La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Noms adûnaïques des rois de Númenor
Français
Adûnaïque
Tengwar

`C6=w$j,Dx#6
Ar-Belzagar
nom quenya : Tar-Calmacil
`C6=`Cw#1'~C7Tz
Ar-Abattârik
nom quenya : Tar-Ardamin
`C6=`C2~N5#c~M6
Ar-Adûnakhôr
nom quenya : Tar-Herunúmen
`C6=,Gt7E3~M5
Ar-Zimrathôn
nom quenya : Tar-Hostamir
`C6=iDzEj3~M6
Ar-Sakalthôr
nom quenya : Tar-Falassion
`C6=x%t%j,~M6
Ar-Gimilzôr
nom quenya : Tar-Telemnar
`C6=`B5,GjE2~N5
Ar-Inziladûn
nom quenya : Tar-Palantir
`C6=,Gt7EeFj
Ar-Zimraphel
nom quenya : Tar-Míriel
`C6=eD7E,~M5
Ar-Pharazôn
nom quenya : Tar-Calion

Commentaire
Cette liste de noms royaux númenoréens se trouve dans les Contes et légendes inachevés, deuxième partie, chapitre 3 : La Lignée d’Elros : les rois de Númenor.

On ne sait rien de l’accentuation de l’adûnaïque, sa nature et sa position. Dans les enregistrements, nous avons opté pour le système suivant : chaque mot porte un accent d’intensité sur la dernière syllabe lourde (ou longue), c’est à dire comportant une voyelle longue ou suivie de plusieurs consonnes ; en l’absence de syllabe lourde, le mot est accentué sur la première syllabe. Ce système s’inspire vaguement de l’accentuation de l’arabe classique, d’une part en reconnaissance du fait que Tolkien, de son propre aveu, imita certains procédés des langues sémitiques pour composer l’adûnaïque, d’autre part en raison de la relative similitude des systèmes vocaliques et de l’arrangement des sons dans les deux langues. Mais l’on doit bien se souvenir que c’est un système arbitraire que nous avons choisi par commodité et qui n’est pas censé refléter les conceptions de Tolkien en la matière.

Le texte adûnaïque est transcrit en tengwar ou « lettres de Fëanor » selon une adaptation de notre cru de l’usage général du Troisième Âge, dans laquelle la quatrième ligne des tengwar (à jambage dressé et boucle double) note les occlusives sonores prénasalisées nd, mb et ng. Nous nous sommes servis de la police Tengwar Eldamar de Måns Björkman.

Références
Tolkien, John Ronald Reuel. Unfinished Tales of Númenor and Middle-earth. Edited by Christopher Tolkien. London: HarperCollins, 1998. 611 p. ISBN 0-261-10362-8.
Tolkien, John Ronald Reuel. Contes et légendes inachevés. Introduction, commentaire et carte établis par Christopher Tolkien. Traduction de Tina Jolas. Paris : Pocket, 2001. 3 vol. ISBN 2-266-11730-0 (vol. 1) & 2-266-11800-5 (vol. 2) & 2-266-11798-X (vol. 3).

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 25 mars 2017. Nous contacter :