Cette page vous présente l’ensemble des textes, articles et autres essais disponibles sur JRRVF.

Le classement qui vous est proposé est basé sur les titres des différents ouvrages de J.R.R.T. ou un classement « libre » dit de « Portée générale ».

L’Œuvre de Tolkien est si vaste que construire des index, établir des schémas et des notes synthétiques ou rédiger des articles, rend de grands services à ceux qui considèrent Tolkien comme l’un de leurs sujets d’études favori.

Qu’ils soient consacrés à un roman particulier de Tolkien ou qu’ils dissertent de l’œuvre dans son ensemble, ces articles apportent un éclairage souvent original, toujours précis sur bien des sujets différents.

Essais de portée générale

Pour comprendre un problème dans son ensemble, il faut souvent mettre en rapport des éléments disséminés dans l’ensemble de l’œuvre, de la correspondance, de la biographie de Tolkien. Ce sont ces articles, que j’ai appelé de « portée générale » que vous pourrez lire ci-dessous.

Le Lai de Leithian ou l’Héroïsme du Couple

Le Lai de Leithian, œuvre inachevée de J. R. R. Tolkien, tient une place particulière dans le corpus des publications posthumes de l’Histoire de la Terre du Milieu. Il s’agit tout d’abord du plus long de ses poèmes narratifs : les 4175 vers du « lay » (soit approximativement la longueur de la Chanson de Roland) laissent le récit assez proche de la fin, au quatorzième chant. L’importance de ce poème pour Tolkien a été continuelle, tout comme l’insatisfaction dont il faisait preuve à son égard : la période d’écriture du texte s’échelonne de l’été 1925 au mois de septembre 1931..

par Laurent Alibert.

Le pouvoir féminin en Terre du Milieu

Dans ses premiers projets de scénarios, Peter Jackson avait pensé faire jouer à Arwen un rôle sensiblement différent de celui retenu dans la version finale. Dans les premières versions, elle devait chevaucher aux cotés d’Aragorn et combattre comme une amazone lors de la bataille du gouffre du Helm ou sur le champ de Palinor. Lorsque la rumeur de ces changements significatifs commença à se répandre, via Internet, au sein de la communauté des amoureux de Tolkien, elle provoqua une violente réaction […]

par Jean Chausse.

De la Chute de Doriath

Comme nous le savons tous, l’ouvrage intitulé The Silmarillion est en fait un ouvrage posthume de J.R.R. Tolkien; il fut publié en 1977 par la maison d’édition Allen & Unwin, soit quatre ans après la mort de son auteur, grâce au travail acharné de son fils et exécuteur littéraire, Christopher Tolkien (assisté de Guy Kay) […]

par Cédric Pietrus.

La place du Destin dans Le Silmarillion

Tolkien a dépeint un monde, le sien. Son œuvre, et particulièrement Le Silmarillion, décrit à travers une fibre mythologique la naissance d’Arda, siège des événements décrits dans ce que l’on appelle le « Légendaire » de l’œuvre de Tolkien.
Une lecture inattentive du Silmarillion pourrait nous faire perdre de vue que les différentes histoires qu’ont y lit ne sont pas simplistes, que les évolutions des personnages ne sont pas toutes libres, qu’en fin de compte tous les événements pourraient avoir un sens, une finalité commune […]

par Cédric Fockeu.

    Sur les Ainur et leurs relations mutuelles

    Il est dit des Ainur qu’ils étaient issus de la pensée d’Eru et que chacun ne comprenait que la partie de l’esprit d’Eru d’où il ou elle provenait. Seul Melkor avait reçu une “part de tous les dons de ses frères”. Si l’on assume qu’Eru avait conçu les Ainur de toutes les parties de son esprit, ce dont on ne peut être certain car il se pourrait que, de certaines parties de son esprit, aucun Ainu n’émergea, Melkor était donc seul à avoir été conçu de toutes ces parties lui-même, pour être une version réduite d’Ilúvatar […]

    par Denis Bridoux.

    Des chats dans l’œuvre de Tolkien

    Le bestiaire de la Terre du milieu laisse une place de choix à de nombreux animaux. Des animaux fantastiques, comme les Grands Aigles ou les Dragons, et d’autres espèces auxquelles nous sommes beaucoup plus habitués, comme les chevaux et les poneys. Un animal domestique bien connu de nos contemporains, le chat, est aussi régulièrement présent […]

    par Jean-Rodolphe Turlin.

     
    Approches interne et externe du monde de Tolkien

    Il y a quelques temps, lors d’une discussion passionnée sur un forum tolkiendil, mon adversaire, agacé sans doute par le fait que nos deux points de vue tournaient en rond sans jamais se rejoindre, en est venu à traiter – gentiment – un de mes amis et partenaires dans le débat de « bougre d’externaliste », lui-même se plaçant bien sûr dans le camp opposé, celui des « internalistes » […]

    par Meneldil de la race des Edain.

    Tom Bombadil appartient-il au monde de Tolkien ?

    Je suis bien conscient de n’être pas le premier à écrire sur le sujet. On pourrait même avoir l’impression qu’il est parfaitement inutile de le faire, tant tout semble déjà avoir été dit sur cet énigmatique personnage. Tom Bombadil est sans doute un des thèmes qui a le plus fait écrire sur Tolkien, et curieusement, c’est aussi un des sujets les plus « brûlants » dans les discussions entre Tolkiendili, au point qu’un muet consensus y a souvent mis une sorte de tabou […]

    par Meneldil de la Race des Edain.

     
    La magie dans l’œuvre de J.R.R Tolkien

    L’étude de l’œuvre de Tolkien fait apparaître fondamentalement deux types de magie : la magie spontanée, ou innée, telle que la pratiquent Elrond lorsqu’il emploie ses pouvoirs de guérisseur, ou encore les divinités ; et la magie rituelle, ou acquise, utilisée par exemple par tous ceux qui gravent des runes sur des objets pour leur donner un pouvoir qu’ils n’avaient pas auparavant […]

    par Meneldil de la Race des Edain.

     
    Les marches médiévales dans l’imaginaire moderne : enquête sur les origines

    De nos jours, le mot marche a quasiment disparu du champ sémantique de la frontière. Il faut d’ailleurs associer les deux mots marche-frontière, pour éviter la confusion avec ses homonymes plus courants, marche (à pied), marches (d’un escalier). La toponymie, certes, garde trace du mot, comme en témoignent quelques régions, et les innombrables villages de La Marche, Lamarque,… mais le nom commun n’est plus guère employé que par les historiens […]

    par Florence Plet.

    Les Hauts des Galgals – Les influences de Tolkien

    L’étude qui suit a pour unique objectif d’établir des correspondances intertextuelles entre les écrits de Tolkien et diverses autres créations, littéraires ou non. Cette analyse ne prétend pas à l’exhaustivité, et encore moins à l’infaillibilité : toutefois, la grande érudition de Tolkien autorise à croire à la vraisemblance de toutes ces résonances textuelles […]

    par Nicolas Liau.

     
    Heurs et malheurs de Túrin

    Il est amusant de constater que Tolkien et Dumézil ont beaucoup de points en commun. Ils étaient tous les deux plus ou moins de la même génération car ils sont nés durant la dernière décennie du XIX° siècle. Tous les deux ont connu les champs de bataille de la première Guerre Mondiale et ont été profondément marqués par cette expérience de jeunesse. L’un comme l’autre étaient des mythologues émérites […]

    par Jean Chausse.

     

     

     

    L’Atlantide, ou le Mythe revisité par J.R.R. Tolkien, par Anne-Catherine Gross

     

     

     

    Un prolongement de l’analyse des thèses mises en lumière par l’article précédent, par le prisme de l’histoire mouvementée de Thorin Ecu-de-Chêne, le chef des Nains dans Le Hobbit.
    Heurs et malheurs de Thorin Ecu-de-Chêne

     

    Après « La Guerre dans The Lord of the Rings » (cf. ci-dessus), c’est Laurent Alibert qui fait profiter JRRVF d’un nouveau travail universitaire (ce mémoire a été soutenu à Paris X Nanterre, sous la direction du professeur A. Strubel) à travers un mémoire dont le sujet est :
    Imaginaire médiéval et mythologique dans l’œuvre de Tolkien

     

    Le thème du Destin est une question importante dans l’œuvre de Tolkien, l’article suivant traite de la question de celui des Elfes
    Le Destin des Elfes : une expression du lien à Arda, par Emeric Sarron

     

    La Nature est omniprésente sur la Terre du Milieu et tout particulièrement l’une de ses espèces la plus représentée, les Arbres. Lionel Pras nous offre 3 de ses textes pour mieux les connaître :

    Le Malinornë
    L’Arbre Blanc
    Tolkien parmi les arbres

     

    Laissons-nous guider dans une présentation en quatre temps de l’art complexe de la traduction en français de la poésie de Tolkien, par Stéphanie Loubechine.

    Les Aventures de Tom Bombadil; un essai de traduction poétique

     

     

    Quelle est l’influence de la Foi de Tolkien sur son œuvre ?

    Le Silmarillion : Mythologie ou Chrétienté ?
    La Disparition des Géants, par Sébastien Mallet, pour La Compagnie de la Comté
    L’Anneau de Barahir, par Sébastien Mallet
    « L’Ombre de la Mort » chez Tolkien, par Michaël Devaux
    Dior et les Siens, par Sébastien Mallet

     

    Varda est l’un des personnages essentiels de l’oeuvre de J.R.R.T. Tolkien s’est-il inspiré d’une autre oeuvre ? Rose Thomas s’est penché sur la question.

    Varda est-elle la Sagesse d’Eru ?

     

    Intéressons-nous aux Orques. Chez Tolkien, mais aussi dans la Fantasy en général, que ce soit via les textes, les illustrations ou les jeux. Allan TRAMONTANA nous propose un essai très fouillé intitulé :

    La figure de l’Orque vert : histoire et origine.

     

    Dans un bon nombre de versions du Seigneur des Anneaux publiées dans le monde, y compris dans la version française initiale publiée en trois volumes entre 1972 et 1973, ainsi qu’au Royaume-Uni pendant les années ’70 et ’80, le texte se termine par A Part of the Tale of Aragorn and Arwen (ToA&A), Une partie de l’Histoire d’Aragorn et d’Arwen.

     

     

    L’amour, cette réalité qui nous attire

     

     

     

    Le Silmarillion

    Le Silmarillion peut être à bien des égards étudié et disséqué. De part son incroyable richesse, il peut paraître difficile quelquefois d’appréhender toutes ses composantes. Les deux articles suivants travaillent à en percer quelques secrets.

    Les Quendi

    Lorsqu’on lit pour la première fois les différentes légendes qui forment le Quenta Silmarillion, on est confronté à toute une série de noms, de peuples et de personnages qui s’entremêlent et évoluent. On est rapidement perdu et l’on est alors pas loin de croire que même une chatte n’y retrouverait pas ses petits, fut-elle l’un des diaboliques compagnons de la Reine Beruthiel.
    Les deux organigrammes ci-dessous ont pour but de décrire le plus clairement possible l’évolution des Elfes depuis leur éveil sur les bords du lac Cuiviénen jusqu’à l’arrivée en Aman des Teleri menés par Olwë […]

    par Didier Wey.

    Beren & Lúthien

    C’est au Moyen-Âge, et plus particulièrement entre la fin du XIème et le début du XIVème siècles qu’il faut remonter – soit plus de sept cents ans en arrière – pour retrouver la période d’apogée de la production des nouvelles courtoises, les lais de Marie de France et autres courts récits moyen-âgeux comme le sont les fabliaux par exemple. Appartiennent-ils pour autant uniquement à notre passé ?
    Ne survivent-ils que dans notre culture et à travers les études de quelques érudits ou intellectuels spécialisés dans la littérature du Moyen-Âge ? […]

    par Yannis Cathelot.

    De la chute de Doriath

    Comme nous le savons tous, l’ouvrage intitulé The Silmarillion est en fait un ouvrage posthume de J.R.R. Tolkien; il fut publié en 1977 par la maison d’édition Allen & Unwin, soit quatre ans après la mort de son auteur, grâce au travail acharné de son fils et exécuteur littéraire, Christopher Tolkien (assisté de Guy Kay) […]

    par Cédric Pietrus.

    Le Hobbit

    Bilbo le Hobbit, un livre d’enfants pour adultes

    La critique considère Bilbo le Hobbit comme un livre destiné aux enfants et aux jeunes adultes. En réalité, lorsqu’il est placé sous l’angle du processus créatif de l’écrivain ou encore qu’il est situé parmi les autres récits des Terres du Milieu (Middle Earth), sa complexité dépasse largement le caractère ludique ou enfantin du genre littéraire employé par Tolkien.

    par Daniel Coulombe

      Résumé du Hobbit

      Premier livre publié par Tolkien, Le Hobbit a connu le succès et connaît encore le succès que l’on sait.
      Le Hobbit, c’est bien sûr l’apparition sur la Terre du Milieu de ce peuple remarquable que sont les Hobbits et les aventures du plus éminent d’entre eux, Bilbo. Mais Le Hobbit pose également les bases du “Légendaire” de Tolkien au travers, entre autres, des Nains, des Elfes et du sombre Nécromancien.
      Alors, avant de lire les essais qui peuvent être consacrés à ce titre sur le site, vous pouvez le découvrir en lisant ce résumé et/ou vous rafraîchir la mémoire […]

      par Beren & Cédric Fockeu.

      Pyschanalyse d’un conte de fées

      Il existe de grandes similitudes entre les conceptions que Tolkien et Bettelheim se faisaient des contes de fées. Après les avoir toutes deux étudiées, je me risquerai à appliquer les méthodes analytiques, et plus particulièrement psychanalytiques, du Pr. Bettelheim à l’un des contes de fées écrit par le Pr. Tolkien : The Hobbit. Pour ce faire, je m’intéresserai aux personnages principaux du conte puis aux événements marquants qui ponctuent les voyages de Thorin & Cie […]

      par Didier Wey.

       

      « …un concours avec nous, mon trésor ! »

      Tout commence au départ par une interrogation : Tolkien a-t-il été le premier, en écrivant la rencontre de Bilbo et Gollum dans le chapitre V de Bilbo le Hobbit, à inventer le schéma du duel par énigmes ? Certainement pas, tant la mythologie recèle d’affrontement verbal entre deux personnes. Tolkien avait-il ‘retrouvé’ le schéma ou bien faisait-il là référence à un texte ancien particulier ? […]

      par Jean-Philippe Quadri.

      Le Seigneur des Anneaux

      La Guerre dans The Lord of the Rings

      Que dire du Seigneur des Anneaux sinon qu’il est un monument de la littérature contemporaine. Les sujets qu’il évoque sont aussi nombreux que passionnants, David Ledanois a choisi d’en anaylser un en profondeur, celui de la Guerre […]

      par David Ledanois.

      Promenades à travers la Comté

      Qui n’a jamais imaginé parcourir les paysages de la Comté ? Que recèlent les différents noms des rivières et, plus particulièrement, connaissons-nous les différents chemins du Maresque ?

      par Jean-Rodolphe Turlin.

      Promenades au Pays de Bree

      « Aussi étrange que des nouvelles de Bree », dit-on de ce côté-ci du Brandevin.
      L’envie d’aller vérifier la proverbiale étrangeté à la source et de rencontrer cette communauté d’Hommes et de Hobbits – combinaison unique en Terre du Milieu – aura présidé à la préparation de cette nouvelle Promenade, la première depuis de nombreuses années […]

      par Jean-Rodolphe Turlin.

      La Catabase : Tolkien et la Tradition Antique

      On emploie généralement le terme catabase pour désigner de façon technique l’un des motifs les plus récurrents des mythes et de la littérature antiques : la descente effectuée par un héros dans les entrailles de la terre, vers le royaume des Morts.
      Quatre personnages illustres ont ainsi foulé le sol des Enfers […]

      par Nicolas Liau.

      L’énigmatique présence de Tom Bombadil et Baie d’Or

      L’étrange personnage qui porte de hautes bottes, aime chanter des refrains sans queue ni tête, possède et exerce un pouvoir merveilleux sur les autres tout en demeurant immunisé contre la corruption, que même la puissance et la terreur de l’Anneau ne peuvent commander — est l’une des énigmes les plus coriace de la Terre du milieu […]

      par Anne-Marie Gazzolo.

      Le Seigneur des Anneaux : mythe païen ou récit catholique ?

      Qu’est-ce qui nous permet de prétendre que Le Seigneur des Anneaux fut une œuvre catholique ? Le fait que son auteur lui-même le prétende, notamment. Ainsi, la fameuse lettre 142 au père Murray (1953) à qui il avait fait lire des morceaux de son récit encore en travaux et qui voyait dans ces seuls extraits une « indéniable compatibilité avec l’ordre de la Grâce » […]

      par Cédric Fockeu.

      Corrigenda

      Un certain nombre d’« imperfections » existent dans les œuvres publiées de Tolkien. Voici le relevé de certaines d’entre elles.

      Corrigenda aux oeuvres publiées

      Les coquilles de la version française de l’appendice linguistique […]

      Corrigenda du Livre des Contes Perdus

      Paru dans le cadre de La Compagnie de la Comté, les principales coquilles du Livre des Contes Perdus.

      Le Silmarillion

      Les coquilles de la version française de l’appendice linguistique […]