La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Atalante
Français
Qenya
Sarati

ÀPÓ#ÞÀÞ!?è"òÞ!ÀÓFܹӟ!ÈÜ
ÀóÀè»ÓËÞÀÞ!%Ò?Ó#ÒFÓ"Þ!FÓÀèª?
FÓÀó?a!Fè#Ö²ÈÜ!ÀÓÈÜ?Ò#!FÓ"
ÀÓFè"Öa?òÞÈÒ!PèÀòè?è!ªè#óŸ!%FÓÈÖ!aÒFÞËèPèÀòÞ
Àó»?Ó#ÒÈÒ!FÓÈè?óÒÈÞ!FÒÈÖÈè
Î!Àè"?Ó"ÈÖ!FèÀòÜPèÀòÞ
Î!Fè€òÜÈÖ!ÀÓŸòÒ!»»ÓËa
Î!ªè?"ÈÖ!ÀèŸòÒ!»»ÓËa!»»ÓË
O Sauron túle nukumna...

...lantaner Turkildi nu·huinenna...

...Tar-Kalion ohtakáre Valannar...

...Númeheruvi Arda sakkante lenéme Ilúvatáren...

...ëari ullier i·kilyanna...

...Númenóre ataltane...



Vahaiya sín Andóre.

Haiya vahaiya síne atalante.
Et Sauron vint humilié...

...les Princes des Hommes tombèrent sous l’ombre...

...Tar-Kalion fit la guerre aux Valar...

...les Seigneurs de l’Ouest fendirent la Terre avec le consentement d’Ilúvatar...

...que les mers s’écoulent dans l’abîme...

...Númenor s’effondra...



Bien loin est maintenant le Pays du Don.

Bien, bien loin est maintenant l’Effondrée.

Commentaire
Dans le cadre narratif de The Notion Club Papers, ces fragments avec d’autres en adûnaïque sont entendus en rêve par Alwin Arundel Lowdham ; ils sont visiblement extraits d’une lamentation sur la chute de Númenor. La traduction est composée d’après la glose interlinéaire de la source.

Le développement de ces textes est très complexe ; nous donnons la version finale p. 246-247 de Sauron Defeated. Le même ouvrage donne des versions antérieures pp. 310-311. Par ailleurs, The Lost Road, le roman inachevé de Tolkien, dont The Notion Club Papers est une réécriture et une expansion, contient des morceaux de qenya fort similaires et dans le même contexte.

Nous conseillons vivement à ceux qui veulent creuser ce sujet l’excellent essai (en anglais) d’Aleš Bičan, The Atalante Fragments, téléchargeable sur son site Elm et également disponible dans la sélection d’articles de l'Elvish Linguistic Fellowship.

Le texte est transcrit en sarati ou « lettres de Rúmil », écrits verticalement de haut en bas et de gauche à droite. Les signes suivent le système de valeurs créé par Tolkien pour le quenya. Nous nous sommes servis de la police Sarati Eldamar de Måns Björkman.

Références
Tolkien, John Ronald Reuel. Sauron Defeated – The End of the Third Age: The History of The Lord of the Rings, part four & The Notion Club Papers & The Drowning of Anadûnê. Edited by Christopher Tolkien. London: HarperCollins, 2002. 482 p. (The History of Middle-earth; IX). ISBN 0-261-10305-9.
Tolkien, John Ronald Reuel. The Lost Road and other writings: Language and Legend before The Lord of the Rings. Edited by Christopher Tolkien. London: HarperCollins, 1993. 455 p. (The History of Middle-earth; V). ISBN 0-261-10225-7.
Tolkien, John Ronald Reuel. La Route perdue et autres textes : Langues et légendes avant Le Seigneur des anneaux. Édition de Christopher Tolkien. Traduction de Daniel Lauzon. Paris : Christian Bourgois, 2008. 496 p. (Histoire de la Terre du Milieu; V). ISBN 978-2-267-02000-7.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :