La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Moyen anglais
Le moyen anglais est le nom donné aux formes de la langue anglaise en usage du XIIe au XVe siècle. C’est la langue de Laȝamon, William Langland, John Wycliffe, Geoffrey Chaucer, John Gower et Thomas Malory, qui s’inscrit entre le vieil anglais et l’anglais élisabéthain (la langue de Shakespeare et de la Bible du roi Jacques). Elle fut marquée par de nombreux changements de prononciation, de grammaire et de vocabulaire, par l’introduction de nouvelles graphies et par une forte influence du français consécutive à la conquête normande de l'Angleterre en 1066. Elle comportait de nombreux dialectes répartis habituellement en cinq groupes : Sud-Est, Sud-Ouest, Midlands de l’Ouest, Midlands de l’Est et Nord. Tolkien consacra au moyen anglais plusieurs travaux philologiques importants. Il en appréciait notamment la poésie, s’en inspirant pour deux de ses propres poèmes : La Chute d’Arthur et Le Lai d’Aotrou et Itroun, et traduisant en vers modernes Sire Gauvain et le chevalier vert, La Perle et Sire Orfée.

Oure Fadir Pater noster, version tirée de la Bible de Wycliffe (fin du XIVe siècle).
Heil Marie – Salutation à la Sainte Vierge, une préfiguration de l’Ave Maria.
Sir Gawain and the Green Knight – Strophes 7 à 20.
Sir Orfeo – Vers 349 à 476.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :