La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Gotique
Le gotique fait partie des langues germaniques orientales, un rameau aujourd’hui éteint de la famille des langues germaniques qui comprenait aussi le vandale et le burgonde. Il fut la plus ancienne langue germanique à être attesté par écrit, hors inscriptions runiques. Il était parlé par les Goths, peuple germanique probablement originaire de Suède, et qui divisé plus tard en Wisigoths et Ostrogoths devait jouer un rôle considérable dans l’Antiquité tardive, et s’installer finalement en Espagne et en Italie, respectivement. Le gotique est essentiellement connu par une traduction de la Bible réalisée par l’évêque missionaire Wulfila au IVe siècle, dont il nous est parvenu des fragments substantiels. C’est la première langue que Tolkien étudia pour son propre plaisir, et il a pu fournir une impulsion pour le premier développement du qenya. Certains noms de la région du Rhovanion au Troisième Âge, comme Vidumavi ou Vidugavia, sont d’origine gotique.

Atta unsar Pater noster.
Fagino Marja Ave Maria.
Bagme bloma Fleur des arbres, un poème de J. R. R. Tolkien dans une reconstruction de gotique.
Apostille à Thucydide – Un jeune Tolkien gribouille sur ses livres. Lettres, n° 272.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :