La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Westron
Le westron (ou ouistrain dans la traduction de Francis Ledoux, Adûni selon son propre terme) est la langue la plus répandue en Terre du Milieu à la fin du Troisième Âge, d’où son autre nom de Sôval Phârë « parler commun ». Il provient de l’évolution de l’adûnaïque, la langue de l’île de Númenor, au contact d’autres langues et peuples en Terre du Milieu lorsque les Númenoréens ou Dúnedain en colonisèrent les côtes au Second Âge. Après la submersion de Númenor, il devint au cours du Troisième Âge la langue courante des Dúnedain dans leurs royaumes en exil d’Arnor et de Gondor, et reçut l’enrichissement de nombreux empunts elfiques. Il vint alors peu à peu à être employé comme langue véhiculaire par les peuples voisins. Certains l’adoptèrent même comme langue maternelle, notamment les hobbits de la Comté, qui parlaient leur propre dialecte du westron.

Dans le dispositif littéraire par lequel J. R. R. Tolkien se pose en traducteur d’anciennes chroniques issues du Livre Rouge de la Marche de l'Ouest, le westron est normalement représenté par l’anglais, y compris pour les noms propres. Tolkien a néanmoins esquissé une structure originale du westron, dont on connaît quelques éléments.

Noms de hobbits – Glanés dans l’Appendice F du Seigneur des annneaux et The Peoples of Middle-earth.
Autres noms en westron – Glanés dans The Peoples of Middle-earth et l’Appendice F du Seigneur des annneaux.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :