JRRVF Page principale
Forum Forum - page principale Aller à la section
Membres Inscription Votre profil Recensement
Fuseaux Moteurs de recherche Les derniers fuseaux Archives
Section « Les adaptations »
Fuseau « Le Tournage - Edito n°12 - Vos réponses »
Atteindre la fin du fuseau
Le Tournage - Edito n°12 - Vos réponses
- Les messages -
Cedric
Click Here to See the Profile for Cedric   Cliquer ici pour écrire à Cedric  

le 15-05-2002
à 11:50

Laissez ici vos commentaires après la lecture de l'Edito n°12 - Mouvement et Narration.


Cédric.

Cirdan
Voir le profil de Cirdan   Cliquer ici pour écrire à Cirdan  

le 15-05-2002
à 15:21

Merci Semprini!

Que dire sinon que je partage tes inquietudes quant a l'intensite dramatique de "Shelob's lair" et des chapitres qui suivent. Il y avait ici une architecture emotionelle minutieuse, et pour etre franc si Sam et Frodo n'ont "pas assez a faire" dans le Retour du Roi, cette maniere de compenser est pour le moins etonnante, d'autant plus que l'effet de crescendo (du genre montee de l'Alpe d'Huez) que constitue la fin du livre IV aurait certainement un effet curatif sur le spectateur pour les eventuels defauts du film. Le silence qui s'etablit apres la brutale affirmation des faits (selon laquelle Frodo est vivant, mais pris par l'ennemi) m'a fortement impressionne et me semblait envisageable cinematographiquement. Mais bon... wait and see, comme on dit ici...

En ce qui concerne la disparition du Nettoyage de la Comte, c'est avec bien plus qu'un pincement au coeur que je l'accueillerais... La plus belle image pour l'evoquer est a mes yeux due a C.S. Lewis (cite dans la bio de Carpenter) qui la definit, je crois, comme une "superbe coda". J'aime bien cette idee du SdA pris comme une composition musicale, car elle en inspira plus d'une sur sa structure.

Je pense depuis longtemps que l'une des qualite majeures que puisse posseder une fin d'oeuvre d'art se situe dans ce subtil sentiment de bonheur et de tristesse melee, cette impression de victoire qui est aussi defaite ("les guerres sont toujours perdues" ecrit Tolkien dans une lettre). Et la fin du SdA est de celle qui laissent un delicieux gout amer, une sorte de feerique gueule de bois ... a laquelle PJ nous renonce. Soit.
Prenons le bon cote des choses, et pensons a ceux des nouveaux lecteurs apportes par le film qui decouvriront un livre a l'esprit plus nuance, presque "heroico-elegiaque" pour reprendre l'expression avec laquelle Tolkien definit la categorie poetique de Beowulf. Celle du film s'annonce simplement epique... mais ne jurons de rien, je crois a l'existence de bonnes surprises. On peut esperer que la scene des Havres Gris garde un peu de cette atmosphere du Nettoyage...

Cirdan

PS: Je ne comprends pas ce que Breton vient faire dans tout ca. Je ne sais pas si le pietre poete de Clair de Terre (qui appelle "poeme" des extraits d'annuaire citant ses homonymes) merite bien d'etre citer comme une reference. Depuis que son triste mouvement est percu comme quelquechose de serieux, le snobisme des elites litteraires a atteint des cimes taniquetiliennes. La moindre abstraction, le moindre "flou artistique" est porte aux nues, tandis que l'art figuratif est jete aux orties. Finalement, tant mieux! cela permet de tracer une frontiere bien nette entre le grand Art Populaire (je ne veux pas parler de l'art populeux, ca c'est encore autre chose...)et les dejections auto-suffisantes de "poetes" boufis d'orgueil imposant a la masse des gens normaux (pauvres de nous, ignorants a la vision si close dans notre "esthetique bourgeoise") la contemplation du nombril crasseux de leur subconsient!

Gloups... ca m'a echappe malgre moi... tu me pardonnes Semprini??... Si, si! je l'ai bien aime ta critique... Aie! aie! non!! pas les doigts!!!

:-):-):-))))

Semprini
Voir le profil de Semprini   Cliquer ici pour écrire à Semprini  

le 15-05-2002
à 16:33

Merci Cirdan pour tes commentaires! A vrai dire, je déteste moi aussi Breton, alors tu es pardonné. :) Je voulais le citer parce qu'il appelait de ses voeux un conte de fées pour adultes, mais surtout pour montrer combien il avait tort de jeter aux orties toute minutie et toute structure, et j'avais prévu un commentaire bien plus acerbe pour le dire. Mais je me suis finalement dit que c'était un peu gratuit de l'assassiner ainsi. Apparemment, je n'aurais pas du me retenir, puisque tu crois que je le citais comme référence. ;-)
NIKITA
Voir le profil de NIKITA  

le 15-05-2002
à 18:05

Tout à fait d’accord avec vous, Semprini et Cirdan, sur les choix de Peter Jackson ! Quant à Breton, je réserve mon jugement, ne l’ayant pas assez fréquenté… J’ai cependant bien aimé « Nadja ». Bref, ce n’est pas le sujet du moment !
Mes impressions de lecture sont encore fraîches et je dois avouer que la tension dramatique la plus intense après le passage sut la Montagne du destin (of course !) fut la fin du livre IV et la mort supposée de Frodo. Tolkien est un génie, me suis-je écrié ! Le désespoir est vraiment à son comble à ce moment du récit ! Quel dommage que Jackson n’ait pas exploité cette merveille de suspense pour clore son second opus et faire « saliver » les spectateurs non-lecteurs un an de plus… Ca m’étonne de sa part et je trouve les raisons qu’il invoque bien maigres en regard de ce qu’il pourrait en attendre… Nous verrons bien l’effet produit dans un an et demi.
Quant au Nettoyage de la Comté, la question avait été évoquée récemment sur un autre fuseau car les rumeurs vont bon train. Il est vrai que cette ellipse se justifie beaucoup mieux pour les raisons données par Semprini dans son édito. La tension doit certes retomber à la fin du film mais l’épisode serait trop long à narrer. En revanche je partage l’avis de Cirdan qui attend beaucoup de la scène des Havres Gris pour donner une touche d’amertume à la victoire finale des héros et consoler les lecteurs que nous sommes… Rassurez-nous, il n’est pas question de la supprimer celle-là ?
Tirno
Voir le profil de Tirno  

le 15-05-2002
à 21:15

Juste pour dire que j'aime assez le peu de Breton que j'ai lu a l'ecole (Nadja) - quoique, c'est peut etre parceque ce n'est pas aussi fade que la dame aux camelias, que nous avons lu juste avant. Ou encore parcequ'il y a une partie que je n'ai pas su comprendre et que, dans mon snobisme intellectuel, je me suis dit que c'est de la grande litterature (ce qui est possible; tout aussi possible est que je n'ai rien compris car il n'y a rien a comprendre)

Je crois que la serie "Titus Groan" de Mervin Peake repond aussi bien que tout autre a la demande de Breton.

Cela dit, Je suis particulierement triste de la suppression de la fin du livre : c'est vraiment ma partie preferee; et comme le seul interet du film pour moi est d'essayer de preciser ma vision du monde de Tolkien, ca fera que ca de perdu :-(

Greg

Lothiriel
Voir le profil de Lothiriel   Cliquer ici pour écrire à Lothiriel  

le 15-05-2002
à 21:35

merci Semprini, pour cette réflexion riche. Je trouve également dommage de mettre Arachne dans le 3è film et non en fin du second, pour toutes les raisons invoquées. le nettoyage de la Comté, cela fait longtemps qu'on en parle, de sa suppression... C'est triste et logique en même temps. L'argument de PJ sur Arachne étant que Sam et Frodon n'ont pas assez à faire dans le Retour du Roi ne tient pas si on intègre le Nettoyage de la Comté, après tout ... mais autant se faire tout de suite à l'idée qu'on ne le verra pas. Effectivement, les Havres Gris prennent alors une importance particulière, comme signifiant cette amertume contenue dans la fin du SDA, qui permettra, espérons-le, d'échapper à un "happy end" général.
Linacos
Voir le profil de Linacos   Cliquer ici pour écrire à Linacos  

le 16-05-2002
à 09:35

A propos du nettoyage de la Comté, j'avais lu, il me semble dans le livre de V. Ferre (?) Sur les rivages de la Terre du Milieu, que cette derniere partie était en fait une réplique en plus petit de la Guerre de l'Anneau. En effet, Saroumane est une réplique de Sauron (ils finissent de ma même manière: en "fumée"), Grima un réplique du "grand" Saroumane (qui, de même, va le trahir), que Frodo à acquis plus de sagesse, à l'image de Gandalf, et que même l'appel au cor de Pippin arrivant avec ses poneys avec l'armée des Touque, est une image des Rohirrims au Pelennor. Il est donc dommage que P. Jackson ait supprimé un tel passage, qui est une sublime conclusion de la guerre de l'Anneau.
Vinyamar
Voir le profil de Vinyamar   Cliquer ici pour écrire à Vinyamar  

le 16-05-2002
à 18:51

Tiens, je n'avais pas fait attention à ce détail, et pourtant ça tombe sous le sens. C'est bien ce qu'on a le sentiment de revivre.
Merci Linacos, pour cette découverte (pour moi).
Linacos
Voir le profil de Linacos   Cliquer ici pour écrire à Linacos  

le 17-05-2002
à 14:37

Pour faire de la pub, énormément de choses interessantes sont pérésentes dans ce bouquin: à lire absolument!
D'ailleurs l'auteur est présent sur ce forum (sous le pseudo de "vincent")
Alfonso
Voir le profil de Alfonso   Cliquer ici pour écrire à Alfonso  

le 19-05-2002
à 15:20

Il est triste de s'en tenir au fait que le seul point positif de l'entreprise énorme de Peter Jackson sera simplement de faire connaître à un public nouveau le livre de Tolkien. Comme si l'unique intérêt de trois films colossaux ne se réduisait qu'à ça. Il reste à P.J. deux chances de prouver le contraire.
D'ailleurs, je ne peux m'empêcher de penser aux futurs SdA. Les réalisateurs auront certainement à l'avenir, une plus grande liberté d'adaptation et d'interprétation. P.J. a eu, lui, tellement de contraintes pour faire ses films que ceux-ci étaient déjà terminés avant même leur création.
Alfonso
Voir le profil de Alfonso   Cliquer ici pour écrire à Alfonso  

le 22-08-2002
à 11:24

Je remonte ce fuseau car à l'approche de la sortie du film les interrogations sur les "DEUX TOURS" sont peu à peu révélées et il en est une qui m'étonne (pour ne pas dire qui m'inquiète).
J'ai lu quelque part que la durée totale du prochain volet sera de 3h15. Je ne garantis pas la véracité de cela mais je peux dire sans trop me risquer que c'est effectivement vrai.
Je me rappelle que "LA COMMUNAUTE DE L'ANNEAU" avait une durée approximative de 2h 45, et qu'on avait retiré environ trente minutes de scènes au film (scènes qui seront finalement rajoutées dans un DVD;13 nov.). Si donc on avait rajouté les trente minutes au premier (comme cela aurait du être!) il serait passé à 3h15.
Ma question est donc toute simple, si 3h15 est une durée jugée correcte pour le second volet "LES DEUX TOURS" selon les directeurs, pourquoi ne l'était-elle pas pour le premier?

Vinchmor
Voir le profil de Vinchmor   Cliquer ici pour écrire à Vinchmor  

le 22-08-2002
à 11:30

Pour te répondre Alfonso, c'est peut-être pour ne pas décourager les non connaisseurs du SdA. en effet, les producteurs étaient certains que les fans de Tolkien viendraient voir le film quelque soit sa durée, mais il en était tout autrement pour ceux qui n'y connaissaient rien. Maintenant que le poisson est ferré, on peut éviter de couper les scènes (j'enrage de la coupure de la scène des cadeaux en lorien, j'attend le DVD de novembre avec impatience).

Namárië

Vinch'

Semprini
Voir le profil de Semprini   Cliquer ici pour écrire à Semprini  

le 04-09-2002
à 12:05

Le sort d'Arachne et du Nettoyage de la Comté dans l'adaptation de Peter Jackson.

Bref, voilà, je crois, de quoi discuter de l'adaptation. :)

Eol
Voir le profil de Eol   Cliquer ici pour écrire à Eol  

le 04-09-2002
à 12:41

heu, dans le genre pour moi la communauté de l'anneau dure 178 minutes, à savoir 2h58, ce qui est déjà différent de 2h45 et portera la durée totale du film à 3h30 si je ne m'abuse!

dans un autre registre, voici des informations toutes fraiches qui semblent vous avoir échappé!

Filmforce nous livre quelques informations sur le scénario des Deux Tours et du Retour du Roi, des dires mêmes de Peter Jackson, ce qui est toujours intéressant face à toutes les rumeurs qui peuvent circuler. Si l'épisode d'Arachne est repoussé au troisième film, c'est parce que le personnage de Faramir ainsi que les scènes qu'il entretient avec Frodon et Sam ont été étendues. Par ailleurs, il n'y a pas que Weta qui a été aux petits soins avec le personnage de Smeagol/Gollum, Fran Walsh l'a aussi choyé en lui composant des scènes de son enfance et de sa longue corruption pour devenir le misérable Gollum. Ces scènes seront implémentées dans les Deux Tours. Enfin, Frodon et Sam traverseront les Portes Noires d'où sortent les Nazguls notamment. Ce sont d'énormes trolls des cavernes (comme celui que l'on a pu voir dans la Moria) qui sont chargés d'ouvrir ou de fermer ces portes :) Un intense moment en perspective :)
http://www.elbakin.com/film/news/index.htm


Quant à la durée des deux tours, il n'y a rien d'officiel pour l'instant!

Haut de page

Section « Les adaptations »
Fuseau « Le Tournage - Edito n°12 - Vos réponses »

Aller à la section