JRRVF Page principale
Forum Forum - page principale Aller à la section
Membres Inscription Votre profil Recensement
Fuseaux Moteurs de recherche Les derniers fuseaux Archives
Section « Le Légendaire »
Fuseau « Sept étoiles »
Atteindre la fin du fuseau
Sept étoiles
- Les messages -
Elensil
Click Here to See the Profile for Elensil   Cliquer ici pour écrire à Elensil  

le 21-10-2006
à 19:40

A la fin du livre III du SdA, Gandalf dit a Pipin, que les numénoréens ont ramené en TdM : "sept étoiles, sept pierres, et un arbre blanc"
Les pierres sont les palantiri, l'arbre est le descendant de Nimloth, mais que sont les sept étoiles ?
Feuille de Niggle
Voir le profil de Feuille de Niggle   Cliquer ici pour écrire à Feuille de Niggle  

le 06-07-2008
à 16:38

up "anniversaire" ;)

... mais, en fait, quelqu'un a-t-il une idée de réponse...?

Isabelle Morgil
Voir le profil de Isabelle Morgil   Cliquer ici pour écrire à Isabelle Morgil  

le 06-07-2008
à 17:06

Oui, bonne question !
sosryko
Voir le profil de sosryko   Cliquer ici pour écrire à sosryko  

le 06-07-2008
à 18:18

Il pourrait s'agir de l'épée d'Elendil, devenue Anduril entre les mains d'Aragorn :
The Sword of Elendil was forged anew by Elvish smiths, and on its blade was traced a device of seven stars set between the crescent Moon and the rayed Sun, and about them was written many runes; for Aragorn son of Arathorn was going to war upon the marches of Mordor. Very bright was that sword when it was made whole again; the light of the sun shone redly in it, and the light of the moon shone cold, and its edge was hard and keen. And Aragorn gave it a new name and called it Andúril, Flame of the West.
LoR, II.3

Mais un retour au texte montre que la référence à la maison d'Elendil se double d'une seconde image : les sept étoiles et les sept pierres renvoient aux palantíri :

'No, not all,' said Pippin. 'And we have many of our own, which wouldn't interest you, perhaps. But I have never heard this one. What is it about – the seven stars and seven stones?'
'About the palantíri of the Kings of Old,' said Gandalf.
LoR, III.11

Tout ceci est confirmé par l'ajout d'un petit commentaire au sujet du blason d'Elendil, dans la révision de 1966 des Index du Seigneur des Anneaux :

emblems of [Seven Stars of Elendil and his captains, had five rays, originally represented the single stars on the banners of each of seven ships (of 9) that bore a palantir ; in Gondor the seven stars were set about a white-flowered tree, over which the Kings set a winged crown]
LoR, part 3, The return of the King, 50th anniversary edition, p. 1152b ; cf. Hammond & Scull, The LoR A reader Companion, p. 436

Les Sept étoiles associées à la maison d'Elendil représentent les sept navires sur lesquels on avait réparti les sept palantíri, un sur chaque navire, chaque navire arborant une bannière flanquée d'une unique étoile.

S.

shudhakalyan
Voir le profil de shudhakalyan   Cliquer ici pour écrire à shudhakalyan  

le 01-09-2010
à 13:07

Je propose - une fois n'est pas coutume - une double éclairage factuel (ce dont je ne suis pas peu fier...) dont le premier me semble nettement fiable et le second à la fois plus créatif et fantaisiste (et néanmoins peut-être juste...).

1/
Il me semble dommage que les Sept Étoiles, dont Soskyro a admirablement montré qu'elles appartiennent à l'emblème d'Elendil et donc des Rois du Gondor, ne soient qu'une sorte de doublet fort pragmatique des Sept Palantíri, via les sept navires qui les transportaient. Or, il me semble, dans l'univers de résonances qu'est le monde de Tolkien, qu'elles renvoient également à quelque chose de plus important, sachant que le chiffre 7 demeure, chez Tolkien comme ailleurs, un chiffre éminemment symbolique :


Tolkien a dit dans Le Silmarillion (p. 45, je traduis vaille que vaille) :

And high in the north as a challenge to Melkor she [i.e. Varda] set the crown of seven mighty stars to swing, Valacirca, the Sickle of the Valar and sign of doom.

Et, haut, au nord, comme un défi à Melkor, elle mit la couronne des sept puissantes étoiles en balancier, Valacirca, la Faucille des Valar et le signe du destin.

2/
Par ailleurs, dans HoMe 3, Christopher Tolkien évoque un autre nom de cette constellation qui n'est autre que La Grande Ourse, et qui reste pour lui une énigme que je me propose de résoudre, au moins de façon fantaisiste :

Christopher Tolkien a dit dans The Lays of Beleriand (p.170) / Les Lais du Beleriand (p. 238, Bourgois) au Commentaire du Chant II du Lai de Leithian (seule la dernière indication entre crochets est de mon fait) :

La "Faucille des Dieux" (Valacirca) est ici "la faucille dans le champ divin", maniée par Bridhil la Reine [des étoiles]. Je ne puis apporter aucun éclaircissement quant au nom Églantier Ardent qui apparait en B (vers 378) ; il réapparait dans la version de 1930 du "Silmarillion" :


Celles-ci [les Sept Étoiles] ont reçu maints noms ; mais autrefois dans le Nord on les appelait l'Églantier Ardent, tant chez les Elfes que les Hommes, et certains disaient la Faucille des Dieux.

Concernant le mythe primitif de la Grande Ourse, voir I. 136, 156 [114, 133 pour l'édition anglaise].


Bridhil est donc un autre nom de Varda à cette époque du Légendaire. La traduction par Églantier Ardent dans le Commentaire traduit par Daniel Lauzon, peut-être contraint pour la cause par la traduction poétique du Lai de Leithian fournie par Elen Riot, ne permet pas la résolution que je propose. Mais l'expression anglaise des HoMe est Burning Briar qui peut aussi bien, bien que plus prosaïquement, être traduite par "Bruyère Brulante" (encore que l'on conserve alors l'allitération tolkienienne). Or la bruyère, pour les amateurs de pipe dont je suis, après l'éminent Professeur, est aussi la plante dont est extraite le meilleur "bois de pipe" (il s'agit en fait du rhizome de la bruyère : cf. ce lien de référence :-)). D'ailleurs, le sens de "briar" pour signifier une "pipe" en bruyère est tout à fait attesté en anglais courant (cf. ce lien).
On peut donc imaginer que la Faucille des Dieux avait aussi, de façon plus comique (qui n'est peut-être pas étrangère à ce stade du développement du Légendaire), et d'un point de vue relativement plus humain ou plus hobbit (par anticipation de quelques années ;-) ), la forme d'une pipe ici évoquée dans sa vivacité brulante, en accord avec le scintillement de la Grande Ourse. What do you think of that ?


Shu.


Description du lien

Silmo
Voir le profil de Silmo   Cliquer ici pour écrire à Silmo  

le 01-09-2010
à 13:28


Ainsi la grande Ourse serait une pipe brûlante? une bouffarde :-)
Le clin d'œil est amusant et je trouve cette interprétation de "burning briar" extrêmement séduisante.

Silmo
Qui a dit "ceci n'est pas une pipe"? Encore un belge! :-D

shudhakalyan
Voir le profil de shudhakalyan   Cliquer ici pour écrire à shudhakalyan  

le 01-09-2010
à 13:40

Ah oui, quelques images aussi de l'emblème d'Elendil :

- Sur la Porte de Durin, à l'entrée de la Moria :

- Sur la Couverture originale de The Return of the King :

S.

Tilkalin
Voir le profil de Tilkalin   Cliquer ici pour écrire à Tilkalin  

le 02-09-2010
à 02:39

Les sept étoiles sur les Portes de la Moria sont un emblème de la couronne de Durin, qui gît depuis la mort du sixième du nom dans les profondeurs du Lac du Miroir. ;-)

Quoique les Nains aiment bien fumer la pipe à l'occasion, il me semble... :-)

shudhakalyan
Voir le profil de shudhakalyan   Cliquer ici pour écrire à shudhakalyan  

le 02-09-2010
à 09:53

Je me disais bien que ça ne devait pas être encore l'emblème d'Elendil... Heureusement qu'on peut faire confiance à la vigilance des Nains. Merci Tilkalin.

s.

ps : Du même coup, ça soutient l'idée que les 7 étoiles renvoient à quelque chose de plus fondamental qu'aux 7 navires d'Elendil...

Dragon Sacquet
Voir le profil de Dragon Sacquet   Cliquer ici pour écrire à Dragon Sacquet  

le 02-09-2010
à 12:00

Mes deux sous:

Pour les 7 étoiles sur les portes de la Moria, on sait qu'il y a 7 Pères des Nains... La grande étoile centrale serait alors pour Durin, le Premier.

P.

Silmo
Voir le profil de Silmo   Cliquer ici pour écrire à Silmo  

le 09-09-2010
à 12:29

et je relance de quatre sous ;-)

Si on remonte encore un peu le fil de l'histoire, les 7 étoiles du Gondor sont apparemment une tradition familiale, un héritage de grand-grand-grand-papy Beren, l'ancêtre de la lignée qui avait composé une petite chanson célébrant la faucille des Valar.

Cf le Silmarillion:
"In that hour Lúthien came, and standing upon the bridge that led to Sauron's isle she sang a song that no walls of stone could hinder. Beren heard, and he thought that he dreamed; for the stars shone above him, and in the trees nightingales were singing. And in answer he sang a song of challenge that he had made in praise of the Seven Stars, the Sickle of the Valar that Varda hung above the North as a sign for the fall of Morgoth. Then all strength left him and he fell down into darkness".

De même que la couronne ailée du Gondor a certainement rapport avec grand-papy Tuor qui, pour décorer son casque, s'était vu offrir 7 plumes par les grands cygnes de Nevrast.
Et puis il me semble que c'est surtout grand-grand papy Turgon qui était obsédé par le chiffre 7 (cf les UT et la description de Gondolin).

A propos de Burning Briar, je suis allé voir ce qu'en disait Kristine Larsen, l'astrophysicienne qui a consacré quelques articles à l'astronomie de la Terre du Milieu.
Dans cet article , elle explique qu'en 2005, un correspondant (Leonard Sanford) lui avait soumis l'hypothèse de la pipe qu'elle trouve intéressante mais qu'elle écarte compte tenu du contexte très sérieux dans lequel l'expression apparait : la Quenta Silmarillion publié dans HoME X, Morgoth's Ring.
Elle propose une comparaison avec le "Buisson Ardent" de Moïse. je ne saurais dire si c'était un églantier.

Je dirais volontiers qu'une hypothèse n'empêche pas l'autre et que Tolkien aurait pu s'amuser de la référence à une pipe de bruyère...

Silmo

shudhakalyan
Voir le profil de shudhakalyan   Cliquer ici pour écrire à shudhakalyan  

le 09-09-2010
à 21:07

Silmo a dit :
Je dirais volontiers qu'une hypothèse n'empêche pas l'autre et que Tolkien aurait pu s'amuser de la référence à une pipe de bruyère...

Voilà qui est schtroumpfement bien dit !

s.

Haut de page

Section « Le Légendaire »
Fuseau « Sept étoiles »

Aller à la section