Tolkien en 20 cartes :

14 – King Edward’s school (partie 2)

Episode précédent : Vacances

Carte du centre ville de Birmingham en 1924

Du fait des épreuves traversées par la famille Tolkien depuis l’automne 1900, la scolarisation de Ronald à l’école King Edward aura été marquée, jusqu’en 1905, par une certaine instabilité.

Mais à partir de la rentrée de 1905, alors que Ronald avait 13 ans et rentrait en classe de 5ème, l’école devint pour lui une sorte de second foyer.

Son goût pour les langues facilita son intégration. L’enseignement du latin et du grec formait la part importante du cursus à King Edward. Et c’est dans ces matières que Ronald se montrait le plus brillant.

C’est à l’école qu’il découvrit l’anglo-saxon, pour lequel il développa une forte appétence, encouragée par son professeur, George Brewerton. Ce même professeur avait déjà initié Ronald à la littérature anglaise médiévale, notamment à la poésie en moyen-anglais de Geoffrey Chaucer. Plus tard, la matière fut enseignée par le professeur Richard W. Reynolds, qui eut une grande influence sur Ronald et continua de correspondre avec lui et de le conseiller après son entrée à l’université.

Parmi les autres enseignants se trouvaient le professeur W. H. Kirkby, qui était également capitaine du Corps d’entraînement des officiers de l’école (auquel Ronald participa à partir de 1907), et le professeur Algy E. Measures, qui dirigeait la « maison » Measures, à laquelle était rattaché Ronald (les autres maisons étaient celles des professeurs Richard, Heath et Langley, dont il a peut-être été élève, au cour des années passées à King Edward). Enfin, le professeur principal, Robert Cary Gilson, dispensait les cours de langues classiques et eut une grande influence sur le jeune Ronald, qui se lia d’amitié avec son fils, Robert Quilter Gilson.

Les professeurs de King Edward posent entre deux contreforts de la façade sud de l’école en 1906. On peut reconnaître le professeur principal R. C. Gilson (au premier rang, 4ème en partant de la droite) et le professeur Measures (debout les bras croisés, au deuxième rang à droite).

Tolkien se lia d’amitié plus particulièrement avec Christopher Wiseman un élève de sa classe, et ils devinrent inséparables. Au sein de la maison Measures, ils se surnommaient eux-mêmes les « Grands frères jumeaux » et partageaient de nombreux goûts communs, en particulier pour les lettres classiques et le rugby.

Les élèves de King Edward devaient traverser la ville via John Bright Street puis Bristol Street en direction du sud, en prenant généralement le tram, pour se rendre aux terrains de football du parc d’Edgbaston (où se trouvaient aussi de nombreux cours de tennis et terrain de crickets). Les terrains de Football d’Aston (au nord) et de Moseley (au sud-est) étaient réservés aux grandes équipes locales. Et les élèves de King Edward n’y avaient pas accès.

Une vue 3D d’une carte de 1903 (fantaisie de l’auteur) indiquant les emplacements de l’école King Edward (cercle rouge à droite), de l’Oratoire (cercle rouge à gauche) et des parcs du sud de Birmingham où se trouvaient (et se trouvent toujours) les terrains de sport accessibles aux edwardiens.

Sur les terrains de Rugby, Ronald ne fit que progresser. Plutôt chétif, il compensa par un acharnement et une combativité qui lui valurent une réputation grandissante au sein de l’école. De plus en plus affirmé, il entra dans l’adolescence entouré d’une solide bande de camarades edwardiens.

 

 

La carte principale est une lithographie de 1924, éditée par Wagner & Debes (Leipzig) représentant le centre-ville de Birmingham.

Episode suivant : Duchess road.

Jean-Rodolphe Turlin, le 26 janvier 2019.