JRRVF - Tolkien en Version Française - Forum

Le forum de JRRVF, site dédié à l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, l'auteur du Seigneur des Anneaux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Bienvenue sur le nouveau forum JRRVF ! En cas de problème avec votre login / mot de passe, n'hésitez pas à me contacter (webmaster@jrrvf.com)

#1 09-10-2015 23:00

ISENGAR
Lieu : Tuckborough près de Chartres
Inscription : 2001
Messages : 4 917

The Art of The Lord of the Rings

The Art of The Lord of the Rings, édité par Wayne Hammond et Christina Scull, est sorti hier 8 octobre au Royaume Uni.

On en avait parlé un peu ici. La publication est donc chose faite.
Le livre est réputé contenir un certain nombre de dessins inédits (une centaine ?). On a hâte d'en savoir plus smile

Un article est consacré à cette événement sur le site Wired (in angliche).
Quant à la fiche du livre, elle est disponible sur Tolkiendil.

I.

Hors ligne

#2 23-10-2015 17:05

Hyarion
Inscription : 2004
Messages : 2 322

Re : The Art of The Lord of the Rings

L'information ayant été signalée ce jour par Druss sur un fuseau du forum de Tolkiendil consacré au livre de Wayne Hammond et Christina Scull, je me permets de la faire suivre ici :

Sur le fuseau de Tolkiendil susmentionné, Druss a écrit :

Je ne suis pas sûr que ça valait un fuseau exprès.

Le Guardian signale la découverte d'une carte de la Terre du Milieu annotée par Tolkien qui a été découverte dans l'exemplaire du Seigneur des Anneaux appartenant à l'illustratrice Pauline Baynes, qui travaillait à sa propre version de la carte de Tolkien.

Tolkien nomme notamment la ville de Ravenna en Italie, comme inspiration pour Minas Tirith et cite également Belgrade, Chypre et Jérusalem en plus d'Oxford comme points de référence par rapport à notre monde. Si je ne dis pas de bêtise, c'est aussi la seule carte où le Dorwinion est explicitement signalé par Tolkien, avant que Pauline Baynes ne l'intègre dans la sienne.

Elle est en exposition et en vente chez son redécouvreur, l'enseigne Blackwell’s Rare Books, pour la modique somme de 60 000 livres sterling.

http://www.theguardian.com/books/2015/o … -the-rings

On savait que Tolkien avait évoqué une possible analogie avec Byzance/Constantinople s'agissant de Minas Tirith, mais c'est la première fois que j'entends parler, comme source d'inspiration possible pour la capitale gondorienne, de la ville de Ravenne, laquelle fut aussi une capitale impériale - après Rome et Milan -, pour l'Empire romain d'Occident finissant, au Ve siècle.

Amicalement,

Hyarion.

Hors ligne

#3 23-10-2015 21:15

Lomelinde
Inscription : 2005
Messages : 141

Re : The Art of The Lord of the Rings

Avec la latitude de Florence pour Minas Tirith, cela nous fait environ 890 km de différence avec la latitude d'Oxford, ce qui n'est pas foncièrement faux par rapport à ses cartes.

Hors ligne

#4 24-10-2015 13:45

Hyarion
Inscription : 2004
Messages : 2 322

Re : The Art of The Lord of the Rings

À partir des morceaux diffusés en ligne, Druss a reconstitué la carte (qui ne figure pas dans le livre de Wayne Hammond et Christina Scull, mais la coïncidence de calendrier est amusante) :

Sur Tolkiendil, Druss a écrit :

J'ai recollé moi-même. Je pense que ça ne rend pas trop mal ainsi :
https://drive.google.com/file/d/0ByzNMs … sp=sharing
https://drive.google.com/file/d/0ByzNMs … sp=sharing (version avec contraste modifié)

On note les mentions de chameaux et d'éléphants sur la carte, notamment, mais bon, je ne vais pas reproduire tous les échanges figurant dans le forum d'à côté (dans un fuseau spécifique, désormais)... ;-)

(EDIT [26/10/2015] : en outre, un article en français, mis en ligne le 25 octobre d'après l'article original du Guardian, a été consacré au sujet sur le site Actualitte.com.)

Amicalement,

Hyarion.

Hors ligne

#5 27-10-2015 21:53

ISENGAR
Lieu : Tuckborough près de Chartres
Inscription : 2001
Messages : 4 917

Re : The Art of The Lord of the Rings

Ça y est, j'ai récupéré l'objet smile

J'en avais l'eau à la bouche depuis cette conversation sur tolkiendil avec Druss.

Ce livre est un bel objet, les documents sont d'une très belle qualité. On peut notamment comparer les reproductions de la carte de la Comté de 1938, qui avait déjà été publiée dans HoME VI en 1988 : la qualité n'est clairement pas la même...

Quand j'aurai un peu de temps, je partirai en exploration smile

I.

Hors ligne

#6 28-10-2015 15:32

Zelphalya
Inscription : 2006
Messages : 667

Re : The Art of The Lord of the Rings

Le décryptage de la carte grâce à plusieurs paires d'yeux ^^ http://www.tolkiendil.com/essais/geogra … ien_baynes

Hors ligne

#7 28-10-2015 16:24

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : The Art of The Lord of the Rings

Passionnant décryptage, merci Zelph pour ce lien et merci aux paires d'yeux. glasses

Devant me rendre aujourd'hui au Jeu de Paume à Paris (sis aux Tuileries), j'en ai profité pour faire un saut chez Smith, en face... (sans y voir Jules) et j'ai acquis ledit ouvrage dans sa version 'coffret'.

Un peu cher tout de même (gasp) et un peu déçu que, comme les Fingers, il ne soit pas un chouïa plus grand, au moins aux mêmes dimensions que le volume consacré au Hobbit, histoire de les aligner côte à côte dans la bibliothèque. Ca, c'est du détail.

Dommage surtout que les marges autour des images soient si larges au détriment des reproductions qui sont cependant d'une grande qualité, comme l'a dit notre ami Isengar.

Va donc falloir scanner ces belles pages pour les consulter sans loupe.

Je ne serais pas étonné que, d'ici quelques années, on nous propose - comme de bien entendu - une nouvelle édition plus grande avec des images plus grandes elles aussi. Affaire de marketing, hélas.

Nonobstant ces grognements futiles, c'est tout de même un bien joli volume plein de promesses de passionnantes découvertes.

Silmo

Hors ligne

#8 29-10-2015 12:24

Druss
Inscription : 2007
Messages : 387
Site Web

Re : The Art of The Lord of the Rings

Silmo a écrit :

Passionnant décryptage, merci Zelph pour ce lien et merci aux paires d'yeux. glasses

Devant me rendre aujourd'hui au Jeu de Paume à Paris (sis aux Tuileries), j'en ai profité pour faire un saut chez Smith, en face... (sans y voir Jules) et j'ai acquis ledit ouvrage dans sa version 'coffret'.

Un peu cher tout de même (gasp) et un peu déçu que, comme les Fingers, il ne soit pas un chouïa plus grand, au moins aux mêmes dimensions que le volume consacré au Hobbit, histoire de les aligner côte à côte dans la bibliothèque. Ca, c'est du détail.

Dommage surtout que les marges autour des images soient si larges au détriment des reproductions qui sont cependant d'une grande qualité, comme l'a dit notre ami Isengar.

Par curiosité, quelle édition de The Art of the Hobbit as-tu ? Car j'ai les deux volumes en coffret dans l'édition HarperCollins et ce sont strictement les mêmes dimensions (hormis l'épaisseur évidement). Il n'y a pas franchement besoin de loupe. Les marges intérieures sont aussi identiques, sauf bien évidement quand le format du document même est différent (cartes en format portrait notamment). La seule différence est l'absence de pages dépliantes dans The Art of the LotR, qui étaient bien pratiques dans The Art of the Hobbit lorsqu'ils avaient plusieurs versions d'une même illustration. Là, le texte est rarement en face du document dont il parle, c'est un peu gênant.

Isengar, je mets à jour la liste des cartes sur Tolkiendil. Si tu as un moment, tu pourras me dire si tes observations coïncident avec les miennes concernant l'identification des 4 cartes du Comté ?

Hors ligne

#9 29-10-2015 14:25

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : The Art of The Lord of the Rings

Cher Druss,
Je chipote, histoire de râler....  à quelques mm près,  les deux éditions, l'une et l'autre sous coffret (je présume les mêmes que les tiennes), ne sont pas tout à fait aux mêmes dimensions (donc pas 'strictement' identiques dans l'étagère).
Au sujet des marges, je trouve idiot de faire des marges de 2 à 4 cm au détriment des illustrations, surtout quand il s'agit des cartes pour lesquelles, à mon âge avancé, j'ai besoin de loupe<...

Silmo

Hors ligne

#10 29-10-2015 16:07

Druss
Inscription : 2007
Messages : 387
Site Web

Re : The Art of The Lord of the Rings

C'est moche de vieillir  big_smile

Hors ligne

#11 29-10-2015 17:33

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : The Art of The Lord of the Rings

Pas forcément....
Faut faire avec le cours du temps et ses aléas  tongue 
Le moment venu, je te souhaite de l'accepter avec philosophie smile

Hors ligne

#12 30-10-2015 12:02

ISENGAR
Lieu : Tuckborough près de Chartres
Inscription : 2001
Messages : 4 917

Re : The Art of The Lord of the Rings

Hello,

Silmo a écrit :

Faut faire avec le cours du temps et ses aléas  tongue

En effet, du coup, pour explorer les cartes de The Art, j'ai mis ma paire de lunettes toute neuve smile

Druss a écrit :

Isengar, je mets à jour la liste des cartes sur Tolkiendil. Si tu as un moment, tu pourras me dire si tes observations coïncident avec les miennes concernant l'identification des 4 cartes du Comté ?

Je suis tout à fait d'accord avec ton analyse.
Nous avons en effet pour la première fois accès aux cartes II, III et IV, citées par Christopher Tolkien dans The Return of the Shadow (p 106-107), et à des cartes totalement inédites. Pour ces dernières, je ne reviens pas sur ce que tu as déjà écris sur Tolkiendil, que je partage complètement.

C'est vraiment très intéressant de confronter les informations dont on disposait jusqu'à présent, nos interprétations et ces cartes enfin publiées.

Par exemple, j'écrivais en 2014 pour le Façonnement II :

votre serviteur a écrit :

[la carte II/18] permettrait ainsi de visualiser un territoire plus vaste qui s’étendrait de la rivière Brandevin à l’est jusqu’aux Hauts Reculés à l’ouest mais ne montrerait que les routes et les rivières, a priori sans indications toponymiques.
Façonnement II, p 241

En réalité, il y a bien des indications toponymiques (non signalées en 1988 par Christopher Tolkien) : les noms des quartiers, de certaines localités, de la route de l'est, des collines, des bois, de la rivière Eau. Il y a même les marais du méandre du Brandevin (les fameux marais d'Outre-Conté).
Par contre, trois toponymes échappent à ma capacité de déchiffrer l'écriture de Tolkien : il y a un nom sur la Vieille Forêt ; un autre derrière la Colline, sur l'emplacement de Overhill/Suscolline/Par-delà-la-Colline. Dans The Return of the Shadow (p 387), Christopher nous signalait que le toponyme Northope avait précédé Overhill. Mais ce n'est pas ce nom qui est inscrit sur la carte II/18 (contrairement à ce qu'on peut précisément lire sur la carte I/11, de la page 26). Un troisième toponyme partiellement déchiffrable (South...) se trouve au niveau de la pointe sud des Côtes Blanches.
Cette carte est étonnamment précise et proche de la carte de 1954 : le fait qu'elles soient en vis-à-vis dans le livre est une bonne chose. Dommage qu'on n'en connaisse pas la date de réalisation. Elle semble avoir tout d'une carte "en voie d'achèvement", sauf en ce qui concerne le tracé "archaïque" de la Haie du Pays de Bouc, moins élaboré que dans les autres cartes, et plus proche de celui réalisé en pointillés pour la carte I/11 de 1938. Du coup, est-elle plus proche de 1938, ou plus proche de 1943 ? Ou bien a-t-elle bénéficié d'une mise à jour régulière par Tolkien entre 1938 et 1943 ?

Cette carte II/18 est dessinée sur un fond quadrillé : détail très intéressant également puisqu'on peut voir que Tolkien a réalisé des encadrements plus épais (6 carreaux fois 4 en format paysage) autour de la partie centrale du quartier de l'ouest, incluant ce qui deviendra le pays des Touc, l'Etang de Belleau et la Colline à l'est, et les Côtes blanches et les Collines lointaines à l'ouest.
Même encadré 6x4 du côté est pour ce qui grosso-modo correspond à l'espace déjà dessiné de la carte I/11.
Tolkien projetait-il ainsi de réaliser différentes cartes détaillées (au moins deux) ?


Sur la carte III/14 :

votre serviteur a écrit :

Pas de précision en ce qui concerne le nord et le sud. La carte ne comporte semble-t-il aucune indication toponymique. Christopher Tolkien ne précise pas quels ont été les outils et les couleurs utilisés par son père pour la dessiner, mais peut-être cette carte est-elle semblable à celle de la Comté II.
Façonnement II, p 242

Il y a bien des indications toponymiques (les noms des quartiers), et la limite nord est moins certaine que dans la carte II/18 : La quartier du nord a semble-t-il pris du volume. Sans doute l'ajout des courbes de niveaux de ce qui deviendra les Collines de Scary y est-il pour quelque chose ? Du coup, la carte n'est pas aussi semblable à la II/18 que ce que j'imaginais au départ : beaucoup de différences dans le réseau viaire (cf la bifurcation vers le gué du Sarn, beaucoup plus au sud ; cf aussi les virages à l'approche des Côtes Blanches - pour indiquer que la route s'attaque à une pente raide ?). A noter la première apparition des marais de Rushock/d'Herberesque, et le tracé plus élégant de la Haie du Pays de Bouc, qui devient sûrement la norme dans les cartes postérieures.
Du coup, pour les outils et les couleurs utilisés, maintenant on sait smile, stylos rouge et bleu, crayon bleu et noir.


La carte IV/17 montre bien la difficulté devant laquelle Tolkien se trouvait pour stabiliser sa vision cartographique du Comté. La carte a quelque chose d'émouvant : Tolkien semblait être parti avec de bonnes intentions et une motivation certaine... et puis, à mesure qu'il avançait, il a compris qu'il faisait fausse route, et j'imagine aisément sa déception et sa frustration, qui se laissent deviner dans le peu de soin apporté à l'encadrement, par exemple.
Outre le crayonné des collines de l'ouest, il y a 6 indications toponymiques dont Christopher n'avait fait que des allusions, mais qui pour deux d'entre-elles, sont particulièrement intéressantes : là où on s'attend à lire The Shirebourn et the Water (comme sur la carte I/11), on lit The Snelbourn et The (Shire) Water.
Là, il va falloir creuser smile On note cependant que The Shirewater était le premier nom donné à The Shirebourn dans la carte I/11, avant d'être rayé et corrigé (ce qui n'était pas complètement visible dans la première version de cette carte publiée en 1988).


Bon voilà quelques remarques en vrac smile
C'est vraiment passionnant, et du coup, j'avais plein de choses à faire en ce modeste jour de congé, et j'ai passé toute la matinée sur le sujet, avec tous mes bouquins autour de moi. Mais contre le plaisir d'un retour au Pays des Hobbits pour découvrir de nouveaux chemins, il n'existe pas de freins ;p

Par contre, j'enlève mes lunettes : j'ai pas encore l'habitude.

I.

Hors ligne

#13 30-10-2015 13:25

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : The Art of The Lord of the Rings

Ça justifierait une version révisée des Promenades de maitre Took  wink
(pour notre plus grand plaisir)

Silmo  glasses

Hors ligne

#14 30-10-2015 14:52

Druss
Inscription : 2007
Messages : 387
Site Web

Re : The Art of The Lord of the Rings

ISENGAR a écrit :

Par contre, trois toponymes échappent à ma capacité de déchiffrer l'écriture de Tolkien : il y a un nom sur la Vieille Forêt ; un autre derrière la Colline, sur l'emplacement de Overhill/Suscolline/Par-delà-la-Colline. Dans The Return of the Shadow (p 387), Christopher nous signalait que le toponyme Northope avait précédé Overhill. Mais ce n'est pas ce nom qui est inscrit sur la carte II/18 (contrairement à ce qu'on peut précisément lire sur la carte I/11, de la page 26). Un troisième toponyme partiellement déchiffrable (South...) se trouve au niveau de la pointe sud des Côtes Blanches.

Pour le nom sur la Vieille Forêt, c'est presque certainement le début de Barrow Downs, avec le w et Downs qui sont estompés. Par contre, je ne vois pas à quel nom tu fais référence derrière la Colline. Pour moi, il y a Bywater et Hill en N6 et Overhill en N5. A moins que tu ne vois une écriture dans l'espèce de gribouillis vertical sur le tracé rouge qui relie Hill et Overhill ? Si oui, est-ce que ça ne serait pas juste Bag-End ?

ISENGAR a écrit :

Sur la carte III/14 :

votre serviteur a écrit :

Pas de précision en ce qui concerne le nord et le sud. La carte ne comporte semble-t-il aucune indication toponymique. Christopher Tolkien ne précise pas quels ont été les outils et les couleurs utilisés par son père pour la dessiner, mais peut-être cette carte est-elle semblable à celle de la Comté II.
Façonnement II, p 242

Il y a bien des indications toponymiques (les noms des quartiers), et la limite nord est moins certaine que dans la carte II/18 : La quartier du nord a semble-t-il pris du volume. Sans doute l'ajout des courbes de niveaux de ce qui deviendra les Collines de Scary y est-il pour quelque chose ? Du coup, la carte n'est pas aussi semblable à la II/18 que ce que j'imaginais au départ : beaucoup de différences dans le réseau viaire (cf la bifurcation vers le gué du Sarn, beaucoup plus au sud ; cf aussi les virages à l'approche des Côtes Blanches - pour indiquer que la route s'attaque à une pente raide ?). A noter la première apparition des marais de Rushock/d'Herberesque, et le tracé plus élégant de la Haie du Pays de Bouc, qui devient sûrement la norme dans les cartes postérieures.
Du coup, pour les outils et les couleurs utilisés, maintenant on sait smile, stylos rouge et bleu, crayon bleu et noir.

L'identification entre la III et la 14 me chiffonnait justement à cause de l'affirmation de CT qu'il n'y avait pas d'indication toponymique. Ça me rassure que tu partages mon avis.
Il y a le crayon vert à ajouter à ta description, aussi wink

Hors ligne

#15 30-10-2015 16:33

ISENGAR
Lieu : Tuckborough près de Chartres
Inscription : 2001
Messages : 4 917

Re : The Art of The Lord of the Rings

Druss a écrit :

Pour le nom sur la Vieille Forêt, c'est presque certainement le début de Barrow Downs, avec le w et Downs qui sont estompés. Par contre, je ne vois pas à quel nom tu fais référence derrière la Colline. Pour moi, il y a Bywater et Hill en N6 et Overhill en N5. A moins que tu ne vois une écriture dans l'espèce de gribouillis vertical sur le tracé rouge qui relie Hill et Overhill ? Si oui, est-ce que ça ne serait pas juste Bag-End ?

D'accord pour Overhill. C'est très mal écrit,  mais l'emplacement de ce qui pourrait être le "H" et le double "L" correspondent à la façon d'écrire "Hill" juste en dessous. Par contre, pour "Over" mais aussi pour "Bag end" et "Bywater" ("Br"? "Byr"?), je te fais confiance. Même avec mes lunettes de compète je n'y arrive pas :-)

I.

Hors ligne

#16 30-10-2015 21:29

Druss
Inscription : 2007
Messages : 387
Site Web

Re : The Art of The Lord of the Rings

Pour Bag-End, c'est vraiment une hypothèse ténue, mais le reste est à peu près certain.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10