La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Namárië
Français
Quenya
Tengwar

lE Á な.D7T`V な#4#6 な#,G 8~M7T5$5=
Ai! laurië lantar lassi súrinen,
Ah ! comme l’or tombent les feuilles dans le vent,
hÍ~V5% ~M5~N1Tt$ yR 7~Ct#6 `Cm#7H5 Á
yéni únótimë ve rámar aldaron!
de longues années innombrables comme les ailes des arbres !
hÍ~V5% yR な%4$ hÍJm#6 `Cy~C5%`V6
Yéni ve lintë yuldar avánier
Les longues années ont passé pareilles à de rapides gorgées
t% `N7Ht#uT な%,Ft%7Jy~N7RyE
mi oromardi lissë-miruvóreva
de l’hydromel sucré dans les hautes salles au-delà de l’Ouest,
`C2~M5$ qRj¸#= yEuH 1Rな¸&t#6
Andúnë pella, Vardo tellumar
sous les dômes bleus de Varda,
5& なlJ5% hÍD,F5 1T4%な#6 `B `Vな$5%
nu luini yassen tintilar i eleni
où les étoiles tremblent
~Nt#7ÏH lE7R1~C7Tな~B7T5$5-
ómaryo airetári-lírinen.
dans le chant de la voix sainte de la reine.



8~B t#5 `B hÍJなt# 5%5 `Vv#4&yE À
Sí man i yulma nin enquantuva?
Qui à présent remplira la coupe pour moi ?



`C5 8~B 1T4#j¸$ yEuE lH`Nな^,F`N
An sí Tintallë Varda Oiolossëo
Car désormais l’Enflammeuse, Varda, la Reine des étoiles,
yR eD5Ì#6 t~C7ÏE1 `Vな$4~C7T `N61E5$
ve fanyar máryat Elentári ortanë
a élevé ses deux mains comme des nuages, à partir du mont Toujours-Blanc,
`C6 `Bj´$ 1T`V6 `M2&な~CyR な&w&j$
ar ilyë tier undulávë lumbulë
et toutes les routes se sont profondément noyées dans la brume ;
`C6 iG2#5~N7T`Vj¸^ alE1E t^65%`V
ar sindanóriello caita mornië
et venues d’un pays gris les ténèbres s’étendent
`B eDなt#な%5"#6 `Bw$ t$1= `C6 9~BiG`V
i falmalinnar imbë met, ar hísië
entre nous sur les vagues écumantes et la brume
`M4~MqE aDな#aG7ÏH t~B7T lH`Cj$-
untúpa Calaciryo míri oialë.
recouvre les joyaux de la Calacirya pour toujours.
8~B yE5nE 5~C= 7~Nt$j¸^ yE5nE= yEな%t#6 Á
Sí vanwa ná, Rómello vanwa, Valimar!
Perdu désormais, perdu pour ceux de l’Est, est Valimar !



5#t~C7T`V Á 5lE 9B7JyEj´$ yEな%t#6 Á
Namárië! Nai hiruvalyë Valimar!
Adieu ! Peut-être trouverez-vous Valimar.
5lE `Vj´$ 9B7JyE Á 5#t~C7T`V Á
Nai elyë hiruva! Namárië!
C’est peut-être vous qui la trouverez. Adieu !

Commentaire
Namárië « Adieu » est certainement le texte quenya le plus connu. C’est une complainte que chante Galadriel de son bateau sur le Cours d’Argent, alors que Frodon quitte la Lothlórien avec la Communauté de l’Anneau (Le Seigneur des anneaux, livre II, chapitre 8). Tolkien en a laissé une analyse détaillée dans The Road Goes Ever On, notamment en ce qui concerne la prononciation et l’intonation. Le poème y porte un sous-titre : Altariello Nainië Lóriendessë « Complainte de Galadriel en Lórien ».

Nous reproduisons en regard une traduction de ce poème par Édouard Kloczko, sensiblement plus littérale, par rapport au texte quenya, que les mises en français par Francis Ledoux ou Daniel Lauzon de la paraphrase anglaise de Tolkien dans Le Seigneur des anneaux.

Le texte est transcrit en tengwar ou « lettres de Fëanor » selon le mode classique pour le quenya, décrit par Tolkien dans l’Appendice E du Seigneur des anneaux, employé par exemple dans le manuscrit de Namarië dans The Road Goes Ever On p. 65. Nous nous sommes servis de la police Tengwar Annatar de Johan Winge.

Références
Tolkien, John Ronald Reuel. The Lord of the Rings. London: HarperCollins, 1999. 3 vol. ISBN 0-261-10235-1.
Tolkien, John Ronald Reuel & Swann, Donald. The Road Goes Ever On: a song cycle. Poems and decorations by J. R. R. Tolkien, music by Donald Swann. London: HarperCollins, 2002. 84 p. ISBN 0-00-713655-2.
Kloczko, Édouard. Dictionnaire des langues elfiques, volume 1 : Dictionnaire Quenya-Français-Anglais. Toulon : Tamise productions, 1995. 214 p. (Encyclopédie de la Terre du Milieu; 1). ISBN 2-910681-03-3.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :