Accueil » Précieux héritage » Essais
Apparence  

 

L'Arbre Blanc

L'ARBRE BLANC

L’Arbre Blanc a une place particulière dans l’œuvre de Tolkien. En plus de ses qualités ornementales, il n’en existe que peu d’exemplaires et les plus importants d’entre eux reçurent les noms de Galathilion, Celeborn, Nimloth permettant ainsi de les identifier au même titre qu’une personne. Son histoire rejoint celle de la lignée de Númenor et il eut à subir les mêmes assauts du destin qu’elle.

Histoire
L’Arbre Blanc fut créé par Yavanna à l’image de Telperion, elle en fit don aux elfes de Valinor qui le nommèrent Galathilion et le plantèrent au pied de la tour d’Ingwë à Tirion. Il donna de nombreux plants, l’un d’eux fut planté en Tol Eressëa et appelé Celeborn.

Ce sont les elfes de Tol Eressëa qui introduisirent l’Arbre Blanc à Númenor, ils offrirent pour leur mariage en 877 du Second Age un rejeton de Celeborn baptisé Nimloth à Aldarion et Erendis. L’arbre fut planté dans les jardins d’Armenelos où il allait fleurir pendant de longues années.

Nimloth devait périr lors des derniers temps de Númenor, Sauron ayant réussi à convaincre le roi Ar-Pharazôn de l’abattre puis de le brûler. C’est Isildur qui parvint à sauver un fruit de l’arbre en s’introduisant subrepticement dans les jardins d’Armenelos. La graine fut semée en secret par Amandil et au printemps une pousse apparut.

Lorsque les Fidèles quittèrent l’île avant sa submersion en 3319 du Second Age, Isildur emporta avec lui le jeune arbrisseau qu’il planta au royaume de Gondor, à Minas Ithil (3320 du Second Age). L’Arbre Blanc gagna ainsi la Terre du Milieu.

Ce descendant de Galathilion ne devait vivre que peu de temps car en l’année 3429 du Seconde Age Sauron prit Minas Ithil et brûla l’Arbre Blanc, une nouvelle fois Isildur sauva un rejet[1] de l’arbre qu’il installa à Minas Anor la deuxième année du Troisième Age.

L’arbre d’Isildur mourut en 1636 du Troisième Age, l’année de la grande peste où mourut le roi Telemnar et ses enfants, c’est le roi Tarondor qui replanta une graine de l’arbre à Minas Anor en 1640.

Lors du trépas de Belechtor II Surintendant du Gondor en 2872 du Troisième Age, l’arbre du Gondor mourut et personne ne put trouver de graine pour le remplacer. L’arbre mort fut laissé à sa place et il fallut attendre 25 juin 3919 du Troisième Age pour que le roi Elessar découvre avec l’aide de Gandalf un nouveau plant de l’Arbre Blanc dans la neige du mont Mindolluin et le plante à Minas Tirith.


Botanique
L’Arbre blanc a une longévité très importante de plusieurs millénaires, Nimloth vécu près de 2500 ans et il est probable que Galathilion et Celeborn vécurent plus longtemps. En Terre du Milieu il semble bénéficier d’une longévité moindre mais les deux sujets morts naturellement  ont duré respectivement 1634 ans et 1232 ans.

En revanche il présente une croissance très lente.

Il est résistant au froid.

Arbre au port érigé et élancé, il possède un tronc droit recouvert d’une écorce de couleur blanche.

Espèce caduque, ses feuilles simples[2] et entières sont assez longues, de couleur vert sombre sur la face supérieure. La face inférieure présente un duvet[3] de couleur argenté.

La floraison est estivale, à cette période l’arbre se couvre de nombreuses fleurs de couleur blanche odorante.  Si la fleur est ouverte au cours de la journée le bouton floral n’éclot que le soir.

Les fruits apparaissent en automne.

La multiplication s’effectue soit par semis de la graine ou par les drageons[4]. Il est à noter que le semis spontané est insolite car le fruit atteint rarement sa maturité, mais lorsqu’il y arrive la graine conserve sa capacité à germer pendant une très longue période.


