Accueil » Une Communauté » Forum
Apparence  

 

Les archives du Forum - Les Animaux chez Tolkien

Auteur : Cédric
Nous savons que Tolkien était un amoureux de la Nature, et plus particulièrement les Arbres. Les exemples sont nombreux dans sa littérature : les Mallornes, l'Homme-Saule, la Comté, Telpérion, etc...
Mais qu'en est-il des Animaux ??
Ils sont à mon sens relativement peu nombreux. Tolkien a beaucoup décrit les paysages de Nature mais peu la Vie au sein de ces forêts et autres régions des Terres-du-Milieu.
On y trouve seulement des chevaux et des ânes, des oiseaux (dont les Aigles), des lapins (pour le ragoût de Sam) et, au plus grand bonheur de Sam, quelques Mûmakil.
J'en oublie mais cela fait tout de même peu d'espèces qui sont représentées.


Avez-vous d'autres exemples d'espèces ??? Je ne sais pas si Tolkien s'est prononcé sur cette question.

Auteur : Johann
Il est vrai que le bestiaire du Seigneur des Anneaux n'est pas très fourni. Je pense que cela tiend du fait que Tolkien n'appréciait pas trop les fables d'animaux et autres textes où les animaux jouent un rôle essentiel (ie jouable par des vrais personnages : Elfes, Hommes, Nains etc...).
De tout les textes de Tolkien à ma disposition, le seul où un animal joue un personnage vraiment important est le Lai de Luthien Tinuviel ( Huan, chien d'oromë donné aux fils de Fëanor ).
Néanmoins les animaux sont moins absents que tu ne sembles le penser : les oiseaux (et pas seulement les aigles ) apparaissent dans toutes ses histoires (rappelez vous Earendil, Erendis, Tuor, les corbeaux, corneilles, mouetes, cygnes et autres ); mais on trouve aussi d'autres animaux : les chats, les ours, les dragons (si on peut dire qu'ils sont des animaux), les mangoustes ( dans les aventures de Bombadil ) etc...

Mon seul regret est que Tolkien ait laissé au loup un rôle malfaisant ( reprenant ici le bestiaire de la culture Européenne en général ) . Au passage j'en profite pour signaler que dans le Narn i Hin Hurin, les Hors la loi avec lesquels vit Turin sont appellé "loup" par les habitants; je pense qu'il s'agit là d'une référence directe à certaines tributs du nord chez lesquel vivaient une caste de guerriers qui s'enivraient avant les combats, en fait il s'agissait d'un rituel religieux qui permettait à ces "hommes" de ne pas reconnaitre de limite pendant le combat ( ils se couvraient de peaux de loups et l'on raconte qu'ils ne faisaient pas distinction entre leurs ennemis et leurs alliés ). Certains pensent qu'ils sont à l'origine du mythe du Lycanthrope (le loup-garrou) . Mais ce n'était là qu'une simple parenthèse.

Auteur : Cédric
Il est vrai que le bestiaire du Seigneur des Anneaux n'est pas très fourni. Je pense que cela tiend du fait que Tolkien n'appréciait pas trop les fables d'animaux et autres textes où les animaux jouent un rôle essentiel (ie jouable par des vrais personnages : Elfes, Hommes, Nains etc...).
De tout les textes de Tolkien à ma disposition, le seul où un animal joue un personnage vraiment important est le Lai de Luthien Tinuviel ( Huan, chien d'oromë donné aux fils de Fëanor ).
Néanmoins les animaux sont moins absents que tu ne sembles le penser : les oiseaux (et pas seulement les aigles ) apparaissent dans toutes ses histoires (rappelez vous Earendil, Erendis, Tuor, les corbeaux, corneilles, mouetes, cygnes et autres ); mais on trouve aussi d'autres animaux : les chats, les ours, les dragons (si on peut dire qu'ils sont des animaux), les mangoustes ( dans les aventures de Bombadil ) etc...

Mon seul regret est que Tolkien ait laissé au loup un rôle malfaisant ( reprenant ici le bestiaire de la culture Européenne en général ) . Au passage j'en profite pour signaler que dans le Narn i Hin Hurin, les Hors la loi avec lesquels vit Turin sont appellé "loup" par les habitants; je pense qu'il s'agit là d'une référence directe à certaines tributs du nord chez lesquel vivaient une caste de guerriers qui s'enivraient avant les combats, en fait il s'agissait d'un rituel religieux qui permettait à ces "hommes" de ne pas reconnaitre de limite pendant le combat ( ils se couvraient de peaux de loups et l'on raconte qu'ils ne faisaient pas distinction entre leurs ennemis et leurs alliés ). Certains pensent qu'ils sont à l'origine du mythe du Lycanthrope (le loup-garrou) . Mais ce n'était là qu'une simple parenthèse.