La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Nebrachar
Français
Noldorin
Cirth

9lR`c4bfcl0`c`oczF`.l@cR
Dir avosaith a gwaew hinar
Comme une brise, obscurs, traversant des lieux sombres,
zdaSl9`zRL9`cRrz@cl9I
engluid eryd argenaid,
les Visages de Pierre exploraient les montagnes,
9lR`8S6az9l@`.l@`@z2RctcR
dir Tumledin hin Nebrachar
au-delà de Tumledin (la Vallée Lisse) depuis Nebrachar,
LRt`6z0cla`6cz0b@`6crRc!cl9P
Yrch methail maethon magradhaid.
des orques reniflaient des traces de pas.
9c6Rb9`9lR`.c@ct`9cac0`2z@@
Damrod dir hanach dalath benn
Damrod (un chasseur) qui parcourait la vallée
4z@`flRlb@`rcR`6zlalz@I
ven Sirion gar meilien,
et descendait le flanc des montagnes en se dirigeant vers le Sirion (le fleuve), se mit à rire :
rcla`aSl0lz@`.z2`zrac4cR
gail Luithien heb Eglavar
il avait aperçu Lúthien, telle une étoile du Pays des Elfes scintillant
9lR`c4bfcl0`.c@`@z2RctcRP
dir avosaith han Nebrachar.
au-dessus des lieux de ténèbres, sur Nebrachar.

Commentaire
En 1931, J. R. R. Tolkien tint une conférence où il évoqua l’invention de ses langues, revendiquant ce loisir apparemment curieux comme une forme d’art particulière. Le texte, très important pour saisir ce que représentaient pour lui ses langues imaginaires, en a été publié dans le recueil The Monsters and the Critics sous le titre A Secret Vice. Tolkien y produisit en exemple trois poèmes en qenya et un en noldorin : Nebrachar. Nous le reproduisons ici avec l’interprétation de Tolkien, dans la traduction de Christine Laferrière.

Le texte est transcrit en runes elfiques ou cirth selon les valeurs données par Tolkien dans l’Angerthas Daeron. Nous nous sommes servis de la police Cirth Erebor de Daniel Steven Smith.

Références
Tolkien, John Ronald Reuel. The Monsters and the Critics and Other Essays. Edited by Christopher Tolkien. London: HarperCollins, 2006. 256 p. ISBN 0-261-10263-X.
Tolkien, John Ronald Reuel. Les Monstres et les critiques et autres essais. Édition de Christopher Tolkien. Traduction de Christine Laferrière. Paris : Christian Bourgois, 2006. 294 p. ISBN 2-267-01820-9.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :