Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Bienvenue sur le nouveau forum JRRVF ! En cas de problème avec votre login / mot de passe, n'hésitez pas à me contacter (webmaster@jrrvf.com)

[Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

1410191155_seigneur-des-anneaux_fraternite_2014.jpg

Certains d'entre nous étant au courant de la progression du projet depuis déjà un bon moment, la nouvelle n'est pas une surprise... mais elle est en tout cas désormais officielle : ainsi que cela a déjà été annoncé ce jour sur le forum de Tolkiendil et sur Elbakin, une nouvelle traduction française du Seigneur des Anneaux, par Daniel Lauzon, paraîtra en trois volumes à partir de cet automne chez Christian Bourgois.

- http://forum.tolkiendil.com/thread-7670.html
- http://www.elbakin.net/tolkien/news/220 … s-attendue
- http://www.tolkiendrim.com/le-seigneur- … on-arrive/

D'autres informations devraient être officiellement communiquées prochainement, notamment sur le site de Vincent (PourTolkien.fr), je pense... ;-)

Amicalement,

Hyarion.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Magnifique Nouvelle (avec un grand N) ! smile
Avant même de lire cette nouvelle version, je suis impressionné par le travail de titan entrepris ici.

J'anticipe on peut remercier je crois les éditions Christian Bourgois pour avoir permis un tel projet, et, on le sait, Vincent pour avoir milité en sa faveur.

Bref, je vais faire un peu de place dans la Bibliothèque. J'ai hâte ! tongue


Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Pour en savoir d'ors et déjà un peu plus, une présentation de l'ouvrage figure sur la page dédiée au premier volume sur la version canadienne d'Amazon :

« Nouvelle traduction de l’anglais par Daniel Lauzon. Illustrations par Alan Lee. Une nouvelle traduction, au plus près de l’univers de J. R. R. Tolkien. Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier et donné vie à la fantasy moderne, en racontant les aventures de Frodo et de ses compagnons. Mais depuis quelques années, de nombreux lecteurs francophones souhaitaient qu’une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), prenne en compte la meilleure version du texte anglais (débarrassé de ses coquilles depuis 2004) ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J.R.R. Tolkien. C’est désormais chose faite grâce à cette nouvelle traduction, réalisée par Daniel Lauzon, qui a pu suivre, pour la première fois, toutes les indications laissées par l’auteur à l’intention des traducteurs du Seigneur des anneaux. Dans le droit fil de sa retraduction du Hobbit en 2012, reconnue par les lecteurs comme la traduction de référence, Daniel Lauzon a prêté une attention particulière au dynamisme du texte, à son énergie, aux différentes voix des personnages, et a veillé à rendre toute la poésie des chansons. En hommage à l’édition originale de 1954-1955, cette nouvelle traduction sera publiée en trois parties : les deux autres tomes paraîtront en 2015. Les trois volumes sont illustrés par Alan Lee, à qui on doit la création de l’univers visuel des deux trilogies de Peter Jackson, dont le troisième volet du Seigneur des anneaux pour lequel il a reçu un Oscar. »

Amicalement,

Hyarion.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Tissage complémentaire sur le site de Vincent où les informations évidemment sont de premier ordre : Pourtolkien.

Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

C'est une excellente nouvelle, félicitations à Monsieur Lauzon pour cette tâche colossale!

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Excellente nouvelle en effet, moi qui me disais justement que l'édition que je possède (1972, traduction de François Ledoux) se faisait un peu vieillote. Ce sera donc l'occasion de prendre du neuf!

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Il a été confirmé aujourd'hui que le premier volume sortira en librairie le 2 octobre prochain : http://www.elbakin.net/tolkien/news/220 … -2-octobre

Voici le texte de la 4e de couverture, d'après la fiche du livre mise en ligne sur le site des éditions Bourgois (http://www.christianbourgois-editeur.co … hp?Id=1549) :

« Depuis sa publication en 1954-1955, le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l'Anneau forgé par Sauron, a enchanté des dizaines de millions de lecteurs, de tous les âges.
Chef-d'œuvre de la fantasy, découverte d'un monde imaginaire, de sa géographie, de son histoire et de ses langues, mais aussi réflexion sur le pouvoir et la mort, Le Seigneur des Anneaux est sans équivalent par sa puissance d'évocation, son souffle et son ampleur.
Cette nouvelle traduction prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien.
Ce volume contient 18 illustrations d'Alan Lee, entièrement re-numérisées, d'une qualité inégalée, ainsi que deux cartes (en couleur) de la Terre du Milieu et du Comté. »

Amicalement,

Hyarion.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Ce n'est évidemment pas un reproche mais une sorte de regret latent. Car je me dis que puisque nouvelle traduction  / nouveau traducteur, peut-être aurions-nous pu avoir de nouvelles illustrations / nouvel illustrateur ?

J'aime Alan Lee mais je crois qu'il doit y avoir quantité d'illustrateurs/trices de talent qui sont inspirés par l'oeuvre de JRRT et du Seigneur des Anneaux. Ça aurait pu être un changement, une découverte.
Je ne suis pas sûr que ça aurait été un bon choix mais comme Christian Bourgois a publié Cor Block - Une Tapisserie pour Tolkien - je m'attendais à quelque chose de différent d'Alan Lee pour cette nouvelle édition.

Mais j'attends avec impatience le 2 octobre et mon regret sera probablement gommé  wink


Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Même s'il s'agit d'Alan Lee et d'illustrations connues, elles ont subit une cure de rajeunissement avec une numérisation nouvelle dans l'édition du 60th. Pour le peu que j'en ai vu, on redécouvre vraiment les illustrations (et Bourgois n'a peut-être pas eu vraiment le choix, ça se décide sûrement en amont avec HarperCollins, ce genre de choses).

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Entièrement du même avis que Cédric. J'aimais bien l'idée "un illustrateur différent pour chaque traduction", genre un artiste allemand pour l'édition allemande, etc. Mais bon, comme l'a laissé entendre Druss, je suis bien conscient que ce n'est pas aussi simple...

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

bonsoir à vous :-)

& je m'empresse de répondre au maitre de ces lieux : absolument, absolument et absolument.

1/absolument : ç'aurait été une bonne idée de changer d'illustrateur (mais entre nous : le livre de C Blok n'a malheureusement pas trouvé son lectorat, en France)
2/ absolument : une édition illustrée est toujours publiée  en lien avec l'éditeur anglais, HarperCollins. Ici, les éd. Bourgois suivent l'édition du 60aire, pour la partie illustrations
3/ absolument : les illustrations d'A Lee ont été rescannées, et sont vraiment complètement différentes de l'édition (anglaise ou française) de 1992. Dans l'édition anglaise parue en juin, c'était une vraie redécouverte.

amicanaphoriquement,
vincent

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

vincent a écrit :

[...] le livre de C Blok n'a malheureusement pas trouvé son lectorat, en France

sad

Merci Vincent pour tes retours et indications. Il ne nous reste plus qu'à faire notre demande à HarperCollins ;-)

C.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Cédric a écrit :

Car je me dis que puisque nouvelle traduction  / nouveau traducteur, peut-être aurions-nous pu avoir de nouvelles illustrations / nouvel illustrateur ?

vincent a écrit :

1/absolument : ç'aurait été une bonne idée de changer d'illustrateur

Cédric a écrit :

Il ne nous reste plus qu'à faire notre demande à HarperCollins ;-)

Le travail récemment effectué pour certains ouvrages par Xavier Sanchez (alias Crayon Volant sur Tolkiendil), Sandrine Gestin et Leslie Boulay, montre assez, me semble-t-il, qu'il y a des talents à mettre en valeur en France. ;-) On me dira peut-être que je ne suis pas très objectif, puisque certaines productions de ces artistes accompagnent des textes que j'ai écrit (parmi d'autres), mais peu importe : en matière esthétique, lorsque je mets des noms en avant, ce n'est jamais à la légère...

En tout cas, la variété des illustrations réalisées dans divers pays (dont la France) pour le Hobbit - comme le montre bien le contenu du Hobbit annoté de Douglas Anderson - ne peut qu'encourager à mon avis les initiatives d'éditeurs francophones s'agissant du Seigneur des Anneaux. :-)

Amicalement,

Hyarion.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Hyarion a écrit :

il y a des talents à mettre en valeur en France. ;-)

C'est ce qu'on essaye de faire de l'Arc et le Heaume  big_smile

D'ailleurs, parlant de Leslie (petit hors sujet), elle s'est donnée pour défi d'accompagner la parution du Seigneur des Anneaux nouvelle traduction en produisant des illustrations pour chacun des personnages smile
C'est à suivre par ici : https://www.facebook.com/LeslieBoulay.Artiste

PS : Personnellement à choisir je préfère largement avoir du non inédit d'Alan Lee que du Cor Blok... question de goût.

Daniel Lauzon


18-09-2014 02:35

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Je suis entièrement d'accord avec Cédric, pour ce qui est d'Alan Lee : je le place très haut, mais un peu de fraîcheur ne fait jamais de tort, n'est-ce pas ? ;-)

Cela dit, j'ai vu quelques-unes des nouvelles reproductions, et elles sont de beaucoup meilleures. C'est comme il y a quelques années, quand on redécouvrait un vieux film dans un nouveau transfert HD. (Maintenant, nous sommes habitués à la perfection !)

Et autre nouveauté : si je me fie à l'exemplaire de l'édition Centenaire que je possède ici (édition reliée en un volume, chez Bourgois), l'illustration de la maison de Tom Bombadil sera nouvelle pour certains, car je ne la retrouve pas dans la version française ! Je m'en suis rendu compte en dressant la liste des illustrations qui doivent apparaître dans la nouvelle édition. J'ignore si c'est une particularité de mon exemplaire, ou si tous sont touchés par cette anomalie.

À bientôt, j'espère.
Daniel

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Cher Daniel, nous espérons à notre tour te retrouver en ces lieux bientôt, merci pour ton passage smile

Si l'illustration en question est celle illustrant "La pièce donnait à l'ouest sur la vallée embrumée, et la fenêtre était ouverte (p. 151)" elle apparaît dans les tirages de 2001 comme de 2013.

S.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci pour ces précisions Daniel. Et comme pour Sosryko, ça fait plaisir de te relire ici.

Et d'avance merci pour le "travail" (car c'est aussi une passion, sans nul doute possible ;-) ) pour cette nouvelle traduction.

A bientôt,
Cédric

Daniel Lauzon


20-09-2014 20:38

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Cédric : une passion, oui, mais je t'assure que c'est quand même un sacré "travail" !   wink

Sosryko : bon, alors je suis officiellement vieux. Mon exemplaire date d'un autre siècle !

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Hello,

Je reproduis ici le communiqué de presse officiel reçu de Christian Bourgois :
http://www.jrrvf.com/jrrvf2/loeuvre-dun … ue-presse/

Bonne journée,
Cédric

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Tolkiendil, toujours bien informé, signale que le magazine Lire évoque et offre "un extrait exclusif des 10 premières pages de la nouvelle traduction du "Seigneur des Anneaux", attendue depuis plus de 40 ans !"

Le lien Facebook de Tolkiendil : https://www.facebook.com/Tolkiendil/pos … =notify_me


Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

J'ai la chance d'avoir le premier volume de la Nouvelle Traduction entre les mains tongue

Je ne dévoilerai rien qui dénaturerait la surprise et les nouveautés mais il est un point que je puis confirmer : la qualité des illustrations "rénumérisées" par Alan Lee.
Les détails y sont plus présents, les contrastes plus profonds (loin du côté un peu "délavé" des précédentes versions), les couleurs plus soutenues.

Autre bonne surprise, la qualité du papier très blanc et de l'impression avec des caractères très nets (c'est du "Retina"  big_smile).

Bref, j'ai l'impression que cette édition est un modèle du genre. Et je ne parle pas du contenu ! ;-)


Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

merci cédric pour ces premières réactions, qui feront plaisir à toutes les personnes impliquées dans la fabrication du livre... et il y en a !
as tu remarqué que les cartes, présentes seulement sur les pages intérieures de la couverture, en anglais, sont intégrées dans les illustrations intérieures ? pour que le lecteur puisse les consulter & les admirer

amicalement
vincent

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Aaargh !
pas trop de spoilers messieurs... laissez-nous découvrir les surprises de cette édition smile

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Je vous mets le programme des festivités sur Elbakin.net, Tolkiendrim et Tolkiendil :


À cette occasion, nous vous proposons un grand concours du 29 septembre eu 3 octobre afin de remporter l’un des 10 exemplaires mis en jeu ! Pour cela, suivez attentivement les sites Elbakin.net, Tolkiendrim et Tolkiendil ! Chaque jour, collectez les 3 mots de passe sur les 3 sites organisateurs et envoyez les à l'adresse concours @ tolkiendil.com avec vos coordonnées complètes ! Plus d'infos sur le site.

fraternite_de_l_anneau_concours.jpg

De plus, Elbakin.net, Tolkiendrim et Tolkiendil unissent leurs forces pour vous proposer un live exceptionnel sur YouTube avec la participation de Vincent Ferré le 2 octobre. Ce sera pour vous l'occasion de poser vos questions sur la nouvelle traduction .

fraternite_de_l_anneau_live.jpg

Et le lendemain, le 3 octobre, à partir de 21h, nous vous invitons sur le chat de Tolkiendil pour passer la soirée à discuter tous ensemble du livre et du live !

Enfin, des extraits seront diffusés au fur et à mesure de cette semaine sur les 3 sites !

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

J'en ai profité pour mettre à jour le calendrier des événements smile

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci à vous deux ;-)

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Un premier extrait a été dévoilé hier smile
Un autre devrait suivre dans la journée sur l'un des 3 sites wink

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Champagne!  smile

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Plein d'informations à cueillir dans cette belle interview de Daniel Lauzon, sur Tolkiendil.
Bonne lecture

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Une très belle interview, passionnante, qui laisse imaginer, un peu, la complexité du travail accompli, et à faire glasses

Merci à Tolkiendil et à Daniel D. pour cet échange.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Pour rendre à César ce qui est à César, j'ai oublié de préciser que c'est en fait une interview commune à Tolkiendil, Tolkiendrim et Elbakin

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Alors, vous êtes passé chez le libraire ? Le facteur est passé  ? Ou ce sera la découverte ce soir en rentrant à la maison ?

Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Acheté ce midi smile
Et très heureux d'avoir découvert les nouvelles cartes de la Comté et de la Terre du Milieu, avec plein de nouvelles pistes d'exploration toponymiques et des idées d'articles en vue !

Bref, que du bonheur...

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

ISENGAR a écrit :

avec plein de nouvelles pistes d'exploration toponymiques et des idées d'articles en vue !

Youpi ! tongue

Quelque part, on aurait presque envie de faire une lecture comparée entre les deux traductions. Mais place d'abord à une (re)lecture neuve, entièrement dédiée au plaisir.
L'étude viendra après ;-)


Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Je l'ai achetée également ce midi, et j'ai chapardé un peu de temps entre deux cours pour lire le premier chapitre... ;-)
J'y retourne ce soir, avec le même plaisir qu'à la découverte du Hobbit à la sauce Lauzon ;-)

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

A voir en direct ou à revoir plus tard smile

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Au fil de ma lecture, je constate qu'un des grands changements opéré par la traduction de Daniel Lauzon consiste dans le tutoiement/vouvoiement que les personnages utilisent pour s'adresser aux hobbits.
C'est une belle idée, qui provoque d'importants chamboulements dans la perception des relations entre personnages par le lecteur et apporte son lot de questions. Peut-être que Daniel, de passage en ces lieux, pourra nous expliquer ce qui a guidé les choix ?

Le vouvoiement de Frodo par Gandalf ou Aragorn leur conserve une forme de majesté respectueuse.

Par contre, les Bombadil  (mais pas Baie d'Or) ou les Elfes tutoient Frodo -- Gildor (p.116), Glorfindel (p.276), Galadriel (p. 457, 460, 474) -- comme Sam -- Galadriel (p. 461, 473).

Par contre Galadriel vouvoie Gimli (p. 474).
D'où vient cette différence entre le traitement de Gimli et de Frodo par Galadriel ?
De ce que les hobbits sont les plus petits des petits en terre du Milieu ? de ce que les Nains étaient les ennemis des Elfes alors que Frodo en est un Ami ?

Elrond se distingue de Gildor, Glorfindel ou Galadriel puisqu'il vouvoie Bilbo (p. 319) comme plus tard Frodo (p. 346), pour immédiatement après vouvoyer Sam (p. 346) : faut-il y voir l'honneur porté par Elrond (moins familier que ses semblables) à Bilbo et à Frodo, deux Amis des Elfes, alors que Sam est d'une extraction plus basse (le "petit jardinier" dira Galadriel, p. 473) ?
Elrond et Galadriel emploieraient alors le tutoiement pour des raisons différentes : celui d'Elrond pourrait marquer un rappel de la condition alors que celui de Galadriel se rapprocherait de celui de Bombadil, marquant à la fois l'autorité et l'accueil généreux accordé à chacun.

Enfin, sur le même sujet, ce qui semble être une coquille (je n'ai pas réussi à l'interpréter autrement) puisque Galadriel tutoie Aragorn (p. 472) pour ensuite le vouvoyer (p. 473) :

"Mais désires-tu autre chose de moi avant que nous nous séparions ?"
[...]
Et Aragorn répondit : "Madame, vous connaissez tout mon désir, et vous avez gardé longtemps le seul trésor auquel j'aspire. [...]
"Ceci pourrait néanmoins soulager votre cœur, dit Galadriel ; car il m'a été confié pour que je vous le donne, si jamais vous passiez par ici"

Daniel voulait-il initialement partir sur le tutoiement d'Aragorn par Galadriel et le vouvoiement de Galadriel par Aragorn pour marquer la confiance accordée par la première et l'attitude respectueuse du second ?
Je redécouvre à l'occasion (sans bien le comprendre) que ce mélange de tutoiement/vouvoiement d'Aragorn par Galadriel se trouve déjà dans la traduction de Ledoux (p. 409 de l'édition du centenaire de 1992) :

Cette pierre, je l'avais donnée à ma fille Celebrîan, et elle l'avait transmise à la sienne ; et maintenant elle vous échoit en signe d'espoir. En cette heure, prends le nom qui a été prévu pour toi, Elessar, pierre elfique de la maison d'Elendil !

Daniel Lauzon


09-10-2014 21:17

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

J'ai réfléchi à cette question sous plusieurs angles, et je me suis également intéressé aux traductions en d'autres langues, notammment celle en espagnol, où le tutoiement est beaucoup plus répandu, entre Gandalf et les hobbits, et Aragorn, par exemple. J'ai trouvé que cela faisait très enfantin. Et sans parler de l'usage actuel en France (plus conservateur qu'en Amérique, par exemple), l'ancienne traduction nous avait habitués, à raison, je pense, à une certaine distance respectueuse entre Gandalf et les hobbits.

Pour Bombadil, tu as vu juste, Sosryko. Autorité mais affabilité et générosité. Bombadil est à part, il ne vouvoie personnne. Pourquoi le ferait-il ? Il me semble que ça cadre. Mais évidemment, c'est très subjectif !

Quant à Gildor, c'est lui qui a parti le bal. C'est un Elfe, quand même, sans être un grand seigneur de la stature d'Elrond ; il s'adresse à de simples hobbits, et au début, sa manière rappelle celle des Elfes à l'arrivée de Thorin et Cie à Fendeval : légère et railleuse. Il appelle Frodo par son prénom et fait référence à son oncle de la même manière ; alors que Frodo ne l'a même jamais rencontré.

Pour ce qui est de Sam, on ne peut pas nier que le clivage social se ressent très nettement même en anglais. Les trois autres hobbits sont tout à fait différents de lui : Frodo est un riche bourgeois, Pippin et Merry sont les héritiers des chefs de leurs clans respectifs. Tous considèrent Sam comme "le serviteur de M. Frodo Bessac". À Brie, Frodo présente ses compagnons : "M. Touc, M. Brandibouc, et Sam Gamgie". Je n'ai pas voulu être "moderne" au point de gommer l'un des aspects les plus importants d'un des personnages les plus marquants du livre, même si de nos jours, on peut avoir du mal avec ce genre de choses. La seule exception est Aragorn, qui voussoie tout le monde, y compris Sam.

Aragorn est vouvoyé de tous, sauf de Celeborn et de Galadriel. Cela tient du fait qu'il est un Homme, de haute lignée certes mais un Homme, et qu'ils l'ont connu auparavant alors qu'il avait (tout au plus !) une cinquantaine d'années, notamment en tant que prétendant à la main d'Arwen... la fille d'Elrond et la petite-fille de Galadriel ! Galadriel s'adresse à lui comme à un protégé. Quant à Celeborn, sa manière est plutôt haute, de toute façon. Dans le passage cité par Sosryko, p. 473, je crois que les vieilles habitudes m'ont rattrapé, sans que ni moi ni personne ne se rende jamais compte de l'erreur. Il faudra apporter des corrections.

Pour ce qui est de Galadriel et de Frodo, c'est un cas particulier. Lorsque la Compagnie rencontre Galadriel pour la première fois, celle-ci établit déjà, sans mot dire, un lien très fort avec le Porteur de l'Anneau, lien qui se confirmera lors de l'épisode du Miroir où il sera révélé que Galadriel porte elle aussi un Grand Anneau. Galadriel tutoie Frodo pour marquer cette compréhension immédiate qu'elle a de lui, ce lien intangible qui les unit, la connaissance intime du Pouvoir Noir, entre autres. Et elle peut dire à Frodo, après qu'il ait vu l'Œil dans le Miroir : "Je sais ce que tu as viens de voir, car cela occupe mes pensées aussi. N'aie pas peur !"

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci Daniel pour ces précisions très intéressantes.

Oh !

Daniel Lauzon a écrit :

"Je sais ce que tu as viens de voir, car cela occupe mes pensées aussi. N'aie pas peur !"

J'ai trouvé une coquille ! big_smile

--> je sors

Daniel Lauzon


09-10-2014 22:38

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Je ne t'engagerais pas comme correcteur d'épreuves : tu as loupé le subjonctif après "après que" dans la même phrase !  big_smile

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Cher Daniel, tes réponses confirment et mettent bien en évidence la richesse d'interprétation que permet un usage équilibré du(des) tutoiement(s) et du vouvoiement smile

Je te remercie d'avoir conservé la « distance respectueuse » entre Gandalf et les hobbits, le plus sage des émissaires des Valar veillant avec humilité et respect à protéger le  « grain de courage » caché dans  « le cœur du hobbit le plus gras et le plus timoré » [p.187] -- distance qui n'existera pas j'imagine dans les livres suivants avec Saruman qui n'a que mépris pour de tels  « amis » à cause de  « leur faiblesse ou de leur inaction » [p. 332].

Belle lecture également que la tienne en ce qui concerne Galadriel, dont le tutoiement est celui du lien sans paroles établi entre la Dame et  le Porteur de l'Anneau dès leur première rencontre !

Quant à Bombadil, c'est peut être très subjectif mais aussi et surtout très cohérent. Là encore, le tutoiement fait œuvre faërique : par son truchement Tom Bombadil redevient « un joyeux bonhomme [que] nul n'a jamais pris » — car

De tous les visages, ceux de nos familiares sont en même temps ceux avec lequels il est le plus difficile [...] à voir réellement avec une attention fraîche, pour en percevoir la similitude et la différence : que ce sont des visages, et pourtant des visages uniques. Cette banalité est en vérité la sanction de l’  « appropriation » : les choses qui sont [...] (en un mauvais sens) familières sont celles que nous nous sommes appropriées, légitimement ou mentalement. Nous disons les connaître. Elles sont devenues semblables aux objets qui nous ont un jour attiré par leur éclat, leur couleur ou leur forme ; nous les avons pris dans nos mains, puis enfermés dans nos tiroirs ; nous les avons acquis et, cela fait, nous avons cessé de les regarder.
Faërie = FAT, p. 121-122

Beaucoup a été dit à l'avance et beaucoup sera encore dit sur ta traduction, le fait est que par elle s'opère une forme de « re-gain — celui d'une vue claire ». Par cette expression,

Je ne dis pas le fait de « voir les choses telles qu’elles sont » [mais qu’]il nous faut, en tout cas, nettoyer nos vitres, de façon que les choses clairement vues soient débarrassées de la grise buée de la banalité ou de la familiarité — du caractère de possession. »
Faërie  = FAT, p. 121

Oui donc, tout comme Isengar, merci beaucoup Daniel de prendre le temps de passer en ces lieux, de prolonger ainsi le plaisir de la découverte de ta traduction, nouvelle et excellente raison pour redécouvrir une Terre du Milieu faite d’« étranges régions, au-delà de [notre] mémoire et de [notre] conscience » et de nous ramener « en des temps où le monde était plus vaste » [p.176].

S.

Daniel Lauzon


11-10-2014 16:14

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Faire l'éloge de ma traduction (encore incomplète) avec ces mots-là ! C'est presque trop. Mais je te remercie.

Une dernière réflexion, au sujet de Sam... Galadriel dit au "petit jardinier" (little gardner) qu'elle n'a pour lui qu'un "petit cadeau" (small gift), mais n'est-ce pas au fond, dans sa potentialité, le plus grand de tous les cadeaux offerts ?

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Absolument d’accord, c’est un thème important chez Tolkien : le grand est dans le petit (cf. la Chaumière du Jeu Perdu), l’important est dans le discret, l’essentiel est dans ce qu’on néglige :

«  J’ai en particulier retenu tes observations sur les hirondelles qui rasaient l’eau de cette rivière. Elles touchent au cœur des  choses, tu ne trouves pas ? »
(L77 )

Sam le « petit jardinier » et Frodo avec « sa petite voix » [p. 346] sont de ces « tout à fait insignifiant(s) » [p. 90] et de ces « faibles », de ces « petites mains » qui « font tourner les routes du monde » [p. 344] jusqu’à « ébranler les tours et les conseils des Grands » [p. 346] accomplissant ce qu’il « faut » accomplir et cheminant sur la « voie [qui] doit être suivie » — la voie « très ardue » [p. 344] du « devoir » et don désintéressé pour des contemporains « ennuyeux et bêtes à pleurer » [p. 90].

On retrouve aussi Bombadil qui, « confiné à un petit pays dont il a lui-même choisi les frontière » [p.339] révèle le mensonge de l’Anneau Unique, lequel, dépouillé de sa puissance de néant, n’est plus capable d’entourer même son « petit doigt » [p. 179] !

Thème très biblique par ailleurs, que ce soit dans l’Ancien Testament (cf. le son d’un silence fin qui révèle la présence divine au mont Horeb ; 1 Rois 19, 12-13) ou dans le Nouveau (la véritable force dans la faiblesse du service ; 2 Corinthiens 12, 9).

Le « petit cadeau » de Galadriel à Sam, nous dit Tolkien lui-même, est aussi bien le don qui donne sens à la vie de la Dame que le cadeau qui ennoblira la vie du « petit jardinier » et redonnera vie au Comté :

« Une morale évidente de l’ensemble de ce récit […] est la suivante : que sans le sublime et le noble, le simple et le commun est totalement médiocre ; et que sans le simple et l’ordinaire, le noble et l’héroïque n’ont aucun sens. »
(L131)

S.

Concernant les mots employés, ne sois pas gêné outre mesure. Je reste attaché à la traduction de Ledoux, certes imparfaite par endroits, mais littéraire, inspirée, voire même désuète en d'autres et parce que première porte d'entrée pour moi en Terre du Milieu. Mais le fait est que cette nouvelle traduction, de par sa sincérité et son attachement manifestes à l’œuvre, permet de déciller les yeux de qui a pris ses habitudes et ses aises avec une traduction au point d'en oublier parfois l'original auquel elle donnait accès. Ces mots-là ne sont pas des flatteries mais des encouragements pour continuer le travail magnifique dans lequel s'inscrit cette traduction (je pense aux tomes de l'Histoire de la Terre du Milieu déjà traduits par toi... et aux suivants qui, espérons-le pourront voir le jour).

shudhakalyan


11-10-2014 22:13

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Vive le dessillement lauzonien !

Merci Daniel, Vincent, Dominique Bourgois bien sûr ! J'ai eu l'occasion de présenter l'ouvrage, que je venais d'acquérir, à une petite conférence de dernière minute à l'Université de Louvain lundi dernier (90 personnes). Le moment historique se répand... smile.

Pour ma part, je me donne encore du temps pour plonger dans le texte, il me faut toujours du temps. J'ai commencé à en respirer l'air, et le rafraichissement est au rendez-vous, cela ne fait aucun doute. Il y a bien d'autres choses à dire et j'espère le faire un jour prochain, quelque part, mais l'essentiel est là : le Lauzon nouveau est arrivé.

Merci à Sosryko d'avoir précisément choisis ces mots-là qui sont, pour moi, extraordinairement inspirants. Le re-gain d'une vue claire et cette formule sublime : "Là encore, le tutoiement fait œuvre faërique". Cela m'inspire fortement pour un travail en cours sur les adaptations de Tolkien.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Heureux de voir mes mots t'inspirer Shudhakalyan smile En retour, autorise moi à souhaiter non seulement que le "jour prochain" arrive, mais aussi que le "quelque part" soit en ces lieux ou dans la maison d'à côté -- pas trop loin quoi, et surtout, que nous soyons invités ;-)

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Pour ceux donc qui, après avoir lu cette nouvelle traduction, voudront revenir à la source ou encore comparer avec leurs souvenirs, je propose une concordance entre la VF2014 (nouvelle traduction) et la VF1992 (édition du centenaire) comme la VO2004 (édition du cinquantenaire suivie par Daniel Lauzon).

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Sosryko, tu m'étonneras toujours! Waw, cette concordance ! La promptitude avec laquelle tu nous fait cadeau d'un tel outil, juste après la publication de la traduction, est simplement incroyable.... (On sens qu'il y a chez toi du "métier" dans ce type d'exercice ;-))
Un très grand merci!

Círdan

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Bluffé je suis  glasses 
Merci infiniment, cher Sosryko. C'est énorme.

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Oui, bluffé, c'est bien le mot adéquat Isengar, je partage ton sentiment, et à mon avis, il en sera de même pour la plupart de ceux qui viendront sur ce fuseau, cliquer sur cette incroyable concordance yikes

shudhakalyan


12-10-2014 13:35

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Yes, indeed !

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci pour vos retours, chers amis ; je suis heureux de partager cela avec vous smile

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

J'ai eu la faiblesse de croire que rien ne m'étonnerait plus de la part de Sosryko. Erreur !
Un grand merci à toi cher Compagnon, une fois encore tu nous gâtes et fait un nouveau présent de choix  smile
Le partage est décidément le maître mot en ces lieux et tu en es un des grands dépositaires.

Merci à toi.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Oui, un grand merci pour ce document Sosryko, qui facilite grandement les recherches d'une édition à l'autre smile

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

or doncques, je lisais dans le fuseau d'a côté, les remarques de Tar Palantir

& j'ai envie de demander :

- que faire quand les gouffres ne sont pas des gouffres ?
- que tolkien demande de ne pas traduire par "iris" ?
- qu'il demande justement que la traduction d'un nom (ici, "Scadufax") n’évoque rien directement - mais quand même un peu plus que "rien du tout" puisque cela évoque "quelque chose en vieil anglais ou en saxon" ;-)
- et que pour un lecteur, "galgal" évoque le claquement de dents, alors que je n'entends même pas de demi claquement dans "[je me ré]gale" ?
pourquoi imaginer qu'il faut un dictionnaire, lorsqu'un mot n'est pas clair justement parce que l'auteur souhaitait qu'il ne soit pas clair dans la langue d'arrivée, mais qu'il évoque quelque chose.
- & pour Brie : inspiré de "Brill" (du brittonique breg « colline » et de l’anglo-saxon hyll) ; "Bree-hill" est donc une tautologie. Il faut modifier l’orthographe de ce nom pour qu’elle corresponde au français. Le nom français Brie viendrait du gaulois briga « colline ». Il a donc paru adapté
faut il réfléchir aux indications Tolkien et chercher une solution ou refuser l'obstacle et écrire "Bree" ?

amicalement
vincent

Tar Palantir


28-11-2014 23:31

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Bonjour Vincent.

Pour les Galgals, de façon extrêmement terre à terre, c’est une anagramme de l’onomatopée du bruit que l’on fait quand on a froid ou peur qui me vient à l’oreille.

Pour Brie, ayant vécu entre Bry sur Marne et Brie Comte Robert, le nom me rappelle  ce coin de banlieue parisienne. Pas évident pour l’invitation au voyage ou le dépaysement :-/

Pour le champ aux iris, je trouve que ça donne une certaine esthétique à la scène, presque un certain prestige pour Isildur de périr au milieu des fleurs, alors que finir au milieu d’un marécage est plutôt sordide et a nettement moins de « gueule ».

Pour Scadufax, je ne comprends pas pourquoi, alors que tous les autres noms ont été traduits, seul le lecteur anglophone aurait droit à un nom compréhensible pour lui (quelque chose comme « robe d’ombre » je crois), alors que nous aurions un nom totalement étranger à l’oreille.

Enfin je crois qu’il est impossible d’aller à l’encontre de souvenirs de prime jeunesse et des voyages imaginaires avec des personnages et dans des lieux qui nous sont devenus, malgré tous les petits défauts, interprétations ou imaginations de Ledoux, intimement familiers.  smile

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

bonsoir tar palantir,

absolument d'accord avec ceci :
>il est impossible d’aller à l’encontre de souvenirs de prime jeunesse et des voyages imaginaires avec des personnages et dans des lieux qui nous sont devenus, malgré tous les petits défauts, interprétations ou imaginations de Ledoux, intimement familiers

mais l'idée est de proposer une autre traduction, pour que le lecteur ait le choix, et puisse naviguer entre les versions en fonction de son envie.

en revanche, pour tout le reste, je ne peux pas te rejoindre sur ces points, extrêmement subjectifs : des millions de personnes lisent tolkien en français et le traducteur ne peut prendre en compte le vécu, incompatible, de toutes ces impresssions


>Pour Brie, ayant vécu entre Bry sur Marne et Brie Comte Robert, le nom me rappelle  ce coin

>les Galgals,  une anagramme de l’onomatopée du bruit que l’on fait quand on a froid ou peur qui me vient à l’oreille.

à ton oreille :-)

enfin, pour mémoire :
> Pour le champ aux iris, je trouve que ça donne une certaine esthétique à la scène, presque un certain prestige pour Isildur de périr au milieu des fleurs, alors que finir au milieu d’un marécage est plutôt sordide et a nettement moins de « gueule ».

daniel lauzon a pris au sérieux la demande de tolkien :  'Gladden Fields.  [...] Translate by sense, but avoid if possible the 'learned' name iris.'

>Pour Scadufax, je ne comprends pas pourquoi,

idem : Tolkien : Shadowfax. This is an anglicized form of Rohan (that is Old English) Sceadu-ceadu-faex--faexaex 'having
shadow-grey mane (and coat)'. It does not actually occur in Old English. Since it is not
Common Speech, it may be retained, though better so in a simplified form of the Rohan name:
Scadufax.

on peut contester, mais dans ce cas, prière de s'adresser à l'auteur :-)
amicalement
vincent

Daniel Lauzon


01-12-2014 22:25

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Si, aux premières notes de la cinquième symphonie de Beethoven, l'on ajoutait une nouvelle note – une note que Beethoven lui-même aurait écrite, mais qui se serait perdue –, ne serait-on pas nécessairement perturbé ? À divers degrés, selon que cette musique nous est chère, très chère, ou pas chère du tout...

(La seule chose avec laquelle je puis être vraiment d'accord, c'est pour Brandebouc/Brandevin ; mais si j'avais repris ces noms, aurai-je pu mettre le mien sur la page de titre ? Dans le doute, s'abstenir.)

Je conseille du repos, et des moments tendres avec l'édition de votre choix. :-)

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Les Champs de Flambes... j'aime bien.

A noter que selon la Flore forestière française (Rameau et al.), flambe d'eau désigne en français vernaculaire Iris pseudacorus (ou iris faux acore, iris jaune ; yellow flag en anglais) tandis que gladdon est encore utilisé dans la langue de Tolkien pour désigner Iris foetidissima (iris fétide).
Sans rentrer dans des considérations trop autécologiques, la première pousse littéralement les pieds dans l'eau, tandis que la seconde supporte des terrains plus secs (considérations qui me donnent envie de reprendre mes promenades sur les routes de la... oups ! du Comté aux côtés de JR Turlin).
Deux Iris de toute façon !

Quelle passionnante redécouverte du SdA offerte par cette nouvelle traduction.
Bien cordialement

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Bonjour à tous

le plaisir que j'ai pris à la lecture de cette traduction me donne même envie de partager avec vous et de sortir de mon silence jrrvfien  -  comme depuis le début de mon inscription sur ce forum (plus de 10 ans déjà!), je lis sans jamais rien avoir à ajouter de très pertinent à la richesse des propos qui s'échangent ici. Je n'apporterai cette fois-encore rien de très pertinent, mais je voulais joindre ma voix au choeur des félicitations adressées à Daniel Lauzon pour la qualité de son travail.

Je n'avais pas fait de lecture in extenso du Seigneur des Anneaux depuis bien longtemps. J'ai hésité à m'offrir la Fraternité, et me suis finalement décidée à la lecture des commentaires ici et là sur le forum. Et j'ai vraiment bien fait! J'ai le sentiment d'avoir redécouvert l'émerveillement de ma première lecture, puis de ma première lecture en anglais. Comme je le disais ce matin sur un réseau social bien connu, j'ai eu l'impression de retrouver un vieil ami, que je n'aurais pas vu depuis fort longtemps, et qui, durant tout ce temps, aurait gagné en maturité, en richesse, en nuance. J'ai aimé ce subtil mélange de nouveau et de connu.
J'étais, au fil de ma lecture, souvent incapable de dire ce qui a changé, et mon niveau d'anglais est bien insuffisant pour juger de la pertinence des choix de Daniel Lauzon. Mais je peux dire que j'ai été très favorablement sensible à des points qui font débat dans le fuseau d'à côté ("la male heure", moi, j'ai trouvé ça fort à propos! Sans argument aucun, mais dans mon propre ressenti). Les tournures archaïsantes, le jeu des registres de langage, ce travail déjà évoqué sur tu/vous, tout ça me parle!

J'ai plus de mal avec certaines retraductions de noms. J'ai tellement voyagé au côté des personnages traduits par Ledoux, dans des lieux traduits par Ledoux, qu'il va me falloir un certain temps pour m'habituer à ces nouveautés! Mais en terme "d'immersion" dans le texte, je reconnais la qualité de ces nouveaux noms de lieu, qui évitent les tournures nom + adjectif, conférant ainsi à chaque lieu son caractère unique.

Je bloque en revanche sur "Coureurs"... mais c'est à nouveau très personnel! Cela ne me parle pas. Je suppose que c'est en lien avec les "coureurs des bois" du Québec? (Du coup j'imagine Aragorn en soulier de gigue en train de danser un quadrille au Poney, et ça ne colle pas)!

En tout cas, encore merci pour cette redécouverte d'un monde si familier! Vivement la suite!
Elodie

Daniel Lauzon


23-12-2014 06:25

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci Anardaiel pour ces réactions très encourageantes. J'en suis ravi. Je manque de temps, alors je vais répondre très brièvement ; cela semble une bonne occasion d'expliquer le nom de Coureur.

Tout d'abord il faut savoir que le nom anglais est Ranger. Ce mot n'a pas d'équivalent, et même s'il signifie de nos jours (en anglais américain ?) "garde forestier", ce n'est pas en ce sens que Tolkien l'emploie. Il est lié au verbe to range, qui signifie entre autres "parcourir", "errer". L'équivalent de  Rôdeur avait à mon sens un grave défaut : ce nom a une connotation très péjorative qui, malgré les commentaires des habitants de Brie, ne se retrouve pas dans l'appellation Ranger. D'ailleurs, si ceux du Nord sont mal vus à Brie, pourquoi ceux du Sud (ceux de l'Ithilien) mériteraient-ils un nom qui signifie, selon le Robert, "individu d'allure louche qui rôde avec des intentions suspectes" ? Cela ne paraît pas adapté.

Ranger est vraiment difficile à rendre. Vagabond ? Son sens littéraire a beaucoup vieilli ; de nos jours on pense à "clochard", cela ne va pas. Errant, même problème. C'est le sens de "celui qui parcourt les terres" qu'il fallait rendre en premier, je crois, en traduisant Ranger, pas la notion d'errance. De nos jours, on emploie le verbe "parcourir" en ce sens ; mais avant, on employait le verbe courir transitivement dans le même sens. Cet emploi subsiste dans des expressions comme "courir les filles", "courir le monde", "courir les honneurs" et même "courir des risques". Le substantif "coureur" possède aussi ce sens -- "celui qui va à la poursuite de quelque chose", "celui qui recherche ou fréquente assidûment certains lieux" (TLFi) -- même si pour nous locuteurs du français moderne, "coureur" signifie en premier lieu "personne qui court". Cette méprise semblait déjà moins grave que celle du "vagabond" de tout à l'heure. Mais se méprend-on vraiment ? On pense en effet aux coureurs des bois, et c'est déjà plus proche du sens recherché, bien que les Rangers ne soient pas des explorateurs mais des gardiens, voire des soldats.

(Mais les coureurs des bois ne dansaient pas des quadrilles en souliers de gigue, enfin, pas plus que les autres colons ; ils étaient d'abord et avant tout d'experts aventuriers, très entraînés aux déplacements en pays sauvage, au pistage et au piégeage d'animaux... Ils connaissaient tous les sentiers, tous les chemins de portage [mot canadien français de coureur des bois, employé au livre II, ch. 9 par Aragorn, quand il s'agit de transporter les barques elfiques le long des berges du Grand Fleuve...].)

Employé seul, dans les chapitres à Brie, Coureur n'est peut-être pas immédiatement convaincant, mais à l'usage (et dans les expressions Coureurs du Nord, du Sud ; Coureurs de l'Ithilien), je pense qu'il est au moins adéquat, et peut-être même promis à un bel avenir.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Bonjour

Tout d'abord un grand bravo pour à Daniel Lauzon pour cette nouvelle traduction ! Néanmoins...

Daniel Lauzon a écrit :

mais si j'avais repris ces noms, aurai-je pu mettre le mien sur la page de titre ? Dans le doute, s'abstenir.

Je comprends la question soulevée, mais c'est dommage que ces considérations aient dissuadé de réutiliser les noms les plus opportunément traduits. Du coup, je trouve qu'on sent la volonté de se démarquer des propositions précédentes et c'est parfois dommage. Je penses à Sire-Sorcier vs Roi-Sorcier ou l'Arpenteur (peu élégant à mon goût) plutôt que Grand-Pas, mais évidemment tout reste  au final question de goût.

Sinon, j'ai eut du mal à faire le lien entre Boucerons et le Pays de Bouc ou encore les Briennais et le Pays de Brie... Et le surnom de Gros-lard Bolgueure m'a déplu. çà a un côté vraiment insultant qui ne cadre pas avec la relation d'amitié des hobbits.

Mais encore une fois, cela ne retire rien au formidable travail réalisé !

Dernière question : pourquoi ne pas avoir traduit Dunland par Pays Bistre ou quelque-chose du genre ? C'est également un terme du Rohan à ne pas traduire ? Et comment sera traduit Dunlending ?

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Isfin a écrit :

Je penses à Sire-Sorcier vs Roi-Sorcier

En fait, Roi-Sorcier reste Roi-Sorcier. Sire-sorcier traduit Witch-lord, là où Ledoux n'a pas distingué Witch-lord et Witch-king.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Je découvre enfin La Fraternité de l'Anneau. J'avais l'intention de lire le livre en VO d'abord, mais comme je suis tombé sur le volume un peu par hasard, j'ai bien été obligé de le prendre, et donc de le commencer... Mes premières impressions : c'est frais, c'est propre! J'ai un peu de mal avec certains noms propres, justement, peut-être à cause des anciennes habitudes, mais d'autres, les plus importants, me conviennent très bien : j'aime beaucoup "Fendeval" par exemple, auquel je suis d'ailleurs à peu près habitué depuis Le Hobbit, tout comme "Bessac".

De façon générale, ma lecture est très fluide. Et je me dis que c'est sans doute le signe d'une bonne traduction : comme la lumière en photographie, on ne la voit pas, mais elle est essentielle.

En bonus, l'ajout des deux cartes en grand format et en deux couleurs offre un véritable confort de lecture!

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Allons bon...Encore un truc à acheter, et à lire...Et à 10 jours de l' ouverture de la pêche, en plus!
C' est tout le problème du temps: moins qu' y en a, plus qu' on a des trucs à faire...Ceci dit, quand je lis dans - Concordances - ( De, et par Sosryko...Un jeune retraité actif, sans doute!? ) que: " Une conspiration démasquée ", a été remplacé(e) par: " Une conspiration démasquée ", je me dis que, bon...C' est ok, je vais contribuer à l' achat de la Cad' Escalade, pour la p'tite famille, c' est promo...Euh...Promis!
Carpe diem...

Daniel Lauzon


26-04-2015 18:51

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Oh monsieur TB, vous pouvez bien rire, oui, vous pouvez ; et si ça se trouve, vous serez, en raison de votre âge avançant... avanceux... avançueux... je ne sais plus comment on dit... vous pourriez être, dis-je, le premier à vous formaliser de ce que "les choses ne sont pas comme elles étaient avant" ! Alors pff, monsieur, pff !

Il leur raconta alors maintes histoires remarquables, parfois presque comme s’il se parlait à lui-même, parfois en fixant tout à coup sur eux un œil bleu et brillant sous des sourcils saillants. Souvent sa voix se muait en chanson, et il se levait de son fauteuil pour danser de côté et d’autre. Il leur contait des histoires d’abeilles et de fleurs, leur parlait des usages des arbres et des étranges créatures de la Forêt, de choses mauvaises et de choses bonnes, de choses amies et ennemies, cruelles ou bienveillantes, et des secrets cachés sous les ronces. […]
Quand ils se raccrochèrent à ses mots, ils s’aperçurent que Tom s’était aventuré dans d’étranges régions, au-delà de leur mémoire et de leur conscience, en des temps où le monde était plus vaste, et où les mers s’étendaient en droite ligne jusqu’au Rivage occidental ; et toujours remontant les époques, Tom s’en fut chanter à la lumière d’étoiles anciennes, quand seuls les pères des Elfes étaient éveillés. Puis il s’arrêta soudain, et ils virent que sa tête tombait comme s’il allait s’assoupir. Les hobbits restèrent saisis d’enchantement ; et l’on eût dit que, sous le charme de ses mots, le vent s’était tu et que les nuages s’étaient taris ; que le jour avait fait défaut, que l’obscurité était montée de l’est et de l’ouest, et que tout le ciel s’était constellé d’étoiles blanches.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

À propos de la parution du prochain volume, via le forum de Tolkiendil :

Vendredi 5 juin, sur Tolkiendil, Druss a écrit :

Sortie de la traduction des Deux Tours prévue le 8 octobre :
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2 … kiendil-21

Cordialement,

Hyarion.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

La sortie des Deux Tours est confirmée pour le 22 octobre 2015.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

A l'occasion de la parution des Deux tours traduit par Daniel Lauzon (merci Daniel pour ce nouveau travail de titan), voici une mise à jour de la concordance entre la VF2014-2015 (nouvelle traduction), la VF1992 (édition du centenaire) et la VO2004 (édition du cinquantenaire suivie par Daniel Lauzon).

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci, Sosryko, pour la mise à jour de cette concordance. :-)

Amicalement,

Hyarion.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Sosryko a encore frappé, et il dégaine vite. Un grand merci à toi !  smile

Cédric.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Yvan Strelzyk, sur Elrond's Library, signale que la dernière impression de la Fraternité de l'Annneau, en 2015, "corrige les coquilles du premier tirage et rétablit l'ordre des illustrations (cartes replacées correctement avant les aquarelles)."
Il semble également que le numéro de volume se soit déplacé sur la couverture.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Bonjour,

je m'insère dans ce fuseau un peu tard, et avec certainement de gros sabots.
Je pense avoir été l'un des rarissimes intervenants de ce forum a avoir toujours loué F. Ledoux et à le défendre bec et ongles contre tous ceux qui critiquaient, souvent sans rien savoir d'autre que le slogan tout fait "Ledoux a saccagé Tolkien", parfois en ayant connaissance de quelques unes de ses rares coquilles, parfois même en lui reprochant des fautes imaginaires, on confondant avec des coquilles de l'édition (genre des tirets de dialogues qui sautent).
J'ai toujours encensé Ledoux car c'est lui qui m'a permis de plonger dans l'univers proprement Lyrique de  Tolkien, et il faut du talent et même du génie en ce qui concerne Tolkien. Car le plus important dans une traduction n'est pas de coller au texte à tout prix, mais davantage d'exprimer ce que l'auteur a voulu exprimer : le souffle, le lyrisme, la poésie (et quelle poésie peut se permettre de coller au texte), l'humour, la dramaturgie.

Aussi regardé-je ce projet depuis que j'en ai entendu parler avec beaucoup de méfiance. D'admiration pour ceux qui ont tenté l'aventure, mais de méfiance.
Que vont devenir les coups de génie de Ledoux : SylveBarbe, Sacquet de Besace, (mince, j'ai un trou momentané pour tous les autres), et son lyrisme qui m'a plongé dans des émotions jamais ressenties auparavant, et jamais retrouvées dans les molles traductions du Silmarillon ou des Contes et Légendes inachevées qui elles, pour le coup, mériteraient un bon nouveau travail tant les cassis jalonnent le texte sans même avoir besoin de lire l'original pour s'en rendre compte.

Bien sûr notre devoir de Tolkiendil est d'encenser ceux qui se lancent dans un tel travail (après tout, il y avait bien une ou deux coquilles de la part de Ledoux), mais sincèrement, j'ai beaucoup de mal à me joindre au cortège de félicitations qui accompagne la sortie de ce travail monumental.
Je pense avoir le droit de jouer ce rôle car j'ai longtemps été un des seuls défenseur de Ledoux, seul contre tous.

Je vais lire en tremblant la concordance faite par Sosryko, même si j'ai du mal à comprendre son fonctionnement (où est la concordance ? il n'y a que le texte de Lauzon)

Je suis déjà choqué des premières ligne. Comment, Bilbon et Frodon redeviennent Bilbo et Frodo ?? Il me semblait pourtant que c'est Tolkien lui-même qui avait demandé à ce que les noms soient tous traduits dans les langues vernaculaires (prenant il  me semble pour illustrer ce besoin le mot pour évoquer un "champ de fleur" en néerlandais), et que c'est lui qui dans son guide des traductions avait demandé expressément que Frodo devienne en français Frodon.
Soit j'ai de mauvaises sources, et Ledoux a pris des initiatives fort puissantes, soit la nouvelle traduction a voulu s'harmoniser avec Bilbo le Hobbit, ce qui le fait déjà entrer sur un mauvais chemin !

Je lis ici déjà tant de choses qui m'effraie, "Coureur" au lieu de "Rôdeur" (rôdeur est un nom qui existe et est utilisé, et qui colle à l'aura de mépris qui entoure ces gens, tandis que coureur n'est pas vraiment un nom commun existant en dehors du sport et n'a aucune connotation autre que sportive), "champ de Flambe" au lieu des champs d'Iris, qui me fait penser au pire à un flamby, au mieux à une crèpe flambée et le paysage lunaire qui va avec... comme dit ici, ça perd en noblesse... Scadufax pour Shadowfax ? Je veux bien croire que GrisPoil n'était pas un trait de génie pour un cheval blanc, mais au moins shadowfax évoque-t-il la vitesse et l'ombre. Scadufax... Hormis le "Scad" fort désagréable à prononcer (il y a un seul mot français qui commence par ces lettres ?? Non ? Il y a peut-être une raison non ?), ça n'évoque rien d'autre qu'un drôle de nom qu'aurait inventé un adolescent dans son premier roman de fantasy. A ce compte là le mieux était carrément de ne pas le traduire.

Le Bilbo Bessac passe encore, encore que je me demande quel était le besoin de remplacer le génial "Sacquet de Besace" qui sonne si français et si terroir, contre un nom qu'on sent tiré par les cheveux pour conserver une inutile allitération (qui ne concerne qu'un chapitre puisque Bilbo Baggins disparait ensuite, et qui n'était pas ignorée dans le Bilbo Sacquet de Besace.)
"onzante et unième anniversaire " : là aussi, ce n'est pas que c'est mal, ça colle, mais le mot n'a quand même pas beaucoup de classe pour un tel événement. Lingwiel le proposait déjà en 2002 dans ce fuseau comme une idée de simplification. Faut-il simplifier Tolkien ?

J'aimerais trouver un tableaux comparant les traductions les plus saillantes du livre.
Je suis à peu près sûr que Sylvebarbe a été abandonné sans raison, juste pour montrer que c'est différent de Ledoux.

Bref, je vais commencer à acheter de beaux livres non Pocket de la traduction de Ledoux car je sens qu'elles vont devenir collector ! (elles ne seront plus éditées je suppose)

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Vinyamar a écrit :

Je vais lire en tremblant la concordance faite par Sosryko, même si j'ai du mal à comprendre son fonctionnement (où est la concordance ? il n'y a que le texte de Lauzon)

C'est une concordance des pages et des titres de chapitres, c'est au contraire plutôt clair je trouve.

Vinyamar a écrit :

Je suis déjà choqué des premières ligne. Comment, Bilbon et Frodon redeviennent Bilbo et Frodo ?? Il me semblait pourtant que c'est Tolkien lui-même qui avait demandé à ce que les noms soient tous traduits dans les langues vernaculaires (prenant il  me semble pour illustrer ce besoin le mot pour évoquer un "champ de fleur" en néerlandais), et que c'est lui qui dans son guide des traductions avait demandé expressément que Frodo devienne en français Frodon.

Au contraire, Tolkien préconise de ne traduire que l'anglais moderne en langue de traduction. Bilbo et Frodo n'en font pas partie, et je cite Daniel lui-même sur un forum voisin :

Daniel Lauzon a écrit :

Tolkien recommande en général de laisser les prénoms hobbits tels quels, et ses remarques au sujet des finales en -o et en -a pour les noms masculins et féminins ou inversement (Appendice F) empêchent, à mon sens, toute francisation de Otho en Othon (Ledoux), Belladonna en Belladone (encore Ledoux), Lobelia en Lobélie, etc.





Vinyamar a écrit :

Je lis ici déjà tant de choses qui m'effraie, "Coureur" au lieu de "Rôdeur" (rôdeur est un nom qui existe et est utilisé, et qui colle à l'aura de mépris qui entoure ces gens, tandis que coureur n'est pas vraiment un nom commun existant en dehors du sport et n'a aucune connotation autre que sportive), "champ de Flambe" au lieu des champs d'Iris, qui me fait penser au pire à un flamby, au mieux à une crèpe flambée et le paysage lunaire qui va avec... comme dit ici, ça perd en noblesse...

Sur Coureur, voir ce qu'en dit Daniel sur Tolkiendil (il y a une discussion qui commence avant et se poursuit un peu après, mais l'essentiel de l'explication est dans ce message-ci).

Sur le Champ de Flambes, la flambe est une variété d'iris, et comme d'habitude, les goûts et les couleurs sont personnels, mais personnellement je trouve que Flambe est bien plus noble que le simple Iris. Et de plus, il suit les directives de Tolkien dans sa nomenclature (je surligne) :

Tolkien a écrit :

Gladden is here the name for the 'flag' or iris (OE gkedene), now usually spelt gladdon, and has no connexion with E. glad; gladden, verb. Translate by sense, but avoid if possible the 'learned' name iris. Similarly in Gladden River which flowed into the Gladden Fields.

Gladden est ici le nom pour le 'flag' ou iris (vieil-anglais gkedene), désormais habituellement orthographié gladdon, et n'a aucune connexion avec l'anglais E. glad; gladden, verbe. Traduire selon le sens, mais éviter si possible le nom 'savant' iris. Idem dans Gladden River qui coule dans les Gladden Fields.




Vinyamar a écrit :

Scadufax pour Shadowfax ? Je veux bien croire que GrisPoil n'était pas un trait de génie pour un cheval blanc, mais au moins shadowfax évoque-t-il la vitesse et l'ombre. Scadufax... Hormis le "Scad" fort désagréable à prononcer (il y a un seul mot français qui commence par ces lettres ?? Non ? Il y a peut-être une raison non ?), ça n'évoque rien d'autre qu'un drôle de nom qu'aurait inventé un adolescent dans son premier roman de fantasy. A ce compte là le mieux était carrément de ne pas le traduire.

Je suis certain que l'adolescent se retournera quelque peu dans sa tombe (je surligne)  big_smile

Tolkien a écrit :

Shadowfax. This is an anglicized form of Rohan (= OE) Sceadu-fcex 'having shadow-grey mane (and coat)'. (It does not actually occur in OE.) Since it is not CS it may be retained, though better so in a simplified form of the Rohan name: Scadufax. But since in the text this name has been assimilated to modern E. (= CS), it would be satisfactory to do the same in a Germanic LT, using related elements. Fax 'hair' is now obsolete in E., except in the name Fairfax (no longer understood). It was used in OHG (faks) and MHG (vahs, vachs, etc.), but is, I believe, also now obsolete; but it could be revived in this name, as it is in the E. text: e.g. Schattenvachsl Fax (faks) is still in use in Iceland and Norway for 'mane'; but shadow has no exact equivalents in Scandinavian languages. The Dutch version has Schaduwschicht ('shadow-flash'), Swed. Skuggfaxe.

Shadowfax est une forme anglicisée du Rohan (= vieil-anglais) Sceadu-fcex 'avoir une crinière (et une robe) gris ombre'. (Elle n'apparaît réellement pas en vieil-anglais). Puisque ce n'est pas du parler commun, elle peut être retenue, mais plutôt dans sa forme simplifiée du nom du Rohan: Scadufax. Mais puisque dans le texte ce nom est assimilé à l'anglais moderne (= parler commun), il serait satisfaisant de faire de même dans les langues de traduction germaniques, en utilisant des éléments apparentés. Fax 'poil' est désormais obsolète en anglais, excepté dans le nom Fairfax (désormais incompris). Il fut utilisé en vieux-haut allemand (faks) et moyen-haut allemand  (vahs, vachs, etc.), mais est, je crois, désormais aussi obsolète ; mais il peut être ravivé dans ce nom, comme il l'est en anglais : e.g. Schattenvachsl Fax (faks) est toujours en usage en Islande et Norvège pour 'crinière' ; mais shadow n'a pas d'équivalent exact dans les langues scandinaves. La version néerlandaise a Schaduwschicht ('shadow-flash'), Suéd. Skuggfaxe.

Le français n'étant pas une langue germanique, la solution suivie par Daniel suivant les instructions de Tolkien, est de proposer les noms des chevaux du Rohan dans leur forme vieil-anglaise suivie de leur traduction (car c'est le point important, le nom n'est pas lâché seul sans éclaircissement dans le texte). C'est à la fois élégant et permet au lecteur de conserver la 'couleur locale' qui imprègne le Rohan : Scadufax, Cheveux d'Ombre ; Snawmana, Crins-de-Neige ; Fyrfot, Pied-de-Feu...


Vinyamar a écrit :

Soit j'ai de mauvaises sources, et Ledoux a pris des initiatives fort puissantes, soit la nouvelle traduction a voulu s'harmoniser avec Bilbo le Hobbit, ce qui le fait déjà entrer sur un mauvais chemin !
[...]
Le Bilbo Bessac passe encore, encore que je me demande quel était le besoin de remplacer le génial "Sacquet de Besace" qui sonne si français et si terroir, contre un nom qu'on sent tiré par les cheveux pour conserver une inutile allitération (qui ne concerne qu'un chapitre puisque Bilbo Baggins disparait ensuite, et qui n'était pas ignorée dans le Bilbo Sacquet de Besace.)

Je ne suis pas bien sûr de suivre ton argument, mais j'ai l'impression que tu oublies ou ignores que le Hobbit a été retraduit par Daniel avant qu'il ne se lance dans le SdA. Il n'y a pas de mauvais chemin ni de nom tiré par les cheveux, mais une homogénéisation parfaitement voulue et attendue.


Vinyamar a écrit :

J'aimerais trouver un tableaux comparant les traductions les plus saillantes du livre.

Amen...

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Vinyamar, je te trouve bien injuste.

Injuste avec tes petits camarades de JRRVF, d'abord.
Certes, il est une "tradition" chez les tolkiendili qui ont lu Tolkien en anglais, quelle que soit la génération, d'expliquer à quelle point la traduction de Ledoux a abîmé le texte original et d'appeler à une révision voire à une retraduction. Tout ça ne date pas d'hier... certains fuseaux sur ce type de sujets remontent à l'aube des années 2000...

Et pourtant, c'est justement ici, sur JRRVF, que les défenseurs de Ledoux ont été les plus nombreux, ou en tout cas que la contradiction au Ledoux-Bashing, parfois le plus violent (je salue Edouard au passage - s'il nous lit) a trouvé le plus d'honorables représentants. Toi, bien sûr, mais beaucoup d'autres aussi, dont certains sont toujours présents et actifs aujourd'hui, me semble t-il.
Un petit tour sur la Synthèse du Légendaire, dont tu rappelais l’utilité ici même il y a quelques jours, mais aussi sur une autre sélection réalisée par Moraldandil, un autre noble défenseur des belles trouvailles de la première traduction, permettra de voir que tout n'est pas si tranché et que tu n'as jamais été seul "contre tous", à défendre "becs et ongles" le titanesque travail de Francis Ledoux, réalisé dans un contexte ô combien différent de celui que nous connaissons aujourd'hui.

Injuste avec notre ami Daniel, ensuite.
Je ne reviendrai pas en détail sur les propos de Druss, qui répond déjà à un très grand nombre de tes questions. Je dirai juste que le travail de Daniel, également titanesque, consiste à proposer une autre traduction, tenant compte de vœux de Tolkien lui-même. Ce n'est pas rien, tout de même.
Et ce n'est pas une attaque en règle contre la première traduction. L'objectif n'est pas de jeter Ledoux aux oubliettes, ni "juste (...) montrer que c'est différent de Ledoux" (beaucoup de patronymes et toponymes doivent de toute façon être différents quand c'est possible, pour des questions élémentaires de droit et de propriété intellectuelle), mais bien de proposer autre chose, plus en conformité encore que ne l'étais déjà Ledoux, avec le texte de Tolkien.
Je n'ai jamais cessé pour ma part d'apprécier Ledoux malgré les coquilles et les erreurs (mes modestes Promenades n'en font-elles pas foi ?), mais j'apprécie autant l'immense travail de Daniel (qui n'est pas terminé) qui m'a permis de redécouvrir Le Seigneur des Anneaux sous un autre jour et de me redonner le goût de le relire avec attention et de m'inquiéter à nouveau du sort de Frodo (qui n'aurait en réalité jamais dû s'appeler Frodon), là où la relecture de Ledoux ne m'apportait plus de surprises et ne me servait plus que pour mes recherches et mes petits travaux sur le Légendaire.
Bref, Daniel n'a pas été mandaté pour faire de "Ledoux-Bashing" ou pour ébranler les vieilles certitudes des uns et des autres, il est là avant tout au service du texte de Tolkien.

Vinyamar a écrit :

Le Bilbo Bessac passe encore, encore que je me demande quel était le besoin de remplacer le génial "Sacquet de Besace" qui sonne si français et si terroir, contre un nom qu'on sent tiré par les cheveux pour conserver une inutile allitération (qui ne concerne qu'un chapitre puisque Bilbo Baggins disparait ensuite, et qui n'était pas ignorée dans le Bilbo Sacquet de Besace.)

Sauf erreur de ma part, je pense que tu confonds le simple Bilbon Sacquet, avec la famille Sacquet de Besace (Sackville-Baggins), qui sont les cousins des Sacquet (Baggins).
Donc, pour reprendre mon argumentaire des paragraphes précédents avec cet exemple, il n'y a pas "remplacement" de Sacquet (Ledoux; 1972) par Bessac (Lauzon, 2014), mais deux traductions existantes de Baggins.

Amicalement smile

I.

Re : [Parution] Nouvelle traduction française du "Seigneur des Anneaux"

Merci Druss pour ta réponse,

Je pense cependant qu'une bonne traduction ne nécessite pas d'explication de texte. S'il faut justifier des mots étranges à chaque fois qu'ils apparaissent, c'est bien qu'il y a un problème

En fait je voudrais préciser mon message d'hier.
La question est en fait de savoir si l'ouvrage nécessitait une toute nouvelle traduction entière, plutôt qu'un simple travail de révision de la traduction de Ledoux.
Oui Ledoux n'a pas tout fait nickel, et il y a, disons au nez, 10% à 15% du travail qui mériterait d'être rectifié ou arrangé.
Est-ce que cela permet de jeter au vide-ordure les 85% restant qui sont géniaux ? Je ne pense pas.

C'est tout le problème qui sous-tend une nouvelle traduction. Avec le film, le public de fan s'est considérablement accru en France, et les recettes certainement extravagantes des livres ont permis de répondre au caprice le plus récurrent de tous ces fans : les problèmes de traduction.
S'offre alors l'option de corriger les erreurs et de réviser la traduction, ou de financer une nouvelle traduction totale. Comprenez bien que dans "nouvelle traduction" le plus important n'est pas le mot "traduction", mais "nouvelle". C'est un créneau en or : pouvoir revendre à tous les fans déjà existant une seconde version de leur auteur fétiche. Revendre le même livre à tout le monde, au motif qu'il est nouveau. C'est la manne marketing absolue. Ce que cherchent tous les éditeurs lorsqu'ils font des éditions collectors. Là c'est mieux que tout, c'est un nouveau texte.

De là aussi découle la question du traducteur, de son ego, et de la justification de son travail. Va-t-il travailler pour réviser la traduction de Ledoux (qui a déjà fait tout le boulot, et surtout le plus difficile) ? Faut-il plaire aussi aux nouveaux fans issus des versions de Peter Jackson et les aider à retrouver les images et dialogues du film ? (de ce côté, le film FR a plutôt suivi la version de Ledoux, pas le choix) ? Faut-il au contraire montrer qu'on est un héros de la traduction et qu'on va tout recommencer avec plus de talent. Non mais, vous allez voir qui est le meilleur nom de nom !
Et puis surtout, il ne faudrait pas risquer de ne pas justifier le salaire qui va avec le travail en reprenant quoi que ce soit de Ledoux qui risquerait d'être qualifié de plagiat, et de faire descendre les honoraires du travail accompli.

Donc voilà notre éditeur, pour des raisons marketing, obligé de promettre quelque chose de vraiment nouveau (donc on ne peut conserver les 85% de bon existant), et le traducteur obligé pour sa réputation de balancer l'existant aux ordures et d'imaginer de nouveaux mots, même si c'est absurde, moins excellent, moins fin, moins lyrique. Il faut justifier ce nouveau travail.

Et voilà donc pourquoi je suis vraiment plus horrifié qu'autre chose devant ce labourage.
(et merci Druss pour le lien vers la comparaison)

Il aurait été beaucoup mieux de faire une version révisée, de conserver tout le précieux apport de Ledoux, de corriger ce qui nécessitait de l'être, et de faire enfin une version révisée ("Nouveau : Ledoux révisé par Lauzon") complètement mythique.
Non, là j'ai l'impression d'être devant une de nombreuses traduction bizarres de la Bible dont l'objectif est davantage de revendre que d'être plus proche du texte ou du message.

Concernant Frodon, ou même Fredon, je suis à peu près sûr que j'ai lu quelque chose où c'est Tolkien lui-même qui donne des consignes vernaculaires.
Ceci dit, si la raison est que Tolkien ne souhaitait pas que l'on traduise les Nom propres et tout ce qui n'est pas parler commun, pourquoi donc traduire tous les autres Baggins, Rivendel, Treebeard, Shadowfax... à ce moment là on n'en traduit aucun, et on évite les idées bizarres. Sinon, on reste cohérent, et on francise.
Enfin, on trouve sur cet excellent forum beaucoup d'information sur l'origine de la transformation de Bilbo en Bilbon passionnantes (et qui montrent que Ledoux n'était pas seulement un bon traducteur, mais aussi un excellent connaisseur des origines de la langue), dont une citation de Tolkien expliquant qu'il se moque pas mal au final qu'on traduise ou non les noms propres, sauf pour Gandalf.

Mais la question reste et demeure : y avait-il besoin tout jeter tout le travail de Ledoux ?

EDIT :
ISENGAR : tout à fait, désolé pour la caricature, je n'ai jamais voulu dire que j'étais le seul, mais que je me suis souvent senti très seul, et effectivement, c'est sur ce forum qu'il y avait le moins de Ledoux-Bashing. Je n'ai exagéré ce point que pour justifier d'être un peu le seul ici à dissoner dans le concert de louanges un peu forcées.

"doivent de toute façon être différents quand c'est possible, pour des questions élémentaires de droit et de propriété intellectuelle" : hé bien si c'est la raison, c'est encore pire que ce que je disais ici. Trouvons donc des mots différents parce que je n'ai pas le choix ? La PI n'appartient-elle pas à l'éditeur ?
C'est grave ça docteur ! On est loin du service du texte.

Et quant à retrouver de bonnes surprises dans le texte, tu confirmes donc en plein la stratégie marketing de l'éditeur. Encore une fois, surprendre n'est pas rendre service au texte.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB