Tolkien en 20 cartes :

10 – Intermède à Hove

Episode précédent : King Edward’s school – partie 1

Carte de Brighton vers 1902

Dans le logement mal isolé d’Oliver Road, le début de l’année 1904 a été difficile. En plein hiver, Ronald et Hilary tombèrent malades. Hilary enchaîna rougeole et pneumonie, tandis que Ronald, également touché par la rougeole, connut semble-t-il une la convalescence un peu plus longue. L’état de santé des enfants aura nécessité toute l’attention de leur mère.

Mabel sortit très affaiblie de cet période hivernale. Déjà inquiète pour sa propre santé depuis quelques temps, elle dut être hospitalisée plusieurs semaines à partir d’avril 1904.

 

Le logement d’Oliver Road fut fermé, sans doute à l’initiative du père Francis.

La famille Suffield prit soin d’héberger les deux enfants, le temps que Mabel puisse se rétablir. Mais les frères furent momentanément séparés : Hilary séjourna chez les grands parents à Kings Heath, et Ronald, encore fragile, fut envoyé au bord de la mer, chez sa tante Jane, la jeune sœur de Mabel.

 

Jane était institutrice. Brillante et diplômée en sciences, elle avait épousé Edwin Neave, un agent d’assurances que Ronald appréciait beaucoup. Alors qu’il était tout jeune enfant, il se souvenait avoir observé Edwin jouer la sérénade à sa future femme avec un banjo, sur les marches de la maison des grands-parents à Ashfield road.

 

Jane et Edwin n’avaient pas d’enfants. Ils s’étaient installés à Hove, dans le Sussex, au bord de la Manche, près de la célèbre station balnéaire de Brighton.

 

A l’instar de sa turbulente voisine, la ville de Hove s’était considérablement développée depuis la seconde partie du XIXème siècle. Ses larges avenues, parées de belles villas victoriennes ou d’immeubles modernes, menaient toutes au front de mer, et son plan représentait une curieuse succession de figures rectangulaires, comme une extension géométriquement ordonnée vers l’ouest de la ville de Brighton.

 

Un extrait de la carte O.S. de Hove vers 1899

Durant le séjour, Ronald réalisa plusieurs dessins qu’il envoya à sa mère, dont certains sont parvenus jusqu’à nous. Il passa plusieurs journées mémorables avec son oncle, car Jane s’absentait régulièrement pour rendre visite à Mabel à Birmingham. Et quand Jane était de retour, elle prenait soin de faire travailler Ronald pour qu’il puisse conserver un bon niveau de formation, en particulier en géométrie, malgré sa déscolarisation momentanée.

Quelques vues de Hove à travers les cartes postales touristiques du début du siècle. De gauche à droite, la plage, l’hôtel de ville et la « Grand avenue »

Le séjour de Ronald à Hove prit fin à l’approche de l’été.

Mabel sortit de l’hôpital et poursuivit sa convalescence à la campagne, à Rednal, dans un cottage appartenant à l’Oratoire. Ses deux enfants purent enfin la retrouver tandis que débutaient les vacances d’été.

 

Ce séjour de Ronald à Hove, bien que peu souligné par ses biographes, marque tout de même une étape importante dans sa jeunesse, juste avant le drame à venir.

Il conserva par la suite de très bons rapports avec Jane et Edwin. Malgré la mort prématurée de son oncle en 1909, il resta très proche de Jane, et celle-ci eut une grande influence sur lui, jusqu’à sa disparition en 1963, à l’âge honorable de 91 ans.

 

 

 

La carte principale représente le littoral du Sussex à Hove et Brighton, elle est extraite de la feuille n°32 de la carte du Sussex, imprimée en 1902 par les éditions cartographiques Bartholomew.

Episode suivant : Rednal

Jean-Rodolphe Turlin, le 1er décembre 2018.