JRRVF Page principale
Forum Forum - page principale Aller à la section
Membres Inscription Votre profil Recensement
Fuseaux Moteurs de recherche Les derniers fuseaux Archives
Section « Les langues inventées »
Fuseau « Parma Eldalamberon n° 17 »
Atteindre la fin du fuseau
Parma Eldalamberon n° 17
- Les messages -
Moraldandil
Click Here to See the Profile for Moraldandil   Cliquer ici pour écrire à Moraldandil  

le 21-08-2007
à 00:07

Bien que le n°17 de Parma Eldalamberon n'ait pas encore été officiellement annoncé à la publication, j'en ai reçu une copie en avant-première dans le cadre d'Omentielva Tatya, la deuxième conférence internationale sur les langues de Tolkien, et je me propose d'en faire une petite recension. Il s'agit en effet d'un numéro qui s'annonce de très grande importance. Il est intitulé :

Words, phrases & passages in various tongues in The Lord of the Rings by J. R. R. Tolkien

l'édition étant de Christopher Gilson.

Même en regard de la taille respectable qu'atteint généralement Parma, c'est un très gros volume puisqu'il ne fait pas moins de 220 pages. Le titre indique bien à quoi s'attendre : c'est une compilation qu'a faite Tolkien des passages en langues inventées dans le Seigneur des Anneaux, avec à chaque fois des éclaircissements plus ou moins longs. Elle peut être datée de la fin des années 50 et du début des années 60.

Un très grand nombre de noms sont dotés d'une étymologie, et plus d'une fois l'on voit Tolkien se creuser la tête pour trouver un sens à un nom préexistant, ce qui l'amène parfois à des révisions drastiques aussitôt annulées. Nous avons beaucoup de détails de phonétique par la même occasion. Un certain nombre de mots qui résistaient à l'analyse, ou n'avaient fait l'objet que d'interprétations conjecturales, sont analysés - par exemple, Asfaloth (finalement "sunlit foam" = "écume ensoleillée"), lebethron. (bien lié à l'idée de "cinq" à cause de la forme des feuilles - bravo Didier ;)) ou Aragorn "Revered king" = roi révéré (en contradiction avec XII:xii qui donne "Kingly Valour" = valeur royale).

On voit aussi Tolkien, indécrottable pinailleur, se débattre pour expliquer des caractéristiques déjà publiées mais plus compatibles avec l'évolution externe de ses langues... mention spéciale à omentielmo / omentielvo et vanimalda / vanimelda, formes pour lesquelles il a plusieurs fois réécrit l'explication !

Nous avons quelques morceaux de grammaire non négligeables :
- le comparatif dans les langues eldarines
- des tableaux de formes personnelles (pronoms et possessifs) en quenya (avec ceux publiés dans VT49, nous voici maintenant face à pléthore de matériel, le problème du choix va se poser de plus en plus à ceux qui composent)
_ mais aussi, plus inédit, une conjugaison sindarine complète pour les deux classes de verbes, et un tableau des suffixes possessifs (du genre lammen "ma langue") qui nous donne un bon aperçu du système des pronoms de cette langue
- certains détails de mutation en sindarin
- l'emploi des deux types de pluriel, pluriel "normal" et pluriel général / de classe (déjà évoqué dans VT49)
- quelques détails de syntaxe
- quelques allusions à la formation des adverbes
- divers détails sur la dérivation lexicale
- des confirmations sur la conjugaison, par exemple le présent en -ea des verbes quenya en -a, ou le passé complexe du sindarin de type car- "faire" / passé agor confirmé par d'autres exemples.

Le numéro est aussi notable pour les "petites" langues, puisque nous avons pour la première fois une analyse complète sous la plume de Tolkien des phrases attestées en noir parler et en khuzdul.

Comme souvent, dans les textes linguistiques de Tolkien, le style peut être très digressif, une idée étymologique en amenant une autre - cela rend ce document assez difficile à lire par son éparpillement. Il y aura du travail pour ordonner toutes ces données. Mais nous avons parfois des détails intéressants sur le monde lui-même au delà des mots, par example sur l'habitat des elfes (on apprend au cours d'une discussion sur les mots pour "maison" que les Sindar sont longtemps restés nomades avant le retour des Noldor) ou sur la nature des fanar, les formes visibles revêtues par les Valar. L'écriture rappelle ou anticipe visiblement certains autres textes contemporains comme Quendi and Eldar ou le Guide to the Names.

Le document se termine par une liste de racines et de radicaux eldarins avec certains de leurs dérivés, sous une forme qui rappelle assez les Etymologies, en nettement moins touffu quand même, mais assez pour fournir un vocabulaire nouveau substantiel. Du travail en perspective pour les lexicographes...

Ce flot de nouvelles données va aussi rendre plus criantes certaines complications qui commencent à se profiler depuis un moment pour ceux qui s'essaient à écrire en elfique: par exemple, que faire des formes inventées mais rejetées (quitte à être reprise plus tard) ? Comment trier les points de grammaire à conserver et ceux à rejeter dans le cas qui apparaît de plus en plus fréquent de superposition de multiples conceptions contradictoires ? Voilà qui promet de beaux casse-têtes.

Bertrand Bellet

ISENGAR
Voir le profil de ISENGAR   Cliquer ici pour écrire à ISENGAR  

le 22-08-2007
à 11:51

Merci pour ces informations très alléchantes, cher Bertrand :o)

I.

Edouard
Voir le profil de Edouard   Cliquer ici pour écrire à Edouard  

le 22-08-2007
à 13:00

Oui, cela est passionnant. Comme il n'y a toujours pas d'annonce et que je suis sur Paris, je suis très intéressé pour feuilleter le nº 17 une après-midi ou un soir, Bertrand (? avec d'autres Tolkiendili, pourquoi pas...). Si tu voulais bien me contacter via mon mail, merci.

elfiquement vôtre,

Edouard Kloczko

Elwe
Voir le profil de Elwe   Cliquer ici pour écrire à Elwe  

le 22-08-2007
à 13:15

Le compte-rendu promis, merci Bertrand :o)
Des points de détails qui vont prendre toute leur importance dans la trame générale (le coup des Elfes Gris nomades sur une longue période est une réelle nouveauté pour moi).

Elwë

aborel
Voir le profil de aborel   Cliquer ici pour écrire à aborel  

le 27-08-2007
à 13:43

Le numéro 17 est maintenant disponible pour le commun des mortels: http://www.eldalamberon.com/parma17.html
Haut de page

Section « Les langues inventées »
Fuseau « Parma Eldalamberon n° 17 »

Aller à la section