Accueil » Une Communauté » Forum
Apparence  

 

Les archives du Forum - Gildor Inglorion

Auteur : Loki
Il est une petite énigme qui vaut bien celle de Glorfindel, même si elle est moins visible au premier abord. Il s'agit du statut particulier de Gildor Inglorion. Alors, me direz-vous, quel est le problème? Et bien voilà. Inglorion signifie "fils" ou "descendant" d'Inglor. Or, Inglor n'est autre que le premier nom de Finrod Felagund, premier fils de Finarfin... D'ailleurs, Gildor est clairement un "haut Elfe" (Noldor), de la Maison de Finarfin (il a les cheveux blonds, comme tous les descendants du troisième fils de Finwë). Or, il n'apparait nulle part dans les arbres généalogiques...

Auteur : Cédric
Gildor Inglorion est donc censé être le fils d'Inglor. Or, je crois savoir que Inglor a été renommé par Tolkien dans le Silmarillon.
Malheureusement, et fort étonnament de sa part vu sa méticulosité légendaire, Tolkien a oublié une référence dans le Seigneur des Anneaux. SdA étant déjà édité, la correction était devenu impossible.
Inglor, comme tu le disais, a été rebaptisé Finrod par Tolkien. Par conséquent, Gildor Inglorion aurait du être lui-aussi rebaptisé par Gildor Finrodion (fils de Finrod) et apparaître de ce fait dans les tables généalogiques.

Auteur : Johann
Je crois qu'il ne s'agit pas des mêmes personnages !! ( Finrod et le "père" de Gildor ). Je m'explique :
S'il est vrai que Finrod est le "nouveau nom" de Inglor dans le Silmarillon , il existe aussi une note (je ne me souviens plus trop laquelle ) qui expliquait pourquoi Finrod n'avait pas de femme (d'où le "problème) . Pour autant que je m'en souvienne , il s'agissait d'un dialogue avec Galadriel dans lequel on apprenait que Finrod ne s'était pas engagé avec quelqu'un car il avait lui aussi un serment à remplir ( fait à Bêor ) et qu'il ne resterait rien de son royaume dont un fils pourrait hériter . Tolkien rajoute qu'en fait il aimait une Elfe mais qu'elle ne l'avait pas suivi hors de Valinor . Alors même si Gildor est éffectivement un Eldar je pense qu'il ne sagit pas du fils de Felagund (au demerant , un héritier de Felagund n'aurait pas rater une belle occasion de nuire à Sauron puisque ce dernier est le "meurtrier" de Finrod ) . Voilà, je vais essayer de retrouver plus précisément la réference de cette note et je vous la signalerai.

suite...
En fait , il ne s'agissait pas d'une note mais de la fin du chapitre 15 (pp 166-167) de l'édition presse pocket du Silmarillon que je cite ici :
"Il advint un jour , alors que Nargothrond était achevé ( bien que Turgon deumerat encore dans son palais de Vinyamar (??) ) que les fils de Finarfin se réunirent pour une fête et que Galadriel , venue de Doriath , séjourna quelque temps à Nargothrond . Il se trouvait que le roi Finrod Felagund était sans femme et Galadriel lui demanda pourquoi . Au moment où elle lui parlait , Felagund eue un préssentiment et répondit :

- Moi aussi j'ai un serment à préter et je dois rester libre de l'accomplir avant de m'enfoncer dans la nuit . Rien ne restera de mon royaume dont un fils puisse hériter .

On dit aussi que jamais auparavant d'aussi froides pensées n'avait guidées son âme , et qu'en vérité celle qu'il aimait s'appelait Amarië des Vanyar et qu'elle ne l'avait pas suivi dans son exil ."

Ceci semble lever l'ambiguité sur la parenté entre Finrod et l'elfe que croise Frodon . Pourtant, ce dernier l'identifie comme un haut elfe et semble penser qu'il s'agit d'un Noldor d'après la langue qu'il utilise . Or les Noldors sont décris comme noir de cheveux excepté dans la maison d'or de Finarfin ( le père de Finrod ) . Il semble donc qu'il y ait effectivement une parenté bien qu'elle n'explique pas la faiblesse ( apparente ) de l'aide apporté à Frodon contre les Nazgul . Je persiste à croire, en effet, qu'un tel personnage ( même si il avait d'autres problèmes en ce monde ) aurait accompagné Frodon jusqu'à Fondcombe, connaisant bien les dangers courus et surement capables d'affronter les cavaliers noirs .
Voilà ce n'est bien sur qu'un banal avis personnel mais je pense qu'il faut voire ici une simple "répétition" de nom comme il y en a d'autres dans les oeuvres de Tolkien.