Utilisation
L’Arbre Blanc est uniquement employé en ornement pour sa floraison, son feuillage et la couleur de son écorce qui sont idéaux pour éclairer un coin sombre. Il est utilisé en isolé et en tant qu’arbre d’ombrage.

Bien qu’ayant un bois de bonne qualité aucun Arbre Blanc n’a jamais été coupé pour celui-ci.

L’Arbre Blanc a une grande importance dans l’histoire de la lignée d’Elros, chaque mort d’un des arbres coïncidant avec un événement marquant pour les rois de Númenor puis ceux du Gondor, de même la découverte du dernier Arbre Blanc après de nombreuses années où il avait disparu correspond au retour d’un roi en Gondor.

Emblème des Dúnedains, l’Arbre Blanc figure sur l’étendard déployé par Aragorn ainsi que sur les surcots des gardes de Minas Tirith.


Notes et Commentaires

Définitions
     1 Rejet : pousse se formant sur le tronc
     2 Feuille simple : le limbe de la feuille est en une seule partie
     3 Duvet : couche de poils
     4 Drageon : pousse se développant à partir d’un bourgeon situé sur les organes souterrains du végétal.


A propos de
L’époque de floraison : Il y a une contradiction dans les textes au sujet de l’époque à laquelle fleurit l’Arbre Blanc, dans Aldarion et Erendis il est dit qu’il fleurit en hiver (« couvert de bourgeons qui allaient s’épanouir en fleurs hivernales »)  alors que d’autres extraits donnent une floraison estivale (« quand vint le mois de juin, l’arbre était couvert de fleurs. »). Si mon choix s’est porté sur l’été c’est d’une part qu’il y a plus de références à cette époque et d’autre part parce que l’Arbre Blanc est une végétal caduque ce qui implique une période de repos végétatif en hiver, il ne peut donc pas fleurir au cours de cette période.

La longévité de l’arbre est importante, elle dépasse allégrement les 1000 ans allant jusqu’à 2442 ans pour Nimloth ( le seul des arbres portant un nom dont on connaît la date de mort). Si à une échelle humaine cette durée semble démesurée on trouve bon nombre de végétaux atteignant des âges vénérables s’ils ne sont pas dérangés. Ainsi une espèce de Pin (Pinus longaeva) peut vivre entre 3000 et 5000 ans,  le Cèdre du Liban (Cedrus Libani) jusqu'à 2000 ans, le Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) un peu moins de 4000 ans, le Châtaigner (Castanea sativa) 1000 à 1500 ans, etc. Tout cela pour dire que Galathilion et Celeborn durent probablement vivre quelques siècles voire millénaires de plus que Nimloth.


L’Arbre Blanc et la lignée d’Elros
L’Arbre Blanc rentre dans l’histoire humaine avec l’arrivée de Nimloth à Númenor, il n’est au départ qu’un élément décoratif, un présent des Elfes. Cependant il acquiert un nouveau rôle et se retrouve lié à la dynastie des rois par Tar-Palantir) qui annonce que si l’arbre périt la lignée des rois également.

A partir de là on peut dans une certaine mesure comparer les événements marquants :

            ٭ Nimloth est déraciné et plus tard a lieu la submersion de Númenor

            ٭ à la même époque Isildur est blessé en sauvant un fruit de l’arbre, il ne se rétablit qu’au printemps lorsque la première feuille apparaît. Le parallèle est intéressant, dans un premier temps l’arbre est condamné à être abattu mais Isildur récupère un fruit (que l’on peut assimiler à un enfant si l’on poursuit dans l’idée de personnification de l’arbre) mais il est atteint et reste mourant tout l’hiver (époque où les végétaux caduques donnent l’impression d’être mort). Dans un second temps la plantule rentre en période d’activité au printemps (sorte retour à la vie) et Isildur guérit.

            ٭ arrive ensuite une période troublée, Elendil et les siens fuient Númenor puis combattent Sauron, finalement un nouvel Arbre Blanc est planté au début du Troisième Age ce qui représente un nouveau départ pour les survivants de Númenor.

            ٭ on note un nouveau dépérissement de l’arbre  avec la mort du roi Telemnar et de ses enfants, la couronne passant alors à un neveu.

            ٭ assez bizarrement lors du décès du roi Eärnur en 2050 et qui marque l’interruption de la lignée royale en Gondor il n’est pas fait mention de la fin d’un Arbre Blanc : celui-ci ne meurt qu’en 2872, au même moment que Belechtor II l’intendant du Gondor.

            ٭ L’Arbre Mort ne pouvant être remplacé, il est laissé sur place et ce jusqu’au « retour du roi ». Et c’est effectivement ce qui se passe car de 2872 à 3919 l’Arbre Blanc disparaît de l’histoire pour ne réapparaître qu’avec l’avènement du roi Elessar.

Lors de la découverte de l’arbrisseau Gandalf a cette remarque : « Il est resté caché ici sur la montagne au temps même où la race d’Elendil se tenait cachée dans les déserts du Nord ». Si d’un point de vue temporel les descendants d’Elendil ont vécu cachés avant que l’arbre ne fasse de même, on retrouve malgré tout cette notion d’histoire parallèle entre l’Arbre Blanc et la lignée d’Elros.

Les références à l’Arbre Blanc dans les textes de Tolkien

Contes et Légendes Inachevés, Le Second Age, Aldarion et Erendis :
« A Aldarion, ils donnèrent un jeune arbre dont l’écorce était d’un blanc de neige, et le tronc droit, vigoureux et souple comme de l’acier ; mais il n’avait pas encore sorti ses feuilles. »

«  Aucun de ces arbres n’a jamais été abattu. Il donne un frais ombrage l’été, et des fleurs l’hiver »

« Soumis au lent rythme de croissance des Elfes, il n’avait atteint qu’une douzaine de pieds, et il se dressait tout droit, élancé et juvénile, et, en cette saison, couvert de bourgeons qui allaient s’épanouir en fleurs hivernales sur des branches dressées vers le ciel. »

Le Silmarillion, Quenta Silmarillion, chap 5 :
« Yavanna en fit pour eux (les elfes) une réplique plus petite, identique sauf en ce qu’il ne donnait de lui même aucune lumière, et on l’appela Galathilion dans la langue des Sindarin. Cet arbre fut planté sur le parvis devant la tour Mindon, il y grandit, et ses rejetons furent nombreux. L’un d’entre eux fut plus tard planté sur Tol Eressëa, il y prit racine et on l’appela Celeborn, puis vint en son temps Nimloth, l’Arbre Blanc de Númenor. »

Le Silmarillion, Akallabeth
« un jour ils (les elfes) leur firent don d’une pousse de Celeborn, l’Arbre Blanc qui poussait au centre d’Erëssea, lui même un rejet de Galathilion l’arbre de Túna, l’image de Telperion que Yavanna avait donnée aux Eldar à Valinor. L’arbre grandit dans les jardins du Roi, à Armenelos, il fleurit et on le nomma Nimloth. Ses fleurs s’épanouissaient au crépuscule et venaient parfumer les ombre de la nuit. »

« Il (Tar-Palantir) rendit à l’arbre blanc les soins et les honneurs qui lui était dus, prédisant que la dynastie des rois s’éteindrait quand l’arbre périrait. »

« Sauron pressa le roi d’abattre l’Arbre Blanc, le beau Nimloth. »

« Nimloth ne brillait pas et ne portait aucune fleur, car c’était la fin de l’automne et l’hiver approchait »

« Isildur évita les gardes, prit un fruit qui pendait et voulut repartir »

« Le fruit fut planté en secret, béni par Amandil, et une pousse s’éleva qui grandit au printemps. Et quand s’ouvrit la première feuille, Isildur, qui était resté longtemps couché sur le seuil de la mort, se leva et oublia ses blessures. »

« et le navire d’Isildur portait l’arbre encore jeune, le rejeton du beau Nimloth. »

