CONVOITISE

Par Meneldur

Livret PDF : Télécharger

Mot de l’auteur :
En relisant le SdA pour la nième fois (n tendant vers l’infini), je trouvais qu’il y avait pas mal de « trous » qui permettaient presque, en fait, de créer une histoire totalement différente et pourtant cohérente avec le reste du SdA qui, rappelons-le, est basé sur les récits de la famille Sacquet, et qui ne saurait donc tout couvrir objectivement. Voilà, en bref, d’où m’est venue l’histoire de Morglin… même si je trouve le style un peu puéril en me relisant quelques temps après, je préfère la laisser telle quelle, chez moi la création étant vraiment affaire d’impulsion.

Notre avis :
(Laurent) Intéressante nouvelle que celle de Meneldur où l’on découvre que la version du Livre Rouge qui a servi de base au Seigneur des Anneaux de Tolkien… n’aurait pas tout à fait relaté fidèlement tous les évènements de l’histoire de la quête de l’Anneau ! Le personnage de Morglin est une idée assez originale qui illustre bien les dangereux pouvoirs de la convoitise sur l’esprit humain (ou elfique ! ;-)).

(Stéphanie) Si le style de Meneldur a mûri depuis cette nouvelle, nous sommes quand même en présence d’une intrigue bien trouvée et originale… Oui, le principe n’est pas bête, et après tout… Pourquoi n’y aurait-il pas une part de vérité dans tout cela ?

(Sylvie) Meneldur introduit son héros dans la grande Quête de l’Anneau. Vous croiserez des personnages connus, vous voyagerez dans des contrées déjà familières. Mais cette histoire-là, Tolkien n’en avait pas eu connaissance !
Meneldur l’élève se glisse sur les pas du Professeur, en nous contant le destin de Morglin, l’Elfe au Noir Regard.

Leave Comment

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.