Le Seigneur des Anneaux, mythe païen ou récit catholique ?

Qu’est-ce qui nous permet de prétendre que Le Seigneur des Anneaux fut une œuvre catholique ? Le fait que son auteur lui-même le prétende, notamment. Ainsi, dans la fameuse lettre 142 écrite au père Murray en 1953 à qui il avait fait lire des morceaux de son récit encore en travaux, et qui voyait dans ces seuls extraits une « indéniable compatibilité avec l’ordre de la Grâce », et qui comparait la figure de Galadriel à celle de la Vierge Marie , Tolkien répondait

Lire la suite

Le Seigneur des Anneaux – Edito n°15 – Critique du Retour du Roi

Le Retour du Roi est un spectacle de grande envergure, mais aussi un film pondéreux qui fait subir au spectateur un test d’endurance. Il trace non pas, comme on pourrait l’attendre, une césure entre les lecteurs de Tolkien et les autres, mais une frontière entre ceux qui perçoivent d’abord le cinéma comme une expérience sensorielle et ceux qui y cherchent une vision porteuse d’un sens s’offrant à la réflexion du spectateur. Le Retour du Roi de Peter Jackson porte à son plus haut degré un type de splendeur visuelle entra’perçu dans La Communauté de l’Anneau et Les Deux Tours tout en échouant à rendre compte de la singularité du Seigneur des Anneaux de Tolkien. Cette observation appelle le questionnement  : Existe-t-il une contradiction irréductible au cinéma entre le spectaculaire et la quiétude requise pour saisir la profondeur et la pérennité des métaphores et thèmes tolkieniens ? Ce n’est pas une critique dite de « puriste » où le livre serait la seule référence possible que l’on voudrait donner ici. Mais la compréhension des choix d’adaptation de Peter Jackson peut éclairer la nature de son film et permettre d’en évaluer les mérites indépendamment de la fidélité au texte.

Lire la suite

Le Seigneur des Anneaux – Edito n°14 – Critique des Deux Tours

Pour qui veut comprendre Les Deux Tours, il faut écouter le commentaire audio par Peter Jackson du DVD de la version longue de La Communauté de l’Anneau, car voilà un cinéaste qui fait ce qu’il dit. Le réalisateur néo-zélandais, en compagnie de ses scénaristes, y révèle sa conception de la narration cinématographique, qui devrait selon lui obéir à une alternance entre la contemplation et l’action. Ainsi Peter Jackson avoue-t-il s’être battu pour conserver la scène médiocre du combat contre le guetteur aux portes de la Moria, parce que le film avait, croit-il, « besoin » d’une scène d’action en cet instant. En revanche, il a préféré, erreur funeste, ne pas inclure certaines séquences essentielles en Lórien, ou encore cette belle scène où Aragorn chante le Lai de Lúthien, considérant que le film s’en serait trouvé déséquilibré.

Lire la suite

Le Seigneur des Anneaux – Edito n°13 – Du détail et de l’ensemble

Le supplément du DVD de La Communauté de l’Anneau consacré aux coulisses des Deux Tours laisse transparaître une fois de plus le souci du détail visuel de Peter Jackson. Il s’est efforcé de retrouver une location géographique correspondant très exactement à la description que donne Tolkien d’Edoras, et a fait bâtir un gigantesque décor propre à suggérer l’authenticité du lieu. Les images que l’on peut voir de ces maisons érigées au sommet d’un plateau abaissant son échine vers une vaste plaine sont sublimes. On en viendrait même à verser dans l’optimiste tant les Deux Tours, par sa richesse narrative, son recours à l’entrelacement, et sa profondeur thématique se prête davantage que La Communauté de l’Anneau à une adaptation cinématographique. On veut croire que Jackson saura trouver davantage de liant entre ses scènes et tiendra la bride à son goût immodéré du ralenti.

Lire la suite

La Guerre dans The Lord of the Rings

TABLE DES MATIERES* INTRODUCTION PARTIE 1. LA GUERRE : UN THEME AU CENTRE DETHE LORD OF THE RINGS 1)  Affirmation progressive du thème de la guerre dans la structure du récit a) Une inquiétude croissante b) Les escarmouches c) La guerre à grande échelle 2) ‘The utter stupid waste of war’ 3) Modernité et ancienneté :…

Lire la suite