Le Silmarillion, Les anneaux de pouvoir et le Troisième Age
« L’arbre avait poussé d’un fruit du beau Nimloth qui se dressait dans les jardins du Roi d’Armenelos à Númenor avant que Sauron ne le fit brûler et Nimloth à son tour descendait de l’Arbre de Tirion, fait à l’image du plus vieux des arbres, le blanc Telperion que Yavanna avait pousser au pays des Valar. L’arbre, souvenir des Eldar et de la lumière de Valinor, fut planté à Minas Ithil devant la demeure d’Isildur, puisque c’est lui qui avait sauvait le fruit »

« Il (Sauron) prit Minas Ithil, abattit l’Arbre Blanc d’Isildur qui poussait là, mais Isildur s’échappa en emportant une pousse de l’Arbre »

« L’arbre blanc fleurit longtemps dans les jardins du Roi des Hommes car Isildur planta le surgeon qu’il avait sauvé dans la citadelle d’Anor en souvenir de son frère avant de quitter le Gondor. »

« Il retourna d’abord à Minas Anor où il planta l’Arbre Blanc en souvenir de son frère Anarion »

« L’Arbre Blanc grandit longtemps devant la maison du Roi à Minas Anor »

« L’arbre blanc fleurit à nouveau dans les jardins de Minas Anor, grâce à une pousse trouvée par Mithrandir dans les neige de Mindolluin »

Le Silmarillion, Index des noms
« Galathilion : L’arbre blanc de Tirion, image de Telperion faite par Yavanna pour les vanyar et les noldor .»

Le Seigneur des Anneaux :
Livre 6 chap 5

« Il vit que, du bord même de la neige, jaillissait un tout jeune arbre, qui n’avait pas plus de trois pied de haut. Il avait déjà poussé de jeunes feuilles, longues et bien faites, sombres sur le dessus et argentées par en dessous, et à son mince sommet il portait un petit trochet de fleurs aux pétales brillants comme la neige au soleil. »

Livre 6 chap 5
« quand vint le mois de juin, l’arbre était couvert de fleurs. »

Gandalf, Livre 6 chap 5
« C’est vraiment là un rejeton de la lignée de Nimloth le beau, qui était un plan de Galathilion, lui-même fruit de Telperion, l’aîné des Arbres aux nombreux noms. »

Gandalf, Livre 6 chap 5
« Car il est dit que bien que le fruit de l’arbre arrive rarement à maturité, la vie qui est en lui peut alors rester assoupie durant de nombreuses années, et nul ne peut prévoir le moment de son réveil »

Appendice A (Annales des Rois et des Seigneurs souverains), Les Rois Númenoréens

« Les derniers chefs des Fidèles, Elendil et ses fils, échappèrent à la submersion avec neuf navires portant une graine de Nimloth et les sept Pierres Clairvoyantes »

Appendice B (Chronologies des Terres Anciennes), Second Age
«Année 3429 Sauron attaque le Gondor, prend Minas Ithil et Brûle l’Arbre Blanc.»

Appendice B (Chronologies des Terres Anciennes), Troisième Age
«Année 2 Isildur plante une graine de l’Arbre Blanc à Minas Anor »

Appendice B (Chronologies des Terres Anciennes), Troisième Age
« Année 1636 La Grande Peste dévaste le Gondor. Mort du Roi Telemnar et de ses enfants. A Minas Anor l’Arbre Blanc périt. »

Appendice B (Chronologies des Terres Anciennes), Troisième Age
« Année 1640 Le Roi Tarondor déplace le lieu de la souveraineté : il installe la Maison du Roi à Minas Anor, et plante une graine de l’Arbre Blanc. »

Appendice B (Chronologies des Terres Anciennes), Troisième Age
« Année 2872 Mort de Belechtor II de Gondor. L’Arbre Blanc dépérit, et on ne peut en retrouver une graine. Mais on laisse debout l’arbre mort »

Appendice B (Chronologies des Terres Anciennes), Troisième Age
« 25 Juin 1419 CC (année 3919 du Troisième Age) Le Roi Elessar trouve le baliveau de l’Arbre Blanc. »


Lionel PRAS,
Octobre 2001