La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Arwen vanimelda, namárië!
Français
Quenya
Tengwar

`C6nR5 yE5%t$m#= 5#t~C7T`V Á
Arwen vanimelda, namárië!
Ô belle Arwen, adieu!

Commentaire
Phrase prononcée par Aragorn à Cerin Amroth lors du séjour de la Communauté de l’Anneau en Lothlórien, alors qu’il revivait le souvenir du moment où lui et Arwen se promirent.

Le texte est transcrit en tengwar ou « lettres de Fëanor » selon le mode classique pour le quenya, décrit par Tolkien dans l’Appendice E du Seigneur des anneaux, employé par exemple dans le manuscrit de Namárië dans The Road Goes Ever On p. 65. Nous nous sommes servis de la police Tengwar Eldamar de Måns Björkman.

Références
Tolkien, John Ronald Reuel. The Lord of the Rings. London: HarperCollins, 1999. 3 vol. ISBN 0-261-10235-1.
Tolkien, John Ronald Reuel. Le Seigneur des anneaux. Traduction de Francis Ledoux. Appendices traduits par Tina Jolas. Édition brochée complète avec Appendices et Index. Paris : Christian Bourgois, 1995. 1278 p. ISBN 2-267-01316-9.
Tolkien, John Ronald Reuel. Le Seigneur des Anneaux – I. La Fraternité de l’Anneau. Traduction de Daniel Lauzon. Paris : Christian Bourgois, 2014. 515 p. ISBN 978-2-267-02700-6.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :