Devinettes dans l’obscurité : extrait.mp3
Pour resituer l’extrait :

C’est un beau mois de Septembre, une rumeur court à la Comté qui dit qu’un feu d’artifice sera donné à l’honneur de la fête organisée par Bilbon pour son undécante-unieme anniversaire. Et, en effet, Gandalf, bien connu dans la Comté pour son habileté au maniement des feux, fumées et lumières, arrive peu avant la fête à bord d’un chariot chargé de ce qui ne peut être qu’un feu d’artifice. Après avoir achevé le déchargement du chariot avec l’aide de Bilbon, les deux amis se retirent dans Cul-de-Sac, le trou de Bilbon.

C’est à ce moment que reprend le récit de notre histoire…

Deep down here by the dark water lived old Gollum, a small slimy creature. I don’t know where he came from, nor who or what he was. He was Gollum – as dark as darkness, except for two big round pale eyes in his thin face. He had a little boat, and he rowed about quite quietly on the lake; for lake it was, wide and deep and deadly cold. He paddled it with large feet dangling over the side, but never a ripple did he make. Not he. He was looking out of his pale lamp-like eyes for blind fish, which he grabbed with his long fingers as quick as thinking. He liked meat too. Goblin he thought good, when he could get it; but he took care they never found him out. He just throttled them from behind, if they ever came down alone anywhere near the edge of the water, while he was prowling about. They very seldom did, for they had a feeling that something unpleasant was lurking down there, down at the very roots of the mountain. They had come on the lake, when they were tunneling down long ago, and they found they coul go no further; so there their road ended in that direction, and there was no reason to go that way – unless the Great Goblin sent them. Sometimes he took a fancy for fish from the lake, and sometimes neither goblin nor fish came back.
Au plus profond de ces lieux, près de l’eau noire, vivait le vieux Gollum, une créature petite et visqueuse. Je ne sais d’où il était venu, j’ignore qui et ce qu’il était. C’était Gollum – aussi ténébreux que les ténèbres, à l’exception de deux grands yeux pâles et ronds dans son visage mince. Il avait une petite barque, et il se promenait silencieusement sur le lac ; car c’était bien un lac, large, profond et mortellement froid. Il pagayait avec de grands pieds ballant par-dessus le bord, mais sans jamais causer la moindre ride. Non, pas lui. Il cherchait de ses pâles yeux, semblables à des lampes, les poissons aveugles, qu’il saisissait comme un éclair dans ses longs doigts. Il aimait aussi la viande. Il appréciait les gobelins, quand il pouvait s’en procurer ; mais il prenait bien soin de ne jamais se laisser découvrir par eux. Il les étranglait simplement par-derrière, si jamais ils approchaient seuls de la rive tandis qu’il rôdait par là. Ils ne s’y hasardaient que très rarement, car ils avaient l’impression que quelque chose de très déplaisant était tapi là en bas, au centre même de la montagne. Ils étaient arrivés au lac quand ils creusaient leurs tunnels longtemps auparavant, et ils avaient vu qu’ils ne pouvaient aller plus loin ; leur chemin se terminait donc dans cette direction, et ils n’avaient pas de raison d’aller par là – à moins que le Grand Gobelin ne les y envoyât. Il avait parfois envie de poisson du lac et il arrivait que ni gobelin ni poisson n’en revînt.
Actually Gollum lived on a slimy island of rock in the middle of the lake. He was watching Bilbo now from the distance with his pale eyes like telescopes. Bilbo could not see him, but he was wondering a lot about Bilbo, for he could see that he was no goblin at all. Gollum got into his boat and shot off from the island, while Bilbo was sitting on the brink altogether flummoxed and at the end of his way and his wits. Suddenly up came Gollum and whispered and hissed:
En fait, Gollum vivait sur un îlot de rocher gluant au milieu du lac. A ce moment, il observait de loin Bilbo avec ses yeux pâles semblables à des télescopes. Le hobbit ne pouvait le voir, mais lui s’interrogeait énormément au sujet de Bilbo, car il voyait bien que ce n’était aucunement un gobelin. Gollum monta dans sa barque et partit comme un trait de son île, tandis que Bilbo était assis sur le bord, complètement démonté, au bout de sa route et de son rouleau. Soudain, s’avança Gollum, qui chuchota d’une voix sifflante :
Bless us and splash us, my precioussss! I guess it’s a choice feast ; at least a tasty morsel it’d make us, gollum!” And when he said gollum he made a horrible swallowing noise in his throat. That is how he got his name, though he always called himself “my precious”. The hobbit jumped nearly out of his skin when the hiss came in his ears, and he suddenly saw the pale eyes sticking out at him.
Par ex-s-s-semple, que je s-sois tout éclabouss-sé, mon trés-s-sor ! A c-c-ce que je vois, voici un fes-s-stin de choix ; au moins un morceau s-s-savoureux, gollum ! ” Et, en disant gollum, il produisit dans sa gorge un horrible bruit de déglutition. C’est de là que venait son nom, bien qu’il se nommât toujours lui-même “mon trésor”. Quand le sifflement atteignit ses oreilles, le hobbit crut jaillir de sa peau, et il vit soudain les yeux pâles braqués sur lui.
Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Effacez le formulaireSoumettre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.