Accueil » Précieux héritage » Essais



 

De l'Anneau de Sauron à l'Anneau de Morgoth - Introduction


... et le Silmaril poursuivit sa course pour venir à Eärendil. Et pourquoi, Monsieur, je n'avais jamais pensé à ça! Nous avons... vous avez une parcelle de sa lumière dans ce cristal d'étoile que la Dame vous a donné! Mais, quand on y pense, nous sommes toujours dans la même histoire! Elle se continue. Les grandes histoires ne se terminent-elles jamais?
LES ESCALIERS DE CIRITH UNGOL - Les Deux Tours



De l'Anneau de Sauron à l'Anneau de Morgoth

Le Pouvoir est souvent considéré comme le thème central du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien. Pourtant, cette idée a été maintes fois corrigée par l'auteur lui même dans sa correspondance1 . Une considération de sa mythologie dans son ensemble fait ressortir un sujet récurrent : la Mort, problème représenté par la mortalité des Hommes et l'« immortalité » des Elfes. Ce thème forme le fond de ce roman comme dans le reste du légendaire de Tolkien. Le point culminant de cette réflexion est peut-être atteint avec le texte Athrabeth Finrod Ah Andreth ( The History of Middle-Earth Vol 10 , p. 301) mais il existe néanmoins de nombreux éléments pour faire sentir le sens respectif du destin des Elfes et des Hommes dans l'histoire de la guerre de l'Anneau. Mis en perspective avec le reste de l'œuvre, ils deviennent limpides et Le Seigneur des Anneaux peut alors apparaître sous une autre lumière.

Ce texte n'a pas la prétention de proposer des idées nouvelles ni des interprétations originales, il n'est qu'une synthèse de quelques thèmes du Seigneur des Anneaux. Ceux-ci sont innombrables selon les points de vue de chaque lecteur mais nous nous intéressons ici à ceux que son auteur, après une auto critique, considérait comme centraux dans son œuvre. Ainsi, nous commencerons par les idées les plus évidentes avant de présenter celles qui sont sous jacentes mais primordiales. Cette synthèse s'appuie largement sur les explications qu'il avait données dans sa correspondance et sur les autres œuvres comme Le Silmarillion qu'on suppose connues des lecteurs. Il y a aussi d'incessantes références aux textes de The History of Middle Earth * car comme nous le constaterons, il serait absurde de dissocier ces œuvres qui sont, à mon humble avis, inséparables si on veut les apprécier à leur juste valeur. Cette synthèse est sûrement incomplète, il y a beaucoup de thèmes non abordés. Loin de vouloir restreindre toutes autres interprétations, j'espère seulement donner un petit aperçu de l'intérêt des nombreux textes non traduits en français qui dévoilent un peu plus la profondeur de la mythologie de J.R.R. Tolkien, qui dépasse de loin le simple schéma de « la lutte du bien contre le mal »  comme on l'entend, hélas, si souvent.

* : Plus particulièrement, au volume 10, Morgoth's Ring, ce qui explique le titre de ce texte.

 

LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE...




Cette page est issue du site JRRVF (http://www.jrrvf.com) et soumis aux lois protégent les droits d'auteurs.
La page originale correspondant à ce texte est accessible à l'adresse http://127.0.0.1/essais/lay/lay_introduction.html