Auteur : Frédéric
Le passage du Silmarillion est effectivement tres clair, mais je crois qu'on peut malgré tout retenir l'hypothese d'une contradiction passee inapercue : d'une part, Gildor se présente a Frodo explicitement comme "de la maison de Finrod" (marrant, je relis le SdA ces temps-ci et j'etais dans ce chapitre... hier soir); faut-il simplement comprendre qu'il etait l'un de ses sujets au Premier Age ? Pas tres crédible a mon avis, il me semble que ce n'est pas le sens que Tolkien a donne a "house" en general ; d'autre part, dans Peoples of Middle-Earth, le xii volume de l'Histoire de la Terre du Milieu edite par Christopher (passionant), on trouve tout un texte ecrit par Tolkien très tardivement (69-70) sur les descendants de Finwe (avec des tas de nouveaux venus!!), où sont mentionnées il me semble des hésitations concernant le celibat de Finrod. En conclusion mon opinion est que Gildor etait bien a l'origine fils de Finrod dans le SdA (merci pour la precision Finrod=Inglor, je ne me souvenais pas de ca ! et je me suis pose la question hier soir), et que ce detail a echappé a Tolkien des annees plus tard quand il a mis de l'ordre dans les chroniques du Premier Age, travaux tardifs dont Christopher a tiré le Silmarillion.

Quand a la remarque assassine de Johann (hehe) sur le peu d'empressement de Gildor àaider Frodo, ne perdons pas de vue qu'il ne savait pas le but de son voyage (même si la menace des Cavaliers Noirs l'a sans doute fort troublé !!), et que son aide a malgré tout été utile, puisqu'elle a conduit plus ou moins directement a l'intervention du Vieux Tom (+ ou - au courant de la venue des Hobbits) et aux sorties de Rivendell d'un paquet de scouts, dont Glorfindel qui sauve la mise au Mitheitel et au Bruinen !

suite...
Mouais ! En reportant ca sur un autre forum je me rends compte que l'opinion que j'ai defendue souleve plus de questions qu'elle n'en resout:
- Comment expliquer que Tolkien relisant les epreuves du SdA laisse persister "Inglorion" d'une part et "of the House of Finrod" de l'autre, si effectivement le second nom est supposé avoir supplanté le premier ?? Etourderie ?
- Que dire ce cet arriere-petit-fils de Finwe qui pointe là le bout de son nez ? N'aurait-il pas du jouer un bien plus grand role dans l'Histoire de la TM, en particulier àl'issue du Premier Age ? N'est-il pas de la même generation que Gil-Galad ? (dont ceci dit l'arbre généalogique est plutot embrouillé...) Qu'en pensez-vous ?

Auteur : Johann
Ca pose effectivement plusieurs questions , d'autant qu'à moins que je ne fasse une grosse bourde sur les différents clans des Noldoli , Frodon se serait trouvé au coin des bois avec le seigneur en titre des Noldors des TdM . Plutôt curieux comme situation non ? Surtout avec les pires personnages ( après Sauron ) que l'on puisse imaginé qui lui courait après . De plus , il fait une absence des plus remarquée dans la suite du récit : ni Elrond , ni Gandalf, ni même Galadriel ne vont évoquer celui qui serait le dernier "enfant" de Finwë en exercice ( si l'on peut dire ).
Autre chose , le Silmarillon fut écrits par TolkienS ( père et fils ) et sa manie connue pour le retour du travail sur la machine n'aurait pas laisser Tolkien faire une tel bourde ( effacer le dernier descendant des seigneurs Noldor des TdM et ne le laisser apparaitre que pour un "déjeuner champêtre" ). Si je suis d'accord pour reconnaître qu'il a fait quelque erreurs d'étourderie (dues pour la pluspart à cette manie de retravailler tous ces textes ) , je n'en ais jamais croisé de tel dans ses ouvrages ( excepté lorsque l'on compare les différentes versions d'un même texte , et encore ... ).