JRRVF - Tolkien en Version Française - Forum

Le forum de JRRVF, site dédié à l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, l'auteur du Seigneur des Anneaux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Bienvenue sur le nouveau forum JRRVF ! En cas de problème avec votre login / mot de passe, n'hésitez pas à me contacter (webmaster@jrrvf.com)

#1 05-03-2023 18:18

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Canis lupus familiaris ou pas familiaris, chiens et loups chez Tolkien

Un nouveau fuseau dans le Légendaire, ça faisait longtemps et ce sera pour la nouvelle version du site inaugurée par Cédric, je serai un peu bavard cette fois :-)

Chez les canidés, commençons par mentionner Rover qui va sur la Lune dans Roverandom (1927).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Roverandom
'Un chiot nommé Rover, qui après avoir mordu un sorcier se voit transformé en jouet (et renommé Roverandom). Un gamin acquiert le jouet, mais le perd sur la plage. Le jouet est alors envoyé par un sorcier vivre des aventures sur la Lune et dans la mer.'. Premier Toutou tolkiennien.

Puis hommage indispensable à Huan, The Hound of Valinor, le plus héroïque compagnon d'Oromé qui l'avait offert à Celegorm. Chien grand comme un petit cheval, immortel et  ne dormant jamais. Sauveur deux fois de Luthien et aussi de Beren en finissant par quitter Celegorm, il abat tous les loups de Sauron et réussit même à vaincre Sauron changé en loup (Silmarillion, 1977).
« Aucun charme, aucun sort, ni la griffe, ni le venin, ni l'art du diable, ni la force d'une bête ne pouvait abattre Huan de Valinor. Il saisit son ennemi à la gorge et le cloua au sol. Sauron changea de forme, de loup il se fit serpent, puis reprit sa forme habituelle, mais il ne pouvait échapper à la prise de Huan qu'en abandonnant son corps à jamais. » Quenta Silmarillion - Chapitre 19

En fait, Sauron repris forme (et même séduisante : le Dispensateur) jusqu' sa défaite contre Isildur après laquelle il n'eut plus forme humaine. Une minuscule incohérence dans le Silmarillion entre abandonner son corps à jamais puis devenir le séduisant Dispensateur, mais ce n'est pas le thème de ce fuseau.

Morgoth nourrissant Carcharoth de chair fraîche est rapproché de la scène de la mythologie qui dépeint Odin nourrissant les loups Geri et Freki depuis son trône au Valhalla (des canins nordiques et leurs canines, bien entendu)

Lorsque Sauron s'installe dans l'île de Tol Sirion, sur laquelle se dresse Minas Tirith (ne pas confondre avec la ville, c'est un autre lieu), elle est rebaptisée Tol-in-Gauroth, « l'île des Loups-Garous » (encore des canidés pour rester sur le thème).

"Huan reste fidèle à Celegorm et tombe donc sous le coup de la malédiction qui frappait les Noldor : il était écrit qu'il rencontrerait la mort, mais pas avant d'avoir fait face au plus grand loup qui eût jamais parcouru la surface de la terre. »  Quenta Silmarillion - Chapitre 19


Les Loups-Garous :

- Carcharoth, le plus grand loup qui ait jamais existé après la forme utilisée par Sauron dans son combat contre Huan. Son nom signifie « Mâchoire Rouge ».  Ce nom lui viendrait du fait que son maître Morgoth le nourrissait de chair fraîche.  Peut-être en référence au feu inextinguible engendré par le Silmaril qu'il a avalé. Autre version, la perte de la main de Beren mordu par Carcharoth. Cette scène serait inspirée de la légende nordique de Týr, sacrifiant son bras dans la gueule du loup Fenrir (un nouveau canidé qui aurait inspiré JRRT).

- Draugluin, seigneur des loups-garous d'Angband. Dernier loup envoyé par Sauron contre Huan sur le pont de Tol-in-Gaurhoth. Huan le blesse mortellement et il revint mourir au pied de son maître.

Déjà bien des canins.


Puis n'oublions pas les chiens du Père Maggot : Étau, Croc et Loup qui sont en VO Fang, Grip & Wolf  (au fait, Magott traduit signifie Asticot que les chiens ont parfois dans leur pelage). Ces gardiens de ferme sont redoutables. Canis Lupus Familiaris est finalement un loup domestiqué et le nom "Loup" du troisième clébard est adapté.

D'autres fuseaux pourraient évoquer les équidés (chevaux et poneys) mais ce ne sera pas ma partie, chacun sait que ces bestiaux sont dangereux aux deux bouts et inconfortables au milieu (dixit Winston Churchil citant je ne sais qui...).
La liste des équidés chez JRRT est déjà en ligne sur Wiki
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chevaux_d … _du_Milieu

Les oiseaux, je me souviens que ce fut fait il y a longtemps  aux débuts de JRRVF : aigles (de Manwé et autres), merles, grives, corbeaux...
https://www.jrrvf.com/forum/noncgi/Foru … 00922.html
Preuve que ce site nous est précieux dès qu'on veut faire une recherche même remontant à  vingt ans.

As-t-on un fuseau "insectes et Cie" ?
Cédric a publié un article "araignées" lesquelles ne sont pas des insectes (6 pattes) mais des arachnides (8 pattes)
Dans les livres, il y a les mouches embarrassantes en nuées, et les moustiques.
Pensons aux abeilles de Bombadil ou de Béorn.

Enfin, il faudrait un jour je crois d'autres articles sur tous les végétaux et animaux, les astres, les cratères lunaires, les rues, les lieux, les sites qui ont été baptisés selon TOLKIEN, le SdA, le Hobbit etc. Ce serait amusant.

Silmo

Hors ligne

#2 05-03-2023 22:12

ISENGAR
Lieu : Tuckborough près de Chartres
Inscription : 2001
Messages : 4 917

Re : Canis lupus familiaris ou pas familiaris, chiens et loups chez Tolkien

Bravo Silmo !
Voilà un fuseau qui a du chien smile

J'en profite pour donner le lien vers le fuseau des oiseaux en mode forum 2023 wink
https://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.php?id=6457

I.

Hors ligne

#3 05-03-2023 22:46

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : Canis lupus familiaris ou pas familiaris, chiens et loups chez Tolkien

Isengar a écrit :

un fuseau qui a du chien.

Ah la coolitude de JR est plaisante. Merci cher ami.
Merci aussi pour le complément des oiseaux, deux fuseaux valent mieux qu'un et deux oiseaux aussi (pas seulement pour porter un noix de coco pour ceux à qui cette vieille référence mootique évoque des souvenirs d’hirondelles)
Dess pistes sur de futurs sujets thématiques sont toujours possibles.

S.

Hors ligne

#4 06-03-2023 00:03

Cédric
Lieu : Près de Lille
Inscription : 1999
Messages : 5 773
Webmestre de JRRVF
Site Web

Re : Canis lupus familiaris ou pas familiaris, chiens et loups chez Tolkien

Merci pour ce "lancement" et ce tissage.
Le bestiaire de Tolkien est plutôt riche et il me semble que le tissage peut s'enrichir par exemple de ce fuseau, au titre fort bien nommé : https://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.php?id=5714

C.

Hors ligne

#5 06-03-2023 10:32

Elendil
Lieu : Velaux
Inscription : 2008
Messages : 1 041
Site Web

Re : Canis lupus familiaris ou pas familiaris, chiens et loups chez Tolkien

Silmo a écrit :

En fait, Sauron repris forme (et même séduisante : le Dispensateur) jusqu' sa défaite contre Isildur après laquelle il n'eut plus forme humaine. Une minuscule incohérence dans le Silmarillion entre abandonner son corps à jamais puis devenir le séduisant Dispensateur, mais ce n'est pas le thème de ce fuseau.

En l'occurrence, je ne pense pas qu'il y ait d'incohérence, mais une double complexité. D'une part, Sauron à cette époque est capable de changer de forme à volonté, mais ne semble plus en mesure de se passer entièrement de corps sans renoncer à une grande partie de ses pouvoirs (je renvoie à l'Ósanwe-kenta pour les détails, comme d'habitude. Par conséquent, voir cette enveloppe corporelle périr ne l'aurait pas forcément privé de corps de manière définitive, mais l'aurait par la suite contraint à adopter une enveloppe corporelle aux capacités plus limitées.

C'est ce qui lui arrive non pas après sa défaite face à Isildur, mais directement après la Submersion de Númenor, où son corps de l'époque est détruit. Il ne met pas très longtemps à en reconstruire un, mais celui-là ne lui permet plus d'assumer une apparence plaisante (ce qui ne veut pas dire que sa forme n'était pas, en quelque mesure, humaine. Après sa défaite sur les flancs de l'Orodruin, Sauron privé de l'Anneau met plus d'un millénaire à reconstruire son corps. Après la destruction de l'Anneau, Tolkien précise qu'il n'en sera plus jamais capable à l'avenir, et bien qu'il ne soit pas entièrement détruit, il est devenu impotent

Quant à sa défaite face à Huan, il convient de relire le passage avec attention : il négocie avec Lúthien sa reddition et lui remet le pouvoir sur Tol-in-Gaurhoth, en échange de quoi Huan le relâche. Il est donc gravement blessé, mais son corps n'est pas détruit. Il part ensuite à Taur-nu-Fuin soigner ses blessures, sous la forme d'une chauve-souris géante, et de fait, on entend plus parler de lui jusqu'à la fin des guerres de Beleriand.

En matière de tissage, soulignons au moins l'article « Sur les traces de Huan » de François Ruiz, dans l'A&H 2, un numéro consacré aux animaux chez Tolkien et paru il y a plus de douze ans, où l'on parle aussi de chats, d'oiseaux, d'ours et même de biche (blanche). wink

E.

Hors ligne

#6 06-03-2023 17:16

Silmo
Inscription : 2002
Messages : 4 019

Re : Canis lupus familiaris ou pas familiaris, chiens et loups chez Tolkien

Merci Elendil de me  mettre à l'article et à la page.   smile
Je sais que je suis vieux jeu et que je partage des idées toutes venues de la caboche sans vérifier si elles existent déjà sur le oueb. C'est spontané, pas du recyclage, selon ce qui me plait chez JRRT sans rien enlever aux auteurs plus fins.
Je ne vérifie pas si ceci ou cela a déjà été dit et commente à l'envie.
S ;-)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10