Simonne Rosalie Thérèse Odile d’Ardenne (1899-1986) est une philologue belge, spécialiste du moyen anglais. En février 1932, elle est admise à Oxford où Tolkien supervise sa thèse, une édition du texte Liflade ant te Passiun of Seinte Iuliene. Durant un an, elle habite chez les Tolkien au 20 Northmoor Road et devient une amie proche de la famille, particulièrement de Priscilla Tolkien. Sa thèse (publiée sous son seul nom en 1936) lui permet d’obtenir un doctorat de l’université de Liège et d’y être engagée deux ans plus tard en tant que professeur de grammaire comparée. En novembre 1937, elle produit une traduction en français de la première version de Farmer Giles of Ham (publiée seulement en 1975) et est suggérée par Tolkien à son éditeur comme possible traductrice du Hobbit qui vient de paraître.

D’Ardenne commence à travailler avec Tolkien sur une édition de Seinte Katerine (une vie de Catherine d’Alexandrie), mais la Seconde Guerre mondiale interrompt leur collaboration. Excepté un message transmis par la Croix Rouge Internationale en décembre 1943, Tolkien n’aura plus de nouvelles de son amie durant toute la durée du conflit, pendant lequel elle prit de gros risques en aidant à faire passer en zone non occupée des aviateurs alliés recueillis par la Résistance. La fin de la guerre voit leur collaboration reprendre (mars 1945), avec un second séjour de «tatie» Simonne dans la famille à l’été 47. Plusieurs rencontres ont lieu à Liège dans les années 50, notamment en octobre 54 où il est fait Docteur Honoris Causa à l’ULg sur proposition de Simonne d’Ardenne qui prononcera un discours de présentation. Mais Tolkien est de plus en plus accaparé par son oeuvre de fiction et leurs échanges deviennent sporadiques, même s’ils continueront à s’écrire régulièrement. Simonne d’Ardenne participera encore au Festschrift présenté à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de Tolkien (1962) ainsi qu’au recueil d’hommages posthumes J.R.R. Tolkien : Scholar and Storyteller: Essays in Memoriam (1979).

srtopris

Photo: Simonne d’Ardenne et Priscilla Tolkien vers 1937