Accueil » Précieux héritage » Les cahiers de Pengolodh
Apparence  




 

Présentation

Les Cahiers de Pengolodh
par Philippe Garnier


Tolkien, « auteur du siècle » et créateur de la Terre du Milieu, se définissait souvent non comme un auteur, mais comme le découvreur de textes existants, dont il faisait des traductions ou des adaptations. C'est ainsi qu'il présenta Bilbo le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux (LR) et Les Aventures de Tom Bombadil (ATB) lorsqu'il les publia, et c'est ainsi que se présentent la plupart des écrits relatifs à la Terre du Milieu.

Ces textes, qui vont du conte pour enfants au poème épique, de la glose philologique à la chronique historique, forment un ensemble de traditions et de légendes qui, se recoupent, se contredisent et varient selon les divers rédacteurs ou copistes, traducteurs ou compilateurs que Tolkien leur attribue. C'est là bien sûr le résultat des variations « réelles » que l'Auteur n'a cessé d'introduire dans son Légendaire – des années 1910, époque de ses premiers travaux, à 1973, année de sa mort. Mais on peut y voir aussi, comme l'auteur lui-même le laissait entendre, l'effet d'une accumulation de traditions remontant à la nuit des temps, des auteurs-acteurs des Jours Anciens jusqu'aux compilateurs tardifs ; ce qui est somme toute la marque de nombre de mythologies.

Le « Silmarillion », qui devait être la quintessence de ce Légendaire, ne fut pas achevé par Tolkien, et l'édition, hiératique et figée en apparence, qu'en a donnée son fils Christopher ne laisse presque rien filtrer de ce bouillonnement textuel. Il faut se plonger dans les Contes et Légendes Inachevés (UT), et surtout dans les douze volumes de The History of Middle-earth (Home) publiés depuis par C. R. Tolkien, pour reconstituer l'histoire mythique des textes qui composent la Matière de la Terre du Milieu : préciser leur auteur et les circonstances qui les ont vu naître, afin de déterminer, autant que faire ce peut, le point de vue qu'ils adoptent ; réunir les textes d'un même auteur ou ceux traitant du même sujet. En bref, rendre ces textes aux traditions dont ils procèdent, et replacer ces traditions dans le mouvement du Légendaire.

C'est ce que je me propose de faire dans cette série d'études, que Cédric Fockeu a bien voulu héberger sur JRRVF. Je le remercie tout particulièrement pour l'aide et les encouragements qu'il m'a prodigués durant l'élaboration de ces Cahiers. C'est en grande partie grâce à lui qu'ils existent.
J'ai choisi de les placer sous le patronage de Pengolodh. Longtemps figure emblématique du Légendaire, comme auteur-compilateur du Silmarillion elfique, Pengolodh s'est effacé devant le rôle grandissant – pour ne pas dire exclusif – donné par Tolkien aux Númenoréens et aux Hobbits dans la transmission des récits des Jours Anciens. Il demeure cependant le Maître du savoir par excellence, et le plus éminent, après Rúmil et Fëanor, des philologues eldarins. Puisse-t-il, du moins par son exemple, inspirer ce travail, lui qui il y a bien longtemps s'en est allé dans l'Ancien Ouest, « où peut-être il demeure toujours ».



PLAN DES CAHIERS

1. Premières balises

Ou comment les légendes des Jours Anciens sont parvenues jusqu'à nous. Sont présentés les différents systèmes décrits et revendiqués successivement (ou simultanément) par Tolkien, « l'éditeur » ou auteur moderne.

2. Eriol ou Ælfwine le Marin

Est retracée dans ce Cahier l'évolution de la figure du marin Ami-des-Elfes, premier compilateur du Légendaire, des Contes Perdus à la dernière Quenta Silmarillion.

3. La Quenta ou l'Histoire des Elfes

En préparation.

4. Le Livre Rouge et les archives hobbites

En préparation.


BIBLIOGRAPHIE & RÉPERTOIRES
Une bibliographie du Légendaire

Les ouvrages contenant les textes relevant du Légendaire, ainsi que quelques autres relatifs à son élaboration, y sont recensés et décrits.

Les sources de l'histoire des Jours Anciens

En cours d'élaboration. Un répertoire des textes relevant du Légendaire, œuvres des auteurs et compilateurs des Jours Anciens, études du traducteur moderne, récits modernes ou d'anticipation et essais « externistes » de l'auteur sous-créateur.

Auteurs, compilateurs et traducteurs de l'histoire des Jours Anciens

En cours d'élaboration. Un répertoire des auteurs anciens ou modernes, fictifs ou réels, dont les œuvres participent du Légendaire, ou y sont citées.

Plusieurs outils, consultables à partir du menu de gauche, permettent de naviguer dans les répertoires et la Bibliographie. Une liste des Œuvres publiées permet d'accéder à cette dernière, tout comme une Liste des abréviations ou sigles utilisés dans les Cahiers et désignant ces mêmes œuvres.
La liste des Sources, consultable aussi à partir du menu de gauche, permet d'accéder au répertoire des Sources de l'histoire des Jours Anciens. Celui-ci présente à ce jour une cinquantaine d'entrées complétées : les titres les désignant dans la liste sont en rouge, les autres en gris. Les entrées du répertoire indiquent toutes, cependant, la date de composition des textes et les références de pages qui leur correspondent dans les ouvrages publiés.
Pareillement, la liste des Auteurs, compilateurs & traducteurs est reliée au Répertoire correspondant.

© Philippe Garnier,
février 2002