La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Hál wes þú Maria
Français
Vieil anglais
Runes

ᚻᚪᛚ ᚹᛖᛋ ᚦᚢ᛫ ᛗᚪᚱᛄᚪ᛫ ᛗᛁᛞ ᛄᛁᚠᛖ ᛄᛖᚠᚣᛚᛖᛞ᛫
Hál wes þú [Maria] mid gife gefylled,
Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
ᛞᚱᚣᚻᛏᛖᚾ ᛗᛁᛞ ᚦᛖ᛫
Dryhten mid þé;
le Seigneur est avec vous.
ᚦᚢ ᛠᚱᛏ ᛒᛖᛏᚹᛇᛉ ᚹᛁᚠᚢᛗ ᛄᛖᛒᛚᛖᛏᛋᚩᛞ᛫
þú eart betweox wífum gebletsod,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
ᚪᚾᛞ ᛄᛖᛒᛚᛖᛏᛋᚩᛞ ᚣᛋ ᚦᛁᚾᛖ ᛁᚾᚩᚦᛖᛋ ᚹᚫᛤᛗ᛫ ᛄᛖᛏᛋᚢᛋ᛬
and gebletsod ys þíne innoðes wæstm [Iésus].
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.



ᚪᛗᛖᚾ᛬
[Amen.]
Amen.

Commentaire
Je vous salue Marie n’a atteint sa forme actuelle qu’au XVIe siècle, un demi-millénaire après la fin de la période du vieil anglais. Cette prière ne se trouve donc pas dans le corpus de cette langue. Cependant, l’antienne qui constitue sa première partie (le salut à la Sainte Vierge) fut en usage bien avant. Sa formulation dérivé de l’Évangile selon Jean, elle associe les paroles de l’ange Gabriel lors de l’Annonciation (Luc 1,28) avec celles d’Élisabeth lors de la Visitation (Luc 1,42), et y ajoute les noms de Marie et de Jésus. Comme des traductions des évangiles en vieil anglais nous sont heureusement parvenues, on peut reconstruire une forme de l’antienne en cette langue. Nous avons utilisé les Wessex Gospels en dialecte saxon occidental de la fin du 10e siècle, tels qu’édités par Benjamin Thorpe en 1842. Les mots qui ne figurent pas dans le texte évangélique sont entre crochets.

La traduction est la version française de la prière.

Le texte est transcrit en runes anglo-saxonnes ou futhorc, employées en Angleterre du Ve au XIe siècle, et illustrées par J. R. R. Tolkien dans l’avant-propos du Hobbit.. Nous nous sommes servis de la police Pfeffer Mediæval de Robert Pfeffer.

Références
Thorpe, Benjamin. Ða Halgan Godspel on Englisc: the Anglo-Saxon version of the holy Gospels. London: J. F. G. and J. Rivington, 1842. 256 p. 🌍 Internet Archive.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :