JRRVF - Tolkien en Version Française - Forum

Le forum de JRRVF, site dédié à l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, l'auteur du Seigneur des Anneaux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Bienvenue sur le nouveau forum JRRVF ! En cas de problème avec votre login / mot de passe, n'hésitez pas à me contacter (webmaster@jrrvf.com)

#1 04-08-2009 18:33

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Les Sept Dormants d'Ephèse


Ce 4 août est une bien belle journée (pas uniquement parce qu'on célèbre l'anniversaire de l'abolition des privilèges, ce qui serait déjà une bonne raison).

Dans le calendrier des fêtes orthodoxes, le 4 août est celui des "Sept Dormants d'Ephèse" (dans le calendrier latin, ils sont honorés le 27 juillet).

Il s'agit d'une légende commune aux cultes catholique et musulman.

Elle a été rapportée successivement par Jacques de Voragine dans la "Légende dorée", et par Grégoire de Tours dans son "De Gloria martyrum"

Vers 250 pendant le règne de l'empereur Dèce, sept jeunes habitants d'Ephèse, chrétiens persécutés, parfois présentés comme sept frères, se réfugient dans une caverne pour éviter de se faire trouer la peau à laquelle ils tiennent énormément. C'est que c'est pas donné, la peau d'Ephèse !

Cruel, le gouverneur de la région les fait emmurer vivants dans leur cachette montagnarde pour qu'ils y périssent... mais au lieu de cela, ils s'endorment pendant 158 ou 197 années (voire 300, selon le Coran).

Sous le règne de Théodose II, ils se réveillent en croyant n'avoir dormi qu'une seule nuit.
L'empereur et l'impératrice s'empressèrent d'aller à la caverne pour admirer ce miracle, mais les sept jeunes gens, après avoir rendu témoignage de leur retour à la vie, s'endorment à nouveau et ne s'éveilleront plus. La caverne où ils avaient été enfermés deviendra un lieu de dévotion et une nécropole. Leurs reliques auraient été transportées à Marseille, où l'église Saint-Victor possède leur sarcophage.

Selon  Paul Diacre, dans "De gestis Longobardorum" Cette histoire serait parvenue jusqu'en Scandinavie.

Et l'on se trouve fort tenté de lancer un parallèle avec l'histoire des Sept pères des Nains qui sont eux aussi Sept Dormants fameux...

Savez-vous si cette question a déjà été étudiée?

Silmo

Hors ligne

#2 05-08-2009 10:33

Pellucidar
Lieu : Boncelles, Liège (Belgique)
Inscription : 2005
Messages : 425

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

Silmo a dit :
C'est que c'est pas donné, la peau d'Ephèse !

:-D
Voilà qui me met de bonne humeur pour toute la journée... Merci Mr Silmo !

Hors ligne

#3 05-08-2009 02:27

sosryko
Inscription : 2002
Messages : 1 959

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

Pour répondre à ta question, Silmo, je n'en sais rien.

Par contre, j'ai découvert qu'un numéro de Amon Hen (de 1980 ?) mentionne un charme (v.a. galdor) connue sous le titre « Against a dwarf » (Wið dweorh).
Cette formule de désenvoûtement se trouve en ligne (vieil anglais / anglais).
Elle fait appel à la protection des Sept Dormant qu'elle mentionne :
« Maximianus, Malchus, Iohannes, Martimianus, Dionisius, Constantinus, Serafion »

On retrouve cette même série (il en existe au moins deux différentes)dans un autre texte en viel anglais. Il s'agit d'une homélie d'Ælfric (c. 955 – c. 1010 ; abbé d'Eynsham, mentionné par Tolkien dans Monstres, p. 72) dont voici la traduction par Benjamin Thorpe :

WE will also shortly inform you, that now in two days is the memory of THE SEVEN SLEEPERS, whose names are thus said, Maximianus, Malchus, Martinianus, Dionysius, Johannes, Seraphion, Constantinus. These seven believing soldiers of God were, in the days of the emperor Decius, dwelling in the city of Ephesus. They were of noble birth before the world, and were accused to the heathen slayer for their christianity. He would not slay them immediately, but granted them time, on account of their noble birth, that they might bethink themselves, and bow to his idol, when he came again ; or their bodies should be tortured with divers torments. Decius then went to other cities, to torment the christians, and the seven servants of God sold their possessions for money, and secretly distributed it to the poor, and went from the city into a great cave under a mountain, and there continued in prayer day and night.
When Decius again came, he commanded them to be sent for. It was then said to him that they were hidden in the cave, and he then enraged commanded the mouth of the cave to be closed with immense hewn stones. But the merciful God had a little before put them to sleep within the cave, and they so lay sleeping three hundred and seventy-two years, until christianity spread over all the world. Subsequently, after this time, in the days of the emperor Theodosius, who fervently believed in Christ, it happened that some workmen found the stone at the cave's mouth, and rolled it away. Whereupon the Almighty Creator gave to the seven saints that lay in the cave life and resurrection, after so long a sleep; and they were then announced to the citizens. This miracle was then made known to the christian emperor Theo- dosius, and he with joyful mind journeyed thither with all the citizens, and bishops, and head men.
The holy martyrs then went out from the cave towards the emperor, and their countenances shone like the sun. Then the emperor Theodosius fell before them, and kissed each of them separately, greatly rejoicing, and said,  “I so see you as if I saw Jesus Christ, when he raised Lazarus from his sepulchre.” Then said the eldest, Maximianus, to the emperor, “Believe us, for thee the Almighty God hath raised us from earth before the great day, that thou without doubt may believe that there will be a resurrection of dead men. We have now arisen from death, and we live. May thy kingdom stand in peace and in true belief, and may Christ shield it against the temptations of the devil.” After this they all again fell before the emperor, as God had commanded, and gave up their ghosts. Then would the emperor make for them all golden shrines, but they appeared to him on the same night, and said,  “From earth we arose, let us rest in earth, until God again raise us.” Then the emperor and his bishops raised a great church over their bodies, to the praise of Almighty God, who liveth and reigneth ever to eternity. Amen.
Ælfric, “Sanctorum Septem Dormientum”, dans The homilies of the Anglo-Saxon church, vol. 2, Benjamin Thorpe, Londres, 1856

Hors ligne

#4 05-08-2009 17:17

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

La formule de désenvoûtement contre les Nains est curieuse.

J'avais déjà lu qu'en Méditerranée, on récitait les noms des 'Sept Dormants' pour protéger les marins en mer mais pour les Nains, c'est une découverte bien intéressante.

Merci Sosryko.

Petite précision... ce que Tolkien cite dans Monstres, c'est bien Ælfric, pas son homélie, n'est-ce pas ??

Silmo

PS: en Turquie où j'étais récemment en vacances, on récite aussi ces Sept noms aux enfants pour les endormir.

Hors ligne

#5 05-08-2009 17:27

sosryko
Inscription : 2002
Messages : 1 959

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

Effectivement, Tolkien ne fait que mentionner le nom de l'abbé au cours de son propos.

Hors ligne

#6 04-02-2022 17:35

ISENGAR
Lieu : Tuckborough près de Chartres
Inscription : 2001
Messages : 4 917

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

Je suis tombé sur cet article qui relate la découverte d'une cité perdue et qui évoque les sept dormants d'Ephèse.
Ça permet de remonter ce fuseau smile

https://www.ulyces.co/news/un-amateur-d … n-turquie/

I.

Hors ligne

#7 04-02-2022 19:54

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

Merci cher JR. J''ai des doutes ayant parcouru tous  ces lieux turcs en long et large au cours de voyages, le site visité par ce chercheur polonais se trouve carrément à plusieurs centaines de kms à l'Est d’Éphèse en Anatolie (donc difficile de parler de la légende des Sept Dormeurs d’Éphèse qui seraient loin à l'Ouest sur le bord de mer - il n'a trouvé qu'une grotte anatolienne et y a relié une vielle légende). Je n'y porte guère crédit et ça ne vaut pas la peau d'Ephèse.

Sinon, à l'occasion de vacances allez-y en famille. Histoire de bibliothèques, il faut voir celle de Celcus sur le site antique d'Ephèse puisqu'on en cause , et la dernière colonne du Temple d'Artémis, une des sept merveilles du Monde (on dit toujours que la dernière est la Grande Pyramide de Khéops mais il reste encore cette colonne), la Tombe de Saint-Jean, la maison de la Vierge Marie qu'on y croie ou pas, Éphèse est à voir, même son petit musée archéo. A quelques kms, il y a même un épatant musée du chemin de fer à quelques minutes avec un très bon resto (trois étoiles au guide Silmo). Plus loin (50 km) Pergame, le site d'Escaplios/Esculape, le fabuleux théâtre vertigineux, l'Acropole, les vestiges du temple de Zeus dont tout le reste est à Berlin, bref Une bonne semaine de visites pour des vacances verticales plutôt qu'horizontales.
Et actuellement la Turquie est demandeuse de touristes. La dévaluation est très avantageuse.
Je me rends compte qu'aussi mécréant que je sois j'ai visité presque toutes les villes des grands conciles y compris Nicée  smile smile smile
Nicée, à voir aussi, petit village et cependant  parfait modèle romain, un des rares encore en place (agencement des rues  identique depuis 2000 ans avec son Cardo. Faut comprendre le cadastre avec sa basilique (celle du Concile), la rue principale en partie enterrée, l'autre perpendiculaire, les thermes et le théâtre antique. Tout  y est depuis l'époque antique. Et l'on peut près du lac déguster des poissons-chats sans sel mais au mercure contenu dans le lac. C'est bon avec modération. Ne pas oublier la petite mosquée verte où l'on est bien accueilli.
Mais je cesse le hors sujet
S.

Hors ligne

#8 04-02-2022 20:11

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : Les Sept Dormants d'Ephèse

Saperlipette, il me manque encore la visite des continents africain, américain, australien plus un bout de l'Asie et ceux glacés (tant qu'ils le sont). Voyages à venir

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10