La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Litaniæ Lauretanæ
Latin classique
Latin d’église
Français
Latin
Manuscrit

Kyrie eleison
Kȳrie, eleīson.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christe eleison
Chrīste, eleīson.
Ô Christ, ayez pitié de nous.
Kyrie eleison
Kȳrie, eleīson.
Seigneur, ayez pitié de nous.



Christe avdi nos
Chrīste, audī nōs.
Ô Christ, écoutez-nous.
Christe exavdi nos
Chrīste, exaudī nōs.
Ô Christ, exaucez-nous.



Pater de caelis Devs miserere nobis
Pater dē cælīs, Deus, miserēre nōbīs.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fili Redemptor mvndi Devs miserere nobis
Fīlī, Redemptor mundī, Deus, miserēre nōbīs.
Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Spiritvs Sancte Devs miserere nobis
Spīritus Sancte, Deus, miserēre nōbīs.
Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Sancta Trinitas unvs Devs miserere nobis
Sancta Trīnitās, ūnus Deus, miserēre nōbīs.
Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.



Sancta Maria ora pro nobis
Sancta Marīa, ōrā prō nōbīs.
Sainte Marie, priez pour nous.
Sancta Dei Genetrix ora pro nobis
Sancta Deī Genetrix, ōrā prō nōbīs.
Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.
Sancta Virgo virginvm ora pro nobis
Sancta Virgō virginum, ōrā prō nōbīs.
Sainte Vierge des vierges, priez pour nous.



Mater Christi ora pro nobis
Māter Chrīstī, ōrā prō nōbīs.
Mère du Christ, priez pour nous.
Mater Ecclesiae ora pro nobis
Māter Ecclēsiæ, ōrā prō nōbīs.
Mère de l’Église, priez pour nous.
Mater divinae gratiae ora pro nobis
Māter dīvīnæ grātiæ, ōrā prō nōbīs.
Mère de la divine grâce, priez pour nous.

Commentaire
Les Litanies de Lorette ou Litanies de la Bienheureuse Vierge Marie sont une longue série d’invocations énumérant les noms et qualités de Marie. Elles furent approuvées par le pape Sixte V en 1587.

Nous en donnons le début, auquel nous avons ajouté des macrons pour marquer les voyelles longues étymologiques. Il correspond au fragment que Tolkien traduisit en quenya (également sur ce site), mis à part la supplication initiale d’être écouté par le Christ, et le nom « Mère de l’Église », qui n’avait pas encore cours alors puisqu’il n’a été ajouté que récemment par le pape Jean-Paul II.

Kyrie, eleison et Christe, eleison ne sont évidemment pas du latin, mais la transcription du grec Κύριε ἐλέησον et Χριστέ ἐλέησον.

La traduction est la version française de cette prière.

La transcription du texte imite la capitalis rustica, un style de l’alphabet latin en usage dans la Rome impériale et l’Antiquité tardive, destiné à l’écriture au calame sur papyrus et parchemin. Nous nous sommes servis de la police Vatican Rough Letters de Hasan Guven.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :