La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Gallois
Le gallois – Cymraeg – appartient à la branche brittonique des langues celtiques ; c’est un proche parent du breton et du cornique. Il est parlé par plus d’un demi-million de personnes, principalement au Pays de Galles. Il s’écrit depuis le VIIe voire le VIe siècle, ce qui en fait l’une des plus anciennes langues modernes d’Europe. Tolkien indiqua dans l’essai L’anglais et le gallois publié dans le recueil Les Monstres et les critiques qu’il appréciait particulièrement les sonorités et le style du gallois. Celui-ci a fourni l’inspiration essentielle pour la branche de ses langues inventées qui aboutit au sindarin.

Ein Tad Pater noster.
Henffych well Mair Ave Maria.
Gogoniant i’r Tad Gloria Patri.
L’anglais et le gallois – Mots gallois cités par Tolkien dans cet essai publié dans Les Monstres et les critiques.
Pwyll Pendefig Dyfed Pwyll prince de Dyfed, début de la première des Quatre branches du Mabinogi, recueil de contes en moyen gallois.
Clychau Cantre’r Gwaelod Les Cloches de Cantre’r Gwaelod, un poème de J. J. Williams.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :