La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Faðir vár
Français
Vieux norrois
Runes

ᚠᛆᚦᛁᚱ ᚢᛆᚱ ᛂᛋ ᛂᚱᛐ ᛁ ᚼᛁᛘᛁᚿᚱᛁᚴᛁ᛫
Faðir vár es ert í himinríki,
Notre Père qui es aux cieux,
ᚢᛂᚱᚦᛁ ᚿᛆᚠᚿ ᚦᛁᛐᛐ ᚼᛅᛁᛚᛆᚼᛐ᛬
verði nafn þitt heilagt.
que ton Nom soit sanctifié,
ᛐᛁᛚ ᚴᚮᛘᛁ ᚱᛁᚴᛁ ᚦᛁᛐᛐ᛫
Til komi ríki þitt,
que ton règne vienne,
ᚢᛂᚱᚦᛁ ᚢᛁᛚᛁ ᚦᛁᚿ
verði vili þín
que ta volonté soit faite
ᛋᚢᛆ ᛆ ᛁᚮᚱᚦᚢ ᛋᛂᛘ ᛁ ᚼᛁᛘᚿᚢᛘ᛬
svá á jǫrðu sem í himnum.
sur la terre comme au ciel.
ᚵᛂᚠ ᚮᛋᛋ ᛁ ᛑᛆᚼ ᛒᚱᛆᚢᚦ ᚢᛆᚱᛐ ᛑᛆᚼᛚᛁᚼᛐ᛬
Gef oss í dag brauð várt dagligt.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
ᚮᚴ ᚠᛦᚱᛁᚱᚼᛂᚠᚦᚢ ᚮᛋᛋ ᛋᛦᚿᛑᛁᚱ ᚢᛆᚱᛆᚱ᛫
Ok fyrirgefðu oss syndir várar,
Pardonne-nous nos offenses,
ᛋᛂᛘ ᚢᛂᚱ ᚠᛦᚱᛁᚱᚼᛂᚠᚢᛘ ᚦᛅᛁᛘ ᛂᚱ ᚢᛁᚦ ᚮᛋᛋ ᚼᛆᚠᛆ ᛘᛁᛋᚵᛂᚱᛐ᛬
sem vér fyrirgefum þeim er við oss hafa misgert.
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
ᛚᛅᛁᛑᛑᚢ ᚮᛋᛋ ᛅᛁᚼᛁ ᛁ ᚠᚱᛅᛁᛋᛐᚿᛁ᛫
Leiddu oss eigi í freistni,
Et ne nous soumets pas à la tentation,
ᚼᛂᛚᛑᚱ ᛚᛅᛦᛋᛐᚢ ᚮᛋᛋ ᚠᚱᛆ ᚮᛚᛚᚢ ᛁᛚᛚᚢ᛬
heldr leystu oss frá ǫllu illu.
mais délivre-nous du mal.

Commentaire
Cette version norroise du Notre Père fut composée en 1878 par le savant islandais Þorvaldur Bjarnarson. Nous en avons édité le texte pour le rapprocher du vieux norrois normalisé dont nous ciblons la prononciation. Il se base sur le vieil islandais du XIIIe siècle.

La traduction est la version française œcuménique de la prière, telle qu’actuellement en usage dans l’Église catholique, chez la plupart des protestants et certaines communautés orthodoxes.

Le texte est transcrit en runes germaniques ou futhark, sous une forme tardive employée en Scandinavie à partie du XIIIe siècle. Influencée par l’alphabet latin, elle représente assez précisément le vieux norrois. Nous nous appuyons particulièrement sur l’usage du Codex Runicus. Il faut toutefois reconnaître qu’il s’agit d’un emploi atypique : les textes suivis n’ont été écrits qu’après la christianisation du Nord, et habituellement en alphabet latin, les runes restant surtout en usage pour de brèves inscriptions. Nous nous sommes servis de la police Pfeffer Mediæval de Robert Pfeffer.

Références
Olteanu, Michael. Convent of Pater Noster: The Lord’s Prayer in 1323 languages and dialects. 🌍 Christus Rex et Redemptor Mundi.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :