JRRVF Page principale
Forum Forum - page principale Aller à la section
Membres Inscription Votre profil Recensement
Fuseaux Moteurs de recherche Les derniers fuseaux Archives
Section « Espace libre »
Fuseau « La nature de métamatière et la désunion des parents »
Atteindre la fin du fuseau
La nature de métamatière et la désunion des parents
- Les messages -
Claude De Bortoli
Click Here to See the Profile for Claude De Bortoli   Cliquer ici pour écrire à Claude De Bortoli  

le 03-11-2011
à 09:01

Bonjour.

Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.

Les humains se différencient par la possession de deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct pour vivre.

Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont donc soumis aux lois qui ordonnent l'environnement matériel.

Chez certaines espèces, une loi naturelle veut que les jeunes soient élevés par leurs deux parents. Les jeunes tirent leur éducation de l'union de ses deux parents. C'est le cas de l'espèce humaine.

Chez l'espèce humaine, la désunion des parents pendant l'éducation des jeunes est contre nature. Elle est soumise à la riposte de la nature de matière : la souffrance.

Avant la naissance des jeunes, la désunion d'un couple n'est pas contre nature et n'est pas soumise à la souffrance.

Après la naissance des jeunes et pendant toute leur éducation, la désunion des parents est contre nature et soumise à la souffrance.

Après l'éducation des jeunes, la désunion des parents n'est plus contre nature et n'est plus soumise à la riposte matérielle : la souffrance.

Claude de Brocolis
Voir le profil de Claude de Brocolis  

le 03-11-2011
à 09:34

Celui qui lit ça, ça est un fou.
Druss
Voir le profil de Druss  

le 03-11-2011
à 12:22

Il n'était pas bloqué lui?
Silmo
Voir le profil de Silmo   Cliquer ici pour écrire à Silmo  

le 03-11-2011
à 12:34

Yyr avait jeté un sort (spell-curse en quelque sorte) mais le bougre s'incruste derechef, plus concis mais toujours aussi barré.
Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 12:52


Malheureusement je n'ai pas les clés ...
... Voyons déjà ceci ...


Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 12:54


... puis cela ...


Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 12:55


Grrr ...
Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 12:56


Ouin !!!!
Bon ben je dois accepter de passer un peu de temps ...

Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 13:01


C'était peut-être juste ça ? ...
Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 13:03


Oui :)

Laegalad
Voir le profil de Laegalad   Cliquer ici pour écrire à Laegalad  

le 03-11-2011
à 14:27

Bravo et merci, ô artiste du code informatique ;) Nous voilà épargnés du charabia imbuvable de Bortoli pour un temps ^^
Druss
Voir le profil de Druss  

le 03-11-2011
à 15:31

L’implacable ça de Yyr! Les cela, ceci et autres grrr et ouin, font piètre figure devant ça! Ça, c'est sûr!
Silmo
Voir le profil de Silmo   Cliquer ici pour écrire à Silmo  

le 03-11-2011
à 18:56

- Qu'allez-vous faire, alors? demanda Silmo, sans se laisser démonter par les sourcils hérissés du magicien du code informatique.
- Cognez sur l'écran avec votre tête, dit Yyr. Mais si cela ne le fracasse pas et qu'on me libère un peu des questions stupides, je chercherai à trouver la formule anticharabia.
Je connaissais jadis toutes les incantations usitées à pareille fin dans tous les languages de programmation ou de requête des Elfes, des Hommes ou des Orques. Je m'en rappelle encore bien deux centaines sans me creuser la cervelle. Mais il suffira de quelques essais, je pense, et je n'aurai pas à recourir à Hisweloke pour certains mots de la langue secrète des Dragons qu'ils n'enseignent à personne. [...]
Il s'avança de nouveau vers son clavier et toucha légèrement du majeur l'étoile d'argent qui se trouvait à gauche de la touche 'enter'

- *quellë! *Firith !

saisit-il d'un doigt autoritaire. Les lignes brocoliniennes s'évanouirent un instant mais le fuseau ne bougea pas.
Maintes fois, il retapa ces mêmes mots dans un ordre différent avec des modifications. Puis il essaya d'autres lignes de code, l'une après l'autre, tapant un moment en majuscules et en gras, et, puis tout en code numérique. Puis il essaya un grand nombre de codes isolés de son propre language informatique. Rien ne se produisit. [...]
Yyr s'approcha encore une fois du computer et, les bras levés, il parla d'une voix de commandement, emplie d'une colère grandissante:
- Nurtalë, Nurtalë! s'écria-t’il, frappant le clavier du poing. [...] et il fit suivre le même ordre dans toutes les langues qui furent jamais parlées à l'Ouest ou à l'Est de la Silicon Valley. II jeta sa souris sur le sol, et s'assit en silence.
A ce moment, le vent venu de loin apporta à leurs oreilles attentives le hurlement des brocolis. [...]
Yyr ne leur prêtait aucune attention. Il était assis, la tête baissée, plongé soit dans le désespoir soit dans une réflexion soucieuse. [...].
Avec une soudaineté qui les fit tous sursauter il bondit sur ses pieds. II riait!
- J'y suis! s'écria t’il. Bien sûr, bien sûr! c'est d'une simplicité ` absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse.
Il ramassa sa souris et, debout devant le clavier, il saisit la commande: "ça"
L'étoile brilla un court instant et s'estompa de nouveau. Puis silencieusement, une petite poubelle se dessina et le charabia disparut !

Silmo

Yyr
Voir le profil de Yyr   Cliquer ici pour écrire à Yyr  

le 03-11-2011
à 19:17


Ha ! Ha ! Ha ! Merci, cher ami :)

Et deux fois merci :
- non seulement je ris aux éclats :)
- mais encore figure-toi qu'il m'était venu tout-à-l'heure à l'imagination le parallèle exact de ton récit — mais dans le mien j'avais oublié le meilleur : le hurlement des brocolis ! :) :) :) — merci pour cet osanwë :)

Laegalad
Voir le profil de Laegalad   Cliquer ici pour écrire à Laegalad  

le 03-11-2011
à 19:31

Silmo. Dans mes bras. Dans mes bras, petit, tu me plais.
Elendil Voronda
Voir le profil de Elendil Voronda  

le 07-11-2011
à 07:04

Bravo pour ce récit haletant, Silmo. :-)
Druss
Voir le profil de Druss  

le 07-11-2011
à 17:42

Je revendique une partie de la gloire, le ça, c'est mon idée :P
Silmo
Voir le profil de Silmo   Cliquer ici pour écrire à Silmo  

le 07-11-2011
à 19:12

Soudain, un air me trotte dans la tête : "ça! c'est vraiment toi." :-)
ISENGAR
Voir le profil de ISENGAR   Cliquer ici pour écrire à ISENGAR  

le 07-11-2011
à 19:36

Nous noterons tout de même que Borto à fait l'effort de poster dans l'espace libre, et non dans le Légendaire ;)
Haut de page

Section « Espace libre »
Fuseau « La nature de métamatière et la désunion des parents »

Aller à la section