Il n’existe pas d’Atlas de la Comté*, pas de guides et pas de dépliants appelés « Mille et une randonnées à travers le Pays de Bilbo Baggins » ou encore « Le guide du Rôdeur 2002 : La Comté ». Les rares cartes en notre possession sont assez superficielles et peu précises, quand elles ne sont pas, en particulier dans les reproductions en français, parsemées d’erreurs. Certaines parties de la Comté sont un peu mieux décrites que d’autres, et ceci grâce aux aventures dont elles sont le cadre (Cul de Sac, Lézeau, Le creux de Crique…pour Le Seigneur des Anneaux, le sud du Pays de Bouc pour « Bombadil Goes Boating », dans Les Aventures de Tom Bombadil). Mais la Comté ne se limite pas à ces seuls endroits. Qu’en est-il de Oatbarton ? de Grand-Cave sur les Hauts Blancs ? de Gamwich ? Ces lieux se ressemblent-ils tous ? Tolkien les a-t-il imaginés comme étant des copies conformes des paysages idylliques de son enfance (Sarehole, entre Birmingham et Warwick, et Rednal, dans la campagne du Worcestershire) ? Ce fin linguiste a-t-il parsemé son texte et ses cartes d’indices étymologiques pour nous permettre de mieux visualiser les paysages ?

C’est ce que nous allons essayer de découvrir en laissant notre imagination parcourir les chemins de la Comté. Si vous le voulez bien, je serai votre guide. Et je me permettrai, de temps à autre, de laisser libre cours à mon imagination pour tenter de compléter modestement les pièces manquantes de ce délicieux puzzle. Il est évident que rien de ce que je proposerai ne sera gravé dans le marbre et chacun aura le soin et la liberté de voir autre chose s’il lui plaît de le voir.

Notre première promenade nous mènera à travers les chemins du Maresque, puis un peu plus tard, nous tenterons de découvrir les collines de Scary, Les Hauts blancs puis le Quartier du Nord.

Pour plus de commodités, j’utiliserai la traduction française de la toponymie de la Comté par F. Ledoux, suivie entre parenthèses du nom anglais original.

Jean-Rodolphe Turlin,
décembre 2002.

LES PROMENADES

* On signalera tout de même l’ouvrage de Karen Fonstad, The Atlas of Middle-Earth, qui donne quelques renseignements sur la Comté.
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Effacez le formulaireSoumettre